Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Pas de panique! Regardez!

Simone
Le soleil se lève sur une belle journée, pandémie ou pas

Le soleil se lève sur une belle journée, pandémie ou pas

Samedi 14 Mars, Virginie 2020.

 

Finalement c'est la panique...
(pour moi qui n'arrive pas à retrouver mon passeport, c'est vraiment la panique!)

Tout le monde ferme les écoles, les Universités, même ici en Virginie ...et bien entendu surtout ses frontières... dans nos pays super organisés, nous qui planifions un an à l'avance, nous voilà dans l'incertitude, notre destin nous échappe et tout à coup nous nous rendons compte que nous ne sommes pas les maîtres du monde, qu'on ne fait pas la pluie et le beau temps, que les progrès de la médecine ont des limites, que les lendemains qui chantent ne nous appartiennent pas...

En tout cas, pour ceux qui se sont levés tôt du côté de chez nous, il y avait un magnifique lever de soleil, l'occasion de nous rappeler qui est le maître du monde, et qui nous offre tous les jours un beau spectacle ( même quand les grandes salles de spectacle parisiennes et new yorkaise sont fermées) et pour ceux qui vivent dans l'angoisse à cause de la pandémie, il y a toujours un psaume qui est d'actualité pour nous rassurer.

 Celui qui demeure sous l'abri du Très Haut Repose à l'ombre du Tout Puissant.

Je dis à l'Éternel: Mon refuge et ma forteresse, Mon Dieu en qui je me confie!
Car c'est lui qui te délivre du filet de l'oiseleur, De la peste (ou du codav-19) et de ses ravages.

(On ne peut pas faire plus clair)


Il te couvrira de ses plumes, Et tu trouveras un refuge sous ses ailes; Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse.
Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, Ni la flèche qui vole de jour,
Ni la peste qui marche dans les ténèbres, Ni la contagion qui frappe en plein midi.
(Et encore une fois , au cas où on n'est pas compris)

Mais comme toujours les psaumes nous réservent des surprises car après tout ils sont écrits par des humains sincères qui expriment leurs sentiments sans honte, (ce qui ne les empêche pas d'être inspirés)

Que mille tombent à ton côté, Et dix mille à ta droite, Tu ne seras pas atteint;
(C'est pas sympa pour les mille qui tombent...il y a un peu de manque de solidarité...)

Mais ce qui suit est encore plus intéressant car ces versets ne peuvent pas être interprétés comme une carte blanche pour une vie de bonheur sans souffrance: en effet, on se souviendra que pour tenter Jésus dans le désert, le démon lui a cité la suite de ce psaume ( ce qui est en caractère gras)

[De tes yeux seulement tu regarderas, Et tu verras la rétribution des méchants.
Car tu es mon refuge, ô Éternel! Tu fais du Très Haut ta retraite.
Aucun malheur ne t'arrivera, Aucun fléau n'approchera de ta tente].
Car il ordonnera à ses anges De te garder dans toutes tes voies;
 Ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre.

Justement, Jésus dit que l'on ne peut pas faire du n'importe quoi car si le psalmiste s'emballe et imagine des interventions miraculeuses de la part de Dieu toujours et partout...le message de Jésus est que quelquefois, Dieu ne nous sauve pas miraculeusement (comme pour lui sur la croix car ce n'était pas sa volonté) et ne nous évite pas la souffrance...Il ne faut pas le tenter en faisant des actes spectaculaires pour des motifs plus que suspects....

Cela ne change rien au message central :  Dieu est toujours là, il est notre refuge et  l'on ne doit pas vivre dans la crainte...

Voilà donc le psaume tout entier:

Celui qui demeure sous l'abri du Très Haut Repose à l'ombre du Tout Puissant.
Je dis à l'Éternel: Mon refuge et ma forteresse, Mon Dieu en qui je me confie!
Car c'est lui qui te délivre du filet de l'oiseleur, De la peste et de ses ravages.
Il te couvrira de ses plumes, Et tu trouveras un refuge sous ses ailes; Sa fidélité est un bouclier et une cuirasse.
Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, Ni la flèche qui vole de jour,
Ni la peste qui marche dans les ténèbres, Ni la contagion qui frappe en plein midi.
Que mille tombent à ton côté, Et dix mille à ta droite, Tu ne seras pas atteint;
De tes yeux seulement tu regarderas, Et tu verras la rétribution des méchants.
Car tu es mon refuge, ô Éternel! Tu fais du Très Haut ta retraite.
 Aucun malheur ne t'arrivera, Aucun fléau n'approchera de ta tente.
Car il ordonnera à ses anges De te garder dans toutes tes voies;
 Ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre.
Tu marcheras sur le lion et sur l'aspic, Tu fouleras le lionceau et le dragon.
Puisqu'il m'aime, je le délivrerai; Je le protégerai, puisqu'il connaît mon nom.
 Il m'invoquera, et je lui répondrai; Je serai avec lui dans la détresse, Je le délivrerai et je le glorifierai.
 Je le rassasierai de longs jours, Et je lui ferai voir mon salut.

P.S : (je l'ai retrouvé)

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments