Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Quand le sel ne s'affadit pas.....on en parle encore...

 

Le 24 mai/25 chez moi...

 

Il fait bon d'être chez soi et de retrouver ses repères...mais je m'étonne de les avoir perdus si facilement...comment est-il possible de se laisser autant perturber par le lieu où l'on est et de retrouver une stabilité fictice parce-que l'on se trouve dans un endroit qui nous est familier ?Je ne peux m'empêcher de penser à la réflexion de Pascal : « l'homme n'est ni ange ni bête et le malheur que auand on veut faire l'ange on fait la bête »

Je ne suis certainement pas ange mais j'ai quand même honte quelque part...de m'être laisseé perturber par une et mille choses, qui me semblent maintenant plus anodines les unes que les autres, maintenant que c'est terminé..Il faut quand même que je me reprenne en main...

Je vais suffisamment bien en tout cas pour m'intéresser de nouveau à l'actualité qui n'est jamais très réjouissante...ou qui l'est peut-être.

 

* * *

Encore, le mariage princier...et l'annonce de l'évangile

 

Certains britanniques ont de toute évidence du mal à se remettre du sermon d'un prédicateur américain, descendant d'esclave qui ose parler devant une famille royale au grand complet, de la colonisation, l'eclavage et surtout Ô faute suprême qui fait un sermon qui dure trop longtemps (10 minutes....on aura tout vu). Je l'avais vu sur les commentaires des lecteurs du site Internet de la BBC mais cette fois-ci j'ai visionné une vidéo où la condescendance de l'interviewer, spécialiste des questions religieuses ( pour ne pas dire les préjugés racistes) envers le révérend en question m'a laissé bouche bée...

À la question de Martin Bashir ( le reporter) s'il était devenu une star il répond :

J'espère que la bonne nouvelle de l'évangile de Jésus-Christ a été prêchée à ce mariage et qu'elle a été une bonne nouvelle pour ceux qui l'ont entendu »

Et vlan !

À la question du reporter qui lui a dit « vous avez parlé de Martin Luther king, le plus grand défenseur des droits civiques du 20ème siècle et vous avez parlé de la colonisation et de l'esclavage au sein du « british establishment » Est-ce que vous en étiez conscient/ ou est-ce que vous vous en êtes rendu compte ?

(En d'autres termes : mais vous n'avez pas dû vous en rendre compte....vous n'êtes pas assez intelligent ou pas assez cultivé, ou pas assez informé pour faire ce faux pas énorme....!)

« Bien sûr, a-t-il répondu » sans sourciller (moi je me serai énervée et j'aurais eu envie de dire mais pour qui vous me prenez, pour un imbécile?)

Alors pour être sûr qu'il a bien compris sa réponse, il insiste en posant la question : « Est-ce que vous vouliez vraiment leur faire la leçon, en anglais « were you trying to make a point » ?

( En d'autres termes est-ce que vous vraiment dire que ce que vous vouliez vraiment faire en quelque sorte c'était dénoncer les fautes de ce  British establishment ?)

« Bien sûr »a-t-il répondu de nouveau sans sourciller en ajoutant que le message n'était pas seulement pour la haute société britannique mais que le monde entier avait besoin de l'entendre...et que nous avons tous un passé tous une histoire et que nous devons faire ce que l'apôtre Paul nous dit de faire de nous tourner vers l'avenir « je cours vers le but » et changer le monde

Mais il semble que ça ne passe pas, le reporter continue à avoir du mal à croire qu'un prédicateur américain et noir de surcroît puisse de cette manière défier l'establishment britannique, et ses règles de bienséance, ça ne peut être que l'ignorance et dans ce cas on peut lui pardonner car le pauvre ce n'est pas de sa faute)...alors il continue...et là alors c'est le top de la condescendance...

« Est-ce que vous étiez conscient quand vous avez prêché ou avant de le faire de la différence culturelle entre une congrégation britannique dans une chapelle royale versus une congrégation noire américaine ( il a dit african american, l'expression politiquement correcte quand même pour mieux asséner le coup) où le style de prédication est plus expressif... ?

