Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Attentat: ne nous soumets pas à la tentation

Simone
St Jean de la croix de Salvador Dali

St Jean de la croix de Salvador Dali


 

Ne nous soumets pas à la tentation mais délivre-nous du mal(in)


 

Jeudi, 29 octobre 2020, la Virginie,

 

Ça fait quand même drôle quand on voit à la Une des journaux, un lieu que l’on reconnaît avec sa rue bordée de magasins dont les enseigne nous sont familières : la photo de la cathédrale à Nice avec ses abords, lieu de ce dernier attentat me rappelle le séjour que j’ai fait chez une amie l’année dernière dans ce quartier et également la visite que j’ai rendu au même moment dans les alentours à un membre de la famille d’obédience musulmane…Le fait aussi que l’attentat ait eu lieu dans une église catholique, ne m’est pas indifférent…

Et juste la veille, l’annonce d’un reconfinement en France.


 

On vit des temps apocalyptiques 


 

(et me vient aussi à l’esprit,cette annonce de Jésus du déchirement au sein des familles dans ces moments-là que l’on voit tout autour de nous: « Car désormais cinq dans une maison seront divisés, trois contre deux, et deux contre trois; le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère.. ».)

 

Jésus nous avait prévenu qu’il y aurait des temps comme cela et même pires...alors on ne devrait pas être étonné. La question est comment vivre en conformité avec les enseignements du Christ dans de tels moments ! Qu’est-ce qui change ?


 

En fait rien ne change !


 

Ce qui change, c’est qu’on peut avoir envie dans notre indignation, d’embrasser la haine, mais pas seulement de celui qui a commis le crime mais de tous ceux qui ont la même identité ethno-religieuse surtout quand le meurtrier prononce la formule musulmane bien connue de l’appel à la prière…

 

Les réseaux sociaux, eux vont s’en donner à coeur joie et les hommes politiques ou les personnalités médiatiques de tout bord vont se targuer de formules fortes, à l’emporte pièce pour rallier leur base ou élargir le nombre de leurs adeptes ou de leurs followers sur facebook. Eux, on les connaît déjà, et on sait malheureusement à quoi s’attendre et le déversement de haine et de justification de vengeance va envahir le web et a l’heure du confinement va faire monter les enchères quand les gens n’ont pas d’autre activité possible que de s’exciter devant leur écran en cliquant et recliquant des tweets et en se félicitant de trouver les formules les plus outrageuses possibles et les images les plus ignominieuses qu'il y ait…


 

Mais nous qui nous nous disons, disciples de Jésus ? Allons- nous nous joindre à ces voix ?


 

Je n’avais jamais remarqué avant le lien entre ces deux phrases que l’on trouve dans la prière que Jésus nous a enseigné

 

"Ne nous laissez pas entrer en tentation  (ou ne nous soumets pas à la tentation) mais délivre nous du malin"

 

Quand on est la cible d’attaques, du mal ( mot qui dans la version originale indique le malin et on en revient à la dimension démoniaque de ces attaques) la tentation est grande d’oublier (oublier pas vraiment car on les connaît trop bien, mais abandonner, certainement) les enseignements fondamentaux de Jésus dans le sermon sur le montagne et de scruter les écritures pour trouver une justification à nos prises de position ou à notre désir de vengeance…

 

C’est facile de tomber dans la tentation de la haine (même si on ne veut pas utiliser un mot aussi fort pour décrire ses propres sentiments, ce sont toujours les autres qui sont haineux). J’aurais presque envie de renverser l’ordre de la phrase : délivre-nous du mal(in) pour que nous ne laissions pas entrer en tentation…. Quand tout va bien, quand on n’a pas d’ennemis personnels ou collectifs, quand on ne sent pas menacé par qui que soit, l’injonction d’aimer son prochain comme soi-même ne semble pas exigeante et on ne fait pas attention à celle d’aimer ses ennemis si on n’en a pas Mais quand on en a (réels ou imaginaires) les choses changent….

 

Alors peut-être qu’il y a une autre message que l’on a besoin d’entendre pour ne pas tomber dans la haine car la haine est souvent fille de la peur : n’ayez pas peur


 

« Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j'ai vaincu le monde. »


 

( et il l’a fait par la croix...c’est qui n’est peut-être pas très rassurant quand même!)


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments