Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Juillet ici et ailleurs ...

Simone
Les roses adossées au mur

Les roses adossées au mur

Le 1 juillet, 2021, Auvergne

 

 

Juillet : l’été, les vacances, les grands départs, les repas dehors, la mer, les vacanciers en short ou en maillot de bain….même si je ne suis plus dans la course, même si je ne vis plus au rythme du travail-congé depuis longtemps, c’est parce que je suis en France en juillet que ce mot évoque tout cela…( ah oui et les soldes aussi!)

 

Quand je suis dans un autre pays, ça ne l’évoque pas...C’était encore l’hiver en Argentine... en Colombie près de l’Équateur, on vivait au rythme d’un éternel printemps...en Djibouti, c’était les chaleurs caniculaires dont chacun essayait d’échapper et au Kenya, juillet, je ne me souviens plus ce que ça voulait dire : j’ai dû zappé les mois de juillet.

 

En Virginie, c’est le tout climatisé quand l’été commence ou même avant et il faut que je me rappelle de mettre des manches longues dans les magasins ou les restaurants tellement il fait frais… et aussi les moustiques qui ne m’incitent pas à manger dehors dans le jardin ( évidemment il y a le barbecue du 4 juillet mais je n’avais jamais à l’organiser, c’était la responsabilité de ma belle famille)... Je me souviens aussi de la chaleur moite dans la maison des parents de ma belle fille au Japon, ça devait être en juillet….ou peut-être en août ?

 

Mais on est en juillet et je le vis en français dans le texte et ça, c'est toute une expérience!

 

En plus, comme je suis ici, pour renforcer le thème vacances, il y a la PUB...à la télé et sur les prospectus que l’on reçoit avec toutes ces images de gens heureux qui s’éclaboussent sur la plage: on ne peut pas l’éviter…

 

Et le tour de France ? je ne m’y suis jamais intéressée...sauf quand j’étais petite et que sur la plage on faisait des routes dans le sable et on avait des capsules de bouteille à l’intérieur desquelles il y avait le nom de coureurs que l’on faisait avancer à coup de pichenette...je perdais toujours….

 

(ah pardon, il y a deux ans un colombien a eu le maillot jaune alors je l’ai suivie la course, aux États Unis, avec un gendre colombien et en attendant un petit-fils ..)

 

 

Voilà donc juillet qui a commencé

 

 

* * *

 

 

Mais avec la pandémie, les rythmes se sont cassés, on ne s’y retrouve plus. Malgré tout on s’accroche et on essaie de les retrouver à tout prix…

 

 

Aux informations, côte à côte, ce sont les deux thèmes du moment : vacances et variant delta coronavirus au risque d’un reconfinement nous dit-on pour l’automne ?… A part ça, il ne se passerait rien d’autre dans le monde ?

 

(et l’Euro ? Comme la France a été éliminée, ça ne m’intéresse plus vraiment : il faudra que je regarde la copa America pour voir si l’Argentine ou la Colombie resteront dans la course.)

 

 

Moi, pour l’instant toutes ces images de plages encore à moitié vides, ça ne me dit rien. Pour la première fois, la mer cette année, je n’ai même pas envie d’aller la voir !

 

Je n’ai plus la bougeotte...

 

(j’ai dû vieillir !)

 

 

Juillet, en Auvergne 2021, qu’est-ce que ça veut dire ?

 

Qu’on est encore en vie

 

et que les roses rouges adossées au mur ont refleuri !

 

Que pourrait-on demander de plus ?

 

To be informed of the latest articles, subscribe:
Comments