Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Grâce éphémère

Simone
Grâce éphémère

Le 28 août 2021, Auvergne,


 

En vrac


 

La fin de la semaine, presque la fin du mois... le vent du nord souffle : ça sent déjà l’automne


 

L’Afghanistan et toutes les péripéties de l’évacuation des personnes en danger par les différentes armées des forces alliées font la Une des journaux… il y a de quoi disserter, politiquer ( surtout) , montrer des photos , raconter des histoires dramatiques, recueillir des témoignages émouvants…


 

Par contre le millier de morts + en Haïti a complètement disparu des écrans: la pitié et la pauvreté ne font plus recette. Évidemment les pauvres ne l’ont jamais fait mais leurs sauveurs eux oui…surtout quand ils viennent du pays du journal qui fait le reportage...  (On a quand même eu des demandes de contribution pour Haïti dans notre boîte mail mais maintenant il y en a que pour les Afghans.)

 

Et puis le Covid, toujours le Covid avec les chiffres qui grimpent dangereusement et les polémiques qui continuent avec la bataille des chiffres...

 

 


 

Que fait-on avec toutes ces informations catastrophiques qui nous assaillent et toute cette misère et cette souffrance ?


 

( C’est la parabole des talents qui me vient à l’esprit, lecture du jour, et me donne un élément de réponse...on ne reste pas à rien faire sous prétexte qu’on n’y peut rien ou que ça ne sert à rien ou que ce n’est pas de notre faute...si on a un seul talent, on ne l’enterre pas, et on fait ce qui est à notre portée…mais on ne devrait pas penser non plus qu’on devrait se lancer dans des aventures sans lendemain ou opiner (et surtout critiquer) sans rien y comprendre sur ce que font les uns et les autres … En réalité, comme je ne connais pas d’Afghans personnellement, je ne me sens pas particulièrement concernée et tout ce blitz médiatique m'incommode un peu.  C'est là que je comprends mieux la valeur de l'énoncé du commandement basique de Jésus « aime ton prochain comme toi-même, » et le prochain c’est justement quelqu’un qui est à proximité de soi, ou que l’on rencontre en chemin, ceux là sont à notre portée...Pour les autres, on fait souvent semblant)


 

En réalité toute cette semaine, ayant la maison pleine, je n’ai pas eu le temps de m’informer de ce qui se passait dans le monde … et le monde ne s’en est pas porté plus mal… par contre ceux qui étaient autour de moi, eux oui s’en seraient moins bien porté si j’avais été absente à leurs besoins, distraite par les actualités de l’ailleurs…. et en plus j’aurai raté des moments précieux...


 

Je quitte donc mentalement les scénarios de fin de monde qui m’ont occupé ces semaines passées, non seulement à cause des actualités mais aussi de ce long et complexe chapitre 13 de l’évangile de Marc qui traitait du sujet : je suis contente de l’avoir terminée. Ce serait dangereux de s’y attarder trop : on risquerait de passer à côté de ce qui est sous notre nez comme…


 

Ces géraniums qui continuent à fleurir...et les tomates qui ont fini par rougir


 

Les câlins des petits qui nous sont offerts à bras ouverts...


 

Un apéritif pris tranquillement en fin d’après-midi avec des amis où l’on échange des nouvelles des uns et des autres, dans un grand jardin où peuvent courir et jouer les enfants sans danger …


 

Tout ce qu’il est possible de faire un jour de loisir quand on vit dans un lieu en paix…


 


 

On aurait tort de ne pas cueillir ce qui nous est offert la main ouverte,


 

Les temps difficiles arrivent toujours,


 

La grâce du moment si éphémère soit-elle, est à recevoir à pleines mains !


 

To be informed of the latest articles, subscribe:
Comments