Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Hommage à John Lewis: un grand de ce monde?

Simone
Traversant le pont de Telma, Alabama, dépouille mortelle de John Lewis

Traversant le pont de Telma, Alabama, dépouille mortelle de John Lewis

Le 28 juillet 2020, de retour chez nous,

 

L'ironie du sort?

 

Ou plutôt la réalisation d'une vérité évangélique?

Qui dit comme dans le cantique a Marie que Dieu élève les humbles ( et renvoie les riches, les mains vides)

Ou qui affirme: " Bienheureux les doux car ils auront la terre en héritage,

Ou Bienheureux ceux qui cherchent la paix car ils seront appelés fils de Dieu,

Ou Bienheureux ceux qui ont soif de justice car ils seront rassasiés?"


Il est rare de voir un homme recevoir un honneur qui lui est dû,

Ici sur terre

Vraiment rare...

Mais pour une fois, pour une fois

(Et une fois n'est pas coutume)

Tout un peuple lui a rendu hommage et plus particulièrement, ce peuple qu' il y a à peine 50 ans l'avait reçu à coups de matraques et de cris de haine ....

 

Ironie du sort, revanche méritée?

 

Quand son cercueil tiré par des chevaux avec un cocher à chapeau haut de forme, s'est arrêté au milieu du pont pour honorer cet homme qui  sur ce même pont avait été battu  presqu'à mort (et avait eu le crâne fêlé) par la police de l'État d'Alabama alors qu'il participait à une marche pacifique pour réclamer le droit de vote ...(et que les policiers de ce même État maintenant lui faisaient une garde d'honneur)...

 

Comment ne pas être ému?


John Lewis, membre de la chambre des députés (House of representatives) mort à l'âge de 80 ans le 17 juillet n'est pas aussi connu que Martin Luther King ( en tout cas, pas en France) mais il fait partie de ces héros chrétiens qui méritent de tenir leur place sur n'importe quelle liste des grands de la foi...

 ( oui, je dis bien chrétien, même si le titre de gloire qui apparaît partout sur les médias est celui de "civil rights leaders"  ce qu'il était évidemment)

Car pour lui  il n' y avait pas deux évangiles: un évangile individuel piétiste que l'on vit et on garde pour soi,  un évangile qui prêcherait la passivité ... et un autre, l' évangile à portée sociale qui lutte contre l'injustice...

 

"The civil rights movement was based on faith. Many of us who were participants in this movement saw our involvement as an extension of our faith. We saw ourselves doing the work of the Almighty. Segregation and racial discrimination were not in keeping with our faith, so we had to do something." John Lewis

(Le mouvement des droits civiques était fondé sur la foi. Beaucoup d'entre nous qui avons participé à ce mouvement/lutte le voyait comme une expression/extension de notre foi. Nous considérions que nous faisions l'oeuvre du Tout puissant La ségrégation et la discrimination raciale  n'étaient pas compatibles avec notre foi, donc nous devions faire quelque chose...)

 

Il a dit aussi:

 

It was not enough to come and listen to a great sermon or message every Sunday morning and be confined to those four walls and those four corners. You had to get out and do something.

( Ce n'était pas suffisant de venir écouter un bon sermon ou message chaque dimanche matin et de rester enfermer dans ces 4 murs et ces 4 coins. Il fallait sortir et agir)


Un homme d'action, il l'a certainement été..

 

Mais en plus...


Il était étonnant quand même dans ces nombreux hommages qui lui étaient rendus d'entendre parler de son humilité comme d'une de ses premières qualités

(On disait qu' il était naturellement timide)

 

Il était étonnant d'entendre dire de comment il  avait accepté de donner sa vie  et de souffrir pour défendre les droits des autres ( il a été non seulement roué de coups de nombreuses fois mais arrêté et mis en prison près de 40 fois pour des actes de désobéissance civile)

 

Il était étonnant mais aussi tellement encourageant de savoir qu'il n'avait jamais oublié les idéaux de sa jeunesse et que jusqu'à la fin de sa vie il avait continué à être engagé pour lutter contre l'injustice...


Mais toujours sans haine et sans violence...

 

"Never give up. Never give in. Never become hostile... Hate is too big a burden to bear"

(N'abandonnez jamais, ne nous rendez jamais, ne devenez jamais hostile....la haine est un fardeau trop lourd à porter...)

 

*   *   *

 

Dans une Amérique, où les évangéliques blancs et les catholiques conservateurs soutiennent un président milliardaire corrompu qui attise la haine et récompense les riches et les puissants..

et malheureusement dans la foulée ternissent et trahissent l'image de la foi chrétienne...

Ça fait tellement du bien que pour une fois, est mis à l'honneur.

Un homme de foi, de conviction, d'intégrité!

(On l'appelait la conscience de la Chambre des députés)

 

Un vrai grand de ce monde...

Ou plutôt un vrai grand dans le Royaume des Cieux...

 

Merci, pour cette vie que tu as façonnée et qui a répondu à ton appel!

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments