Overblog
Follow this blog Administration + Create my blog

simone-over-blog

Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Récit de voyage

Récit de voyage 30 novembre 2017 ; salle d'attente dans l'aéroport La vraie course d'obstacle, le vrai parcours du combattant... L'enregistrement, les questions sur les personnes chez qui j'étais avant de venir ( une première), le strip tease pour passer la sécurité....mais pour une fois des employés aimables et qui savent accepter une plaisanterie, ce qui n'était pas le cas au départ de Washington... La présence de Dieu à chaque pas : le lever un peu difficile avec de la fièvre mais vive l'Ibuprofen, la descente des 6 étages avec ma valise, qui magiquement ont semblé n'être que 4 et l'aide d'une...

Bien enterrer pour mieux vivre

le 28 Novembre, sous les toits de Paris. Un lieu mythique de la vie de bohème, un lieu d'hospitalité qui m'est ouvert généreusement, un lieu de calme et de repos après la tempête.. L'enterrement a eu lieu...On a beau dire mais on a besoin d'enterrer les gens, c'est un passage obligatoire, un rituel nécessaire si on veut revenir dans le monde des vivants. Enterrer, mettre dans la terre, c'est dire au-revoir ou encore mieux dire adieu, pour ne pas chercher parmi les morts ceux qui ne sont plus là, ce n'est pas continuer à remuer le passé, à regretter, à se dire à si seulement on avait.... À si seulement...

Les sacs poubelles

Mardi 22/23 Novembre, Bretagne. Il y a du vent, de la pluie et de la tempête. Rentrer dans une maison à la fois vide et pleine.. .Jeter, tellement de papiers à jeter...des objets, des tas d'objets, qu'on a envie de garder car ils représentent la vie de quelqu'un dont on veut se souvenir. C'est dommage de jeter tout ça, de mettre toute une vie dans des sacs poubelles... En trouvant tout cela, l'impression que je ne le connaissais pas, même si c'était un proche un très proche, l'impression qu'il y a toute une partie de sa vie qui m'était étrangère. Qui était-il vraiment ? La vie des autres nous échappe...