Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Halloween a (re)traversé l'Atlantique

Simone
le village à l'aube octobre 2021

le village à l'aube octobre 2021

1er novembre 2021, Auvergne

 

Halloween a traversé l’Atlantique… sur le tableau d’annonces de la mairie du village, une note faisait savoir que les enfants viendraient pour s’y réunir à 18 heures pour aller ensuite frapper aux portes de ceux qui voudraient bien leur ouvrir…

 

Et effectivement...ils sont bien venus, déguisés avec leurs masques et leurs petits sacs, suivis de près de papas et de mamans mi-amusés, mi-exaspérés poussant des plus petits dans leurs poussettes dont les pleurs de certains indiquaient qu’ils auraient préféré être autre part … Quand j'ai proposé aussi aux adultes des sucreries ( en réalité des biscuits), un des papas m’a répondu qu’il préférerait un apéro… ça m’a rassuré ! (Restons français ?)

 

Je m’étonne quand même de la rapidité avec laquelle cette fête de déguisements et de quémande de bonbons, a pris ici et je ne m’attendais pas à ce qu’en l’espace d’à peine quelques années, on voit apparaître dans tous les magasins, un nombre incalculable de gadget avec des images de citrouille ( jack’o lantern), de sorcières, de squelettes, ainsi que des promos pour les bonbons et les costumes de personnages pas toujours très recommandables...

 

Alors que les grandes enseignes fassent la promotion de tout ce qui peut leur rapporter de l’argent et incite les gens à acheter ce dont ils n’ont pas besoin, en ciblant les enfants qui sont devenus des éternels quémandeurs…. ça ne m’étonne pas, mais que le public français le plébiscite aussi facilement, ça m’a vraiment surpris!

 

( ça ne doit pas être tous des intellectuels de gauche, ni des célibataires ou des couples mais des familles qui ont à gérer des enfants turbulents 24 heures sur 24 heures pendant les vacances et sont prêts à accueillir tout ce qui peut les distraire...ce qui finalement n’est pas si mal ! )

 

Pourtant d’une certaine manière ça ne devrait pas m’étonner, d'ailleurs, tout le monde y va de son analyse et je me rends compte que j’avais aussi analysé le phénomène mais c’était à peine il y a trois ans étant aux États Unis, et à ce moment -là je ne pouvais imaginer qu’il ferait une entrée triomphale en France...

 

https://simone-blog.org/2017/10/la-toussaint-halloween-el-dia-de-los-muertos-obon-la-mort-et-la-vie.html

 

 

J’en recopie cet extrait :

 

Si la fête en question est exploitée à fond par les commerçants et s'est mondialisée […] la fascination pour les morts est universelle. La version mexicaine de la Toussaint  « el día de los muertos » en est  l'illustration : c'est une fête où l'on consomme allègrement crânes et squelettes en sucre mais aussi où l'on offre des offrandes aux âmes des morts dans un syncrétisme religieux, chrétien et indien étonnant qui a donné naissance à une fête populaire et joyeuse où l'on prie, l'on boit et l'on mange beaucoup! Mais même au lointain Japon on fait aussi la fête pour les morts aux environs du 15 août quand on invite les ancêtres à revenir chez soi (le festival Obon) et on les fait repartir après quelques jours, dans des lampions que l'on met sur les rivières et qui symbolisent leur retour au monde des morts ( et qu'est-ce qui se passe s'ils ne veulent pas retourner ai-je demandé une fois?) .

La fascination pour les morts n'est donc pas l'apanage d'une seule culture, ( la mode des zombie en est une autre indication) elle est une des marques de l'humanité, el homo religio  et c'est une fois de plus  ce qui nous distingue des animaux : quelque soit le nom qu'on lui donne, l'âme ou l'esprit, ce plus qui nous fait croire en notre immortalité quand la nature tout autour de nous, proclame le contraire...comment l'expliquer autrement.

 

*   *   *

 

Avoir peur et se faire peur, se déguiser et porter des masques, vouloir conjurer la mort et tout son cortège d’esprits plus ou moins maléfiques, en dehors de toute promotion commerciale touche en nous quelque chose d’inavoué qui nous échappe : cette fête permet une espèce de catharsis communautaire de ce qu’il y a d’inquiétant dans la condition humaine et qu’on préfère aborder en se moquant, et en aidant les enfants, le meilleur gage de notre immortalité à se déguiser en monstres et à en rire tout en se gavant de sucreries. Quand Dieu est mort, il faut bien faire face le mieux possible à notre mortalité et à ces démons qui hantent nos nuits.

 

Il y avait ce week-end quand même, en dehors du Halloween qui vient d’Outre Atlantique, la fête des morts, veille de la Toussaint, traditionnelle à la française… le lundi sur la place du marché, plantes et fleurs étaient vendues en grand nombre et le cimetière du village doit être bien fleuri (même si je n’ai pas eu le temps d’y aller.)

 

 

* * *

 

Les enfants entament maintenant leur deuxième semaine de vacances ici en France, mais pour moi après une semaine bien remplie où j’en ai accueilli des bien vivants, la maison est redevenue calme… Joie de les avoir, joie aussi de pouvoir retrouver la tranquillité !

 

 

Il y a un temps pour tout…

 

 

N.B. Il paraît qu'en fait l'origine d'Halloween viendrait d'une fête celte du côté de l'Irlande Samhain mais l'origine du mot est bien chrétien "All Hallows' Eve" veille de la Toussaint, fête christianisée depuis le 12ème siècle...

 

P.S. Avec mes étudiants dans mon cours en ligne ( aux États Unis) on a parlé de cette fête Halloween et de ce qu’elle pouvait représenter. Comment expliquer le mot sorcière, fantôme ( ça c’était pas très difficile) etc...à des Afghans, yéménites et irakiens….bref, l’une d’entre eux m’a dit qu’elle comprenait ce dont on parlait car elle avait lu ….Harry Potter qui a été traduit en de nombreuses langues…. ce qui fait que finalement... !

 

 

 

 

 

 

To be informed of the latest articles, subscribe:
Comments