Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Il y a un temps pour tout

Simone
Village d'Auvergne

Village d'Auvergne

le 10 mai, lundi, Auvergne, 2021


 

Changer de lieu de vie, changer de pays, est toujours l’occasion d’un nouveau départ, d’un nouveau recommencement, avant que la routine ne reprenne ses droits et nous empêche de voir les objets, les gens et nous-mêmes dans la clarté de lignes pures comme après un orage qui a lavé l’atmosphère autour de soi. Il faut surtout ne pas rater ces moments-là et en garder des traces pour ne pas les oublier…


 

En même temps, on ne peut pas continuer à flotter dans cette atmosphère diaphane et tôt ou tard, il faut se replonger dans les nécessités concrètes à assumer d’obligations financières, de suivi médical, d’affaires de toutes sortes qui peuvent ou ne peuvent pas attendre...(tout ce que je n’aime pas faire) Et donc, on se retrouve confronté à ses vieux démons, à ses vieilles habitudes contre lesquels on doit continuer à livrer une bataille quotidienne, incessante, toujours à recommencer…


 

Mais ça n’empêche que l’on puisse goûter pleinement à ces moments de grâce où l’on redécouvre avec des yeux neufs, un lieu avec toutes ses sensations, ses odeurs et ses plaisirs oubliés, lavés, épurés des résidus générés/fomentés par les ratés du quotidien désagrégés maintenant avec le temps…


 

* * *


 

Pendant ce temps, en parallèle, je continue quand même, mon cheminement avec le Jésus de l’évangile de Marc, qui lui ne prend pas le temps de s’arrêter, semble toujours en mouvement, n’offre pas de répit et ne s’en donne pas non plus. Arrivée vers la fin de ce parcours où le rythme s’accélère dans cette ville de Jérusalem où il sera livré, je vis dans deux tempo différents, dont j’essaie de m’accommoder. Moi qui suis dans le mode « sur des prés d’herbe fraîche, tu me fais reposer » suivre Jésus dans le temple de Jérusalem, où il chasse les vendeurs et les invective, où il se confronte et discute âprement avec les scribes et les pharisiens…..n’est pas pour le moins incommodant.


 


 

Devrais abandonner pour un temps ce parcours ?


 


 


 

Ou retrouver cette sagesse de l’auteur de l’ecclésiaste qui nous rappelle qu’il y a un temps pour tout…


 


 

Un temps pour s’arrêter et se laisser restaurer par la grâce


 

et un temps pour reprendre le combat...


 


 

P.S C’est comme le temps ici : journées magnifiques et chaudes du samedi et dimanche où il faisait bon être dehors, et pluie et fraîcheur aujourd’hui où il a fallu rallumé le poêle...


 


 

To be informed of the latest articles, subscribe:
Comments