Overblog
Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

en vrac

Du tout et du n'importe quoi

Simone
Du tout et du n'importe quoi
Du tout et du n'importe quoi

Le 9 juin 2022, Auvergne Belles journées de printemps... Le plaisir tout simple de franchir le pas de la porte sans avoir à s’emmitoufler pour se protéger du froid, de pouvoir s’asseoir dans la douceur du matin ou de faire un petit tour de jardin et voir les fleurs écloses la veille et les quelques fruits qui commencent à rougir sur les arbres… Ces derniers temps, ce sont les nuages qui me semblent particulièrement fascinants, peut-être parce-qu’on est entouré de montagnes ou que l’air est plus pur : en tout cas, ils me font lever les yeux vers le ciel chaque fois que je pars en promenade. Dimanche...

des églises presque pleines et du curé de Cucugnan

Simone
des églises presque pleines et du curé de Cucugnan
des églises presque pleines et du curé de Cucugnan

Eglise de St Julien à Brioude Quand les églises sont presque pleines…. Le 31 mai, 2022 le dimanche Un voisin au style de vie pas très catho, mais au courant de tout, nous a encouragé à aller à l’église… il y a deux fanfares qui vont venir jouer nous a-t-il dit, il ne faut pas rater ça… moi, a-t-il ajouté j’en profiterai pour mettre un cierge pour demander de la pluie, le jardin est très sec en ce moment… On y est allé, et effectivement toute une fanfare ou harmonie (le nom officiel) était installée sur le bas côté de l’église , en costume du pays avec chapeaux noirs, chemises blanches et gilets...

Séjour chez les souffrants

Simone
Séjour chez les souffrants
Séjour chez les souffrants

le 23 mai 2022, de retour chez nous La douleur, Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait un séjour dans son territoire… On oublie vite, la force avec laquelle elle nous attaque, et toutes les stratégies futiles que l’on essaie de mettre en place, pour y faire face, d’abord l’ignorer, et faire semblant, de ne pas la remarquer, en respirant profondément mais peu à peu, l’étau se resserre et on se retrouve pris au piège dans ce monde effrayant où rien d’autre n’existe que sa présence insoutenable qui envahit notre corps tout entier… * * * Ah les médicaments ! Quand demande le patient à l’infirmière...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>