(Pour qui vous nous preniez pour des noirs américains? C'est quand même inadmissible)

À cela il a continué à répondre sans s'énerver ( il doit avoir l'habitude d'être considéré comme inférieur)

« Mais bien sûr ! Je suis sonscient des différentes traditions culturelles des gens et je les respecte....(non monsieur, je ne suis pas un imbécile, je ne suis pas un ignorant....) Mais, c'est moi qu'ils ont invité à prêcher, alors je suis venu et j'ai prêché. S'il avaient invité quelqu'un d'autre, cette personne aurait eu un style différent de prédication....mais de toutes façon le message aurait été similaire »

( En d'autres termes, je suis noir, je suis américain, pourquoi ferai-je semblant d'ètre blanc et britannique pourquoi aurais-je honte d'être moi-même, c'est l'evangile que je prêche non pas une religion britannique...)

Et le reporter insiste, et ça c'est c'est le summum... !

« Est-ce que vous étiez conscient insite-t-il une dernière fois ( mais c'est pas possible, c'est pas croyable qu'il ne se rende pas compte du faux pas qu'il a fait!) que pour les gens qui vous écoutaient votre sermon était trop long ou trop incendiaire ! ( dans les préjugés racistes, on ne fait pas mieux...)

Il ne se démonte pas...

« J'observais la réaction des gens, (comme tout bon prédicateur ou bon tribun) et je vous assure que les gens écoutaient »

Point final...d'ailleurs plus de question après dans cette vidéo courte, des images du mariage....

2018.05.25 Friday 08:01 meme http://www.bbc.com/news/av/uk-44233781/royal-wedding-2018-preacher-on-becoming-breakout-star

( pour ne pas être méchante pour le journaliste, peut-être a-t-il posé ces questions pour donner l'opportunité au prédicateur d'y répondre et donc peut-être ne reflètent-elles pas son attitude à lui...il s'est peut-être même excuser après en off, je n'en sais rien...)

( j'ai fait une traduction très littérale du dialogue pour mettre en relief certaines expressions)

 

* * *

On ne peut pas faire semblant d'être ouvert et tolérant envers autrui en invitant « les autres » et en leur demandant de ne pas être eux-mêmes...les anglais qui soit-disant n'avaient pas une politique d'assimilation comme les français mais d'Indirect rule laissant les chefs traditionnels administrer leurs colonies, pour respecter leur culture.. Ça ça pouvait être louable... mais les inviter dans la chapelle royale et qu'ils leur fassent la leçon....

C'est là que l'on voit vraiment les limites d'une église nationale et donc nationaliste....où le monarque en est la tête : la religion d'état devient un obstacle à l'annonce de l'évangile surtout quand cette annonce a besoin d'être prophétique. Ça n'empêche pas dans les paroisses anglicanes d'avoir des prêtres qui annoncent un évangile prophétique, mais bien sûr qui oserait le faire devant la reine et la famille royale...On a coupé la tête à plus d'un dans l'histoire ( pardon en Angleterre on pend les gens) pour avoir défier la couronne britannique pour des motifs religieux.

Alors bien sûr avec les courtisans de certains évangéliques auprès de Trump aux États Unis, on n'a pas besoin d'avoir une monarchie pour être à la solde des gouvernements, et pour transformer l'église du christ en une église d'hommes où l'on est soumis aux autorités plutôt qu'au Christ...et d'ailleurs là aussi la rébellion s'organise, autour de ce même prédicateur avec une marche sur Washington « Christian leaders call out the 'theological heresy' of Trumpism - The Washington Post »

Mais ceux qui défient les pouvoirs dominants, sont toujours ( au début au moins) une minorité...

Le sel qui ne s'est pas affadi..

( le on ( et on sait ce qu'il lui arrive à celui qui s'est affadi: il est finalement foulé aux pieds par ceux mêmeauxquels ceux-là  s'étaient mélangés)

En tout cas, ça fait du bien !...Quand l'église du Christ redevient prophétique !

 

 

 

 

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments