Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Les limites du pouvoir des lois

Simone
Aube du 16 novembre: le soleil continue à se lever tranquillement

Aube du 16 novembre: le soleil continue à se lever tranquillement

Le 16 novembre lundi, la Virginie,

 

On est lundi, une nouvelle semaine commence..

 

Toujours pas de concession de la part de Trump… Combien de temps ça va durer  encore?

 

J’espère que les journaux se trompent et que la place que l’on donne aux personnes qui soutiennent son attitude ne sont pas aussi importantes que ça…

 

* * *

 

Je continue à enrager et à me poser des questions

 

Cette situation aurait été impensable, il y a 4 ans même au moment de son élection en 2016. Que s’est il passé en 4 ans pour qu’aujourd’hui ce soit possible ?...C’est vraiment affolant de penser que dans un pays comme les États Unis avec toutes les lois qui existent pour empêcher la dictature du pouvoir, une telle chose soit possible…ces mêmes lois qui semblent maintenant impuissantes face aux fausses rumeurs qui alimentent cette situation

 

Je dois dire que j’en veux à cette communauté évangélique (blanche) d’avoir milité et travaillé tellement pour sa réélection et convaincu tellement de monde de voter pour lui , particulièrement la communauté de ceux originaires de l’Amérique latine qui ont cru en leur croisade pour la défense des valeurs chrétiennes et ont accepté de faire alliance avec un homme qui se révèle de plus en plus dangereux !

 

Mais aussi j’ai honte et je leur en veux quand je pense à toutes ses fausses prophéties divulguées haut et fort qui donnaient le président sortant comme vainqueur ! Je leur en veux d’avoir sali ce beau terme d’évangélique en faisant de tous ceux qui adhèrent à un conservatisme religieux raisonné, des hypocrites de première classe et des superstitieux arriérés ! ( et Je n’ai aucun doute que Jésus aurait été le premier à les dénoncer)

 

Le messianisme politique, qui dira son pouvoir...qui pourra s’en préserver si les chrétiens eux-mêmes s’en rendent coupable ?

 

 

* * *

 

 

Et pourtant, c’est vieux comme le monde, pour les autorités religieuses, de s’allier au gouvernement en place pour s’assurer de garder leur pouvoir surtout quand ils sentent qu’ils sont en train de le perdre...Ce n’est pas d’hier que ça date que les chrétiens et surtout leurs dirigeants croient qu’un autre que Jésus peut sauver l’église: des empereurs aux rois en Europe et plus près de nous, tous ces dictateurs d’Amérique latine qui justifiaient leur maintien au pouvoir par la torture systématique pour sauver leur pays chrétiens des dangers du communisme athée

 

(Ce n’est pas d’hier non plus de penser que la révolution va pouvoir enfanter un monde messianique nouveau et sacrifier ses idéaux chrétiens pour en faire partie… ça résulte de la même tentation…)

 

C’est clairement de l’idolâtrie qui est condamné dans le premier commandement : « tu aimeras ton Dieu de toutes te forces de toute ton âme et de tout on esprit » et pas quelque grand homme que ce soit...au service duquel tu ne te prosterneras pas pour arriver à des fins aussi nobles semblent-elles…

 

Le premier commandement, seul vrai rempart contre le populisme religieux ( non pas la laïcité ni l’athéisme)

 

Et puis Jésus, le Messie qui est venu et s’est laissé condamner à mort plutôt que d’en appeler à la force des armes ou même en appeler à ses droits devant un tribunal.

 

Ce ne sont pas seulement les disciples de l’époque qui ont été déçus, ce sont tous les Pierre qui s’en sont suivis et ont oublié de se repentir de leur lâcheté cachée derrière leurs pieuses justifications.

 

 

* * *

 

 

Qui pourra sauver l’être humain de ses désirs les plus vils, de l’attrait de l’homme fort, dominateur que beaucoup rêvent d’être… le désir de devenir millionnaire, de dire tout haut toutes les turpitudes que l’on pense tout bas, de se moquer des plus faibles sans être censuré, de se faire applaudir quand on tient des propos outranciers ou mensongers, de se vanter d’être au-dessus des lois.

 

( tout ce qu’il a incarné à travers ses meetings et ses tweets : rien ne lui a été interdit….dans son parti, personne ne lui a reproché publiquement après d’avoir franchi les limites de l’inacceptable et surtout pas son très pieux et très religieux vice-président…)

 

 

* * *

 

 

Si les lois permettent théoriquement d’être un garde fou contre la tyrannie, elles ne peuvent sauver personne. Elles deviennent lettre morte si les hommes qui devraient les garder, cherchent à les détourner pour obtenir ce qui est contraire aux principes qu’elles étaient censées défendre...comme dans le cas présent.

 

En fait ce qui sauvera la démocratie américaine, ce ne sont pas ses lois, ce sont les gens de bien qui y habitent...ceux qui sont prêts à se sacrifier pour faire respecter le droit..

 

 

Ça ne sert a rien d’écrire la loi sur les tablettes quand on ne peut pas l’inscrire dans le cœur des hommes : elle n’est jamais qu’un garde fou qui risque toujours d’être renversé par une autre loi, celle du plus fort comme le disait le sieur La Fontaine («  la loi du plus fort est toujours la meilleure »)

 

 

Les lois non plus ne sont pas une panacée...

 

(pas plus que les miracles)

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments