Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Qu'est-ce que vous craignez le plus?

Simone
Photo: Melanie Wasser

Photo: Melanie Wasser


Le 20 juin 2020,

 

La lecture du jour...

 

Pour le 20 juin, je vois sur le livre du moine Thomas Merton, ce titre : Ce que je crains le plus (what I fear most) et dans le texte la phrase devient question avec cette belle formule comme réponse que je cite en anglais parce-qu'il écrit bien, alors ce serait dommage de ne donner qu'une traduction approximative....

 

" What do I fear most? Forgetting and ignorance of the inmost truth  of my being. To forget who I am, to be lost in what I am not, to fail my own inner  truth, (... d'oublier et d'ignorer la vérité profonde de mon être. D'oublier qui je suis, de me perdre dans ce que je ne suis pas de ne pas être à la hauteur de la vérité profonde qui est moi)

et il continue à en rajouter....tout au long des ces deux pages de son journal...

 

A une autre époque, en d'autres temps, peut-être quand j'avais 18 ans ou peut-être même jusqu'à la trentaine...j' aurai apprécié ce genre de réflexion... car c'est vrai, c'est beau, c'est bien écrit... c'est profond....mais pas aujourd'hui... car ce que je crains le plus aujourd'hui n'a plus rien à voir avec mes états d'âme ni avec la fidélité envers moi-même.

 

Mes craintes ne sont plus existentielles, elles sont matérielles, tangibles, concrètes...de première nécessité!

 

D'abord, je crains plutôt pour les autres, pour ceux qui m'entourent, non pas parce que je sois plus altruiste que d'autres, mais parce- que je suis responsable pour d'autres que moi-même.. des personnes qui m'ont été confiées (une famille qui s'élargit de jour en jour...mais aussi des amis qui sont devenus des proches)

 

Comme le disait le renard au Petit Prince, on est responsable de ce qu'on apprivoise et quand ce qu' on apprivoise est en danger ou en difficulté on craint pour eux... on craint quand ils se retrouvent au chômage et ne trouvent pas de logement, on craint quand  ils sont désorientés  et désespérés , on craint quand ils prennent le mauvais chemin ou quand ils se perdent en route... on craint qu'ils ne rencontrent pas Celui  qui peut les prendre par la main...on se préoccupe...on prie...on supplie...

 

 

Mais ...qu'est-ce que je crains le plus...?

 

En réalité, je ne cherche plus à le savoir, ou  plutôt mieux vaut ne pas s'y attarder est ma conclusion....car ma liste de crainte est tellement longue que j'ai appris à ne pas l'égrener...à quoi bon la repasser ou l'analyser, de toutes façons, je ne pourrais jamais la supprimer...

 

Il y aura toujours une nouvelle peur qui prendra la place de l'ancienne... On n'arrête pas la vie...

(et puis je n'ai pas que ça à faire)

 

Alors plutôt me laisser surprendre par la grâce inattendue qui me portera à ce moment là...

 

Une fois de plus,

 

Comme elle m'a porté hier et avant-hier,
 

"Dans le monde vous aurez des angoisses...mais prenez courage, j'ai vaincu le monde!" (dixit Jésus)

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments