Overblog
Follow this blog Administration + Create my blog

simone-over-blog

Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Des coïncidences et des miracles...

Simone

Le 12 février 2019 , dans l'autocar pour retourner à la maison.... Rencontre inattendue dans le métro... Une dame s' assied à côté de moi...elle est essoufflée, visiblement stressée... sa carte de métro tombe de sa poche, je la lui remets...elle dit ensuite qu'elle a perdu sa boucle d'oreille qui est un diamant...je l' aide à la chercher par terre...finalement elle la retrouve dans le col de son manteau... Elle est partie tôt de chez elle me dit-elle mais pendant une demie heure elle a cherché une place de parking et elle n' en trouvait pas...finalement elle a garé sa voiture à un endroit qui n'était...

De la vie normale...au milieu de tous...

Simone

Le 8/9 février, Washington DC, C' est toujours un choc de se retrouver face à face avec ce monde où l' on a tous les niveaux de la pauvreté, surtout en hiver quand le vent souffle et qu'il fait froid..les SDF qui essaient de se réchauffer ont l'air plus misérables qu' à l'accoutumée, les malades mentaux qui parlent tout seuls ont l'air plus hagards, et la qualité des vêtements chauds que portent les passants , met mieux en évidence l'indigence ou au contraire le bien-être de chacun. Il y a toujours un courant d'air énorme quand on sort de la station de métro de Columbian Heights et quand on vient...

Le Seigneur est mon berger... mais pas Steve Bannon!

Simone

Le 7 février, banlieue de Washington C' est étonnant comme passer d' un jour à un autre, c'est passer d' un univers à un autre (quelquefois) ... c'est passer d' un jour de ténèbres à un jour de lumière comme vivre une mini résurrection... Il suffit d' un rien pour que l' on se retrouve de l' autre côté du précipice... d' un rien...qui se nomme prière...et c'est étonnant que ce rien puisse être si miraculeux! Pourtant, rien n' a visiblement changé, le malade ne s' est pas levé du lit et ne s' est pas mis à marcher...mais le précipice qui semblait s'ouvrir sous nos pas, n' a pas paru si effrayant...