Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Méditation orientale pour les jours de Carême et de pandémie

Simone
Méditation orientale pour les jours de Carême et de pandémie

Lundi 16 Mars, 2020, Virginie (pour plus longtemps que prévu!)

(A l'hôpital, mais pas à cause du virus... je veille... la nuit est descendue, c'est silencieux un hôpital la nuit...)

 Pendant ce temps là dehors dans la vraie vie?

Ai retrouvé mon passeport mais à quoi bon... il n'est plus question de retourner en France: les frontières se ferment, le président fait de nouvelles déclarations, tout le monde est assigné à demeure, avec les gendarmes et les policiers qui vont patrouiller dehors....et les frontières qui se ferment les unes après les autres... du jamais vu!

Mais c'est du jamais vu partout!

Ici ...tout le monde se rue sur le papier hygiénique..qui saura pourquoi...on le prend d'assaut dans les supermarchés!

Alors d'un côté ils annoncent des mesures draconiennes mais d'un autre ils vous disent de ne pas paniquer: ils sont rigolos ces hommes politiques.. qu'est-ce qu'ils croient, que les gens vont rester impassibles?

Au milieu de toute cette folie, j'avais presque oublié que c'était le carême...

 Et voilà cette belle méditation, (trouvée dans l'Évangile au quotidien) qui nous vient d'Orient,  de cette tradition d'avant la mode yoga, qui savait si bien qu'on avait besoin de tout son corps pour prier...

Écrite par un certain Saint Ephrem le Syrien , Syrien comme ce peuple martyrisé aujourd'hui et dont le million de réfugiés vient frapper aux portes de l'Europe qui se garde bien de les leur ouvrir...


Avoir pitié de notre prochain comme Dieu a eu pitié de nous
Seigneur et Maître de ma vie,
ne m'abandonne