Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

journal de voyage

Simone
Au-dessus de l'Atlantique, 16 novembre

Au-dessus de l'Atlantique, 16 novembre

16 novembre 2021 Au-dessus de l’Atlantique, dans l’avion…

 

Paris

 

Paris, c’était vraiment Paris…

 

avec son ciel gris et pluvieux

 

et tous ses gens emmitouflés dans la rue,

 

surtout les enfants dans les poussettes

 

accompagnés d’ hommes et femmes qui conversent

 

les uns avec les autres,

 

tout en avançant,

 

 

Paris,

 

c’était toujours les courants d’air,

 

quand on descend dans le métro

 

et quand on se presse vers la sortie,

 

même si les masques couvrant tous les visages

 

(ou presque)

 

m’ont rappelé Tokyo…

 

( mais c’est le presque qui m’a dit que ça ne l’était pas vraiment...et surtout trop de visages non conformes)

 

toujours pas beaucoup d’escaliers roulant

 

(cette fois-ci, je n’en ai pas vu qui étaient hors service)

 

et un nombre infini de marches à monter,

 

inévitablement

 

rendant pénible voire impossible les déplacements

 

de ceux qui marchent difficilement

 

 

 

Le défilé des affiches quand on arrive dans chaque station

 

aux couleurs criardes et aux sourires disproportionnés

 

annoncent la vente d’un nouveau produit ou d’un nouveau spectacle...

 

mais au moins, lui le nom de la station ne change pas

 

et continue à être un point de repère à la sonorité familière..

 

 

 

et Paris,

 

c’était surtout comme toujours,

 

les terrasses de café

 

pleines à craquer le vendredi soir

 

même quand il fait froid

 

avec des gens qui continuent à fumer…

 

 

 

Je m’étonne chaque fois que j’y retourne

 

comme je m’y sens bien,

 

comme ses rues me semblent familières,

 

comme les gens de toutes origines

 

y semblent à leur place,

 

le vieux Monsieur à la grande djellaba et le kufi

 

le propriétaire asiatique de la boutique informatique,

 

ou indien,

 

( en fait il était de Bangladesh)

 

Tout un monde grouillant et pressé

 

après le calme de la campagne auvergnate….

 

 

Le 18 novembre, Washington….

 

Entre temps, la galère de l’aéroport,

 

avec tous les contrôles possibles et inimaginables

 

où il y avait une grève de plus,

 

un service bondé pour ceux dits « à mobilité réduite »

 

Aveugles, estropiés mais surtout vieux parents rendant visite à leurs enfants

 

et essayant de retourner au pays…

 

 

 

Finalement,

 

Après 8 heures de vol au-dessus des nuages

 

Soulagement d’être attendus à l’arrivée !

 

 

* * *

 

 

De nouveau, je m’étonne de cette planète humaine,

 

de son étendue, de sa complexité,

 

toute grouillante de monde

 

où chacun vit son drame quotidien

 

où l’on se croise et se sépare

 

où l’on avance et l’on recule,

 

où l’on naît et où l’on meurt,

 

 

Qu’est-ce que je fais moi au milieu de tout ça ?

 

Entre ciel et terre

 

Entre ville et campagne,

 

Entre est et ouest

 

nord et sud

 

Qui dira où est ma place ?

 

 

To be informed of the latest articles, subscribe:
Comments