Overblog
Follow this blog Administration + Create my blog

simone-over-blog

Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Transfiguration et Téophanie...

Simone
Transfiguration et Téophanie...
Transfiguration et Téophanie...

Théophanie Marc 9: 5-10 11 décembre, 2020 L’actualité continue à battre son plein en dehors des pages écornées de l’évangile de Mark...ici, une autre tentative plus incroyable que toutes les autres pour essayer de renverser les résultats de l’élection présidentielle… le nombre de morts du coronavirus qui atteint des pics jamais vus, et en Éthiopie, toute une région qui est coupée du monde par les armées et où les réfugiés de la région qui envahissent les camps au Soudan racontent l’horreur...en France, c’est un peu moins turbulent mais demain samedi s’annonce chaud… à Hong Kong, un des défenseurs...

Transfiguration: un événement énigmatique

Simone
Transfiguration: un événement énigmatique
Transfiguration: un événement énigmatique

un événement énigmatique Marc 8: 38; 9:1-4 Le 9 décembre 2020, la Virginie On s’avance à grands pas vers Noël, par contre avec Marc, on s’avance vers autre chose…. Le récit de Mark a vraiment basculé, plus ça va et plus ça bascule. Le texte a pris un tournant inattendu...avec la découverte de l’identité de Jésus par Pierre, rectifiée par Jésus, l’annonce de sa mort, et l’appel de Jésus à un discipulat exigeant, et qui termine par une allusion au jugement dernier, quelque peu énigmatique : Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles au milieu de cette génération adultère et pécheresse, le...

Viens, reviens, prince de la paix

Simone
Viens, reviens, prince de la paix
Viens, reviens, prince de la paix

Deuxième dimanche de l'Avent dimanche 6 décembre 2020, deuxième dimanche de l’Avent Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi. Tu as prodigué la joie, tu as fait grandir l’allégresse : ils se réjouissent devant toi, comme on se réjouit de la moisson, comme on exulte au partage du butin. Car le joug qui pesait sur lui, la barre qui meurtrissait son épaule, le bâton du tyran, tu les as brisés comme au jour de Madiane. Et les bottes qui frappaient le sol, et les manteaux couverts de sang, les voilà tous...