Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

De la grâce...

Simone

Le 5 février,
Journée ensoleillée le matin, plus nuageux l'après-midi... On a laissé le feu s'éteindre mais avec toutes les branches d' arbre mort ramassées, ce sera facile de rallumer le poêle...

Ce soir discours du Président et après discours d' une sénatrice de l' État de Géorgie pour lui répondre...Ça m' énerverait trop de l'écouter et de voir sa tête ... surtout ces applaudissements de la galerie pour un oui ou pour un non...je verrai les réactions le lendemain...et comme il y a toujours des fuites, tout le monde sait déjà ce qu' il va dire...et puis finalement j' ai d' autres chats à fouetter...

*   *   *
Aujourd'hui, maison de retraite, puis hôpital...

C' est toujours impressionnant de voir quelqu'un après une opération à cœur ouvert avec tous ces tuyaux  partout et toutes ces machines....à la respiration lente et régulière au rythme de l' appareil respiratoire auquel il est branché.... au visage étrangement paisible, comme une sorte de masque de mort-vivant... et quand c' est quelqu'un que l' on connaît et qu' on ne sait pas s'il s'en sortira...on reste là silencieux, attristé, hébété...

Alors il a bien dit avant l'opération qui n'était pas sans risque qu'il était prêt à mourir si c'était le cas: même s' il avait à peine 70 ans, sa qualité de vie ses dernières années s'était détériorée: il prenait des dizaines de médicaments, avait mal partout, et avait de plus en plus de difficulté à se déplacer étant devenu obèse...ancien combattant de la guerre au Vietnam, il avait été exposé à l' agent orange, cette arme chimique, espèce de pesticide qui avait été répandu sur les villages du Vietnam, et comme beaucoup il souffrait aussi de ce syndrome où l'on revit les moments de combats intenses dans lesquels on s' est trouvé...Il s'était converti après...et était devenu pasteur...

Toute une vie d'homme marquée par la violence, quelquefois victime et quelquefois bourreau et ces derniers temps surtout marquée par la souffrance....mais sous le signe de la grâce, son message préféré...

*   *   *

On voit bien le corps mais que se passe-t-il dans ce monde invisible et mystérieux de l'être profond (âme, esprit, selon les terminologies) dans ces moments-là? Quelle activité? Quelles rencontres? Quelles visions? A-t-il l'opportunité de choisir s' il veut continuer à vivre et lutter ou au contraire à reposer en paix ?

Beaucoup de livres ont été écrits là-dessus et beaucoup de témoignages souvent contradictoires ont été donnés par ceux qui sont revenus après un état de coma ou après un arrêt du coeur...Alors chacun y va de son interprétation selon qu' il croit en Dieu ou pas, qu'il croit à l'enfer ou pas et les images que ces personnes décrivent ...impossible de démêler objectivement ce qui peut venir de l' au-delà...de ce qui a été emmagasiné dans les cellules de la mémoire d' un cerveau encore actif qui s' éteint peu à peu...On pourrait continuer à discuter longtemps, en tout cas ceux de nous qui ne l'avons pas vécu... et on retiendra l'hypothèse qui nous convient le mieux...

Comme toujours, il faut passer par la case de la foi pour parler de la vie après:  passage incontournable, inévitable, indispensable...

Comme pour ces prières que l' on a dites et que l' on croit, nous,  que Dieu entend et auquel il répondra dans sa sagesse et selon sa sagesse....il y a des situations (ce n' est pas tout le temps le cas) où on sait que l' on doit vraiment laisser que ce soit Dieu qui décide car nous on ne sait pas ce qui est le mieux ...et c' est cette confiance en Dieu, en cette certitude au milieu de toutes les incertitudes du moment, que Dieu vraiment sait .... qui nous rassure....

La capacité de l'être humain à faire le bien...on la voit déployée dans ces hôpitaux où tout, tout est mis en œuvre au service de la guérison, de la vie...de celui qui souffre et pourtant cette même capacité, cette même aptitude elle est aussi dépensée  à construire et inventer des engins de mort et de destruction....

  Qu' est-ce qui nous fait basculer de l' un a l'autre, il suffit simplement d' un ... quoi?
 
On en revient toujours à cette histoire première, d' un paradis perdu à cause d'un acte de désobéissance suivi de toute une flopée de meurtres et autres calamités de toutes sortes.....

Mais avec la grâce en plein milieu,

Heureusement! On en a bien besoin, ces jours-ci...!

P.S  C' était quand même une bonne journée avec beaucoup de moments de grâce!

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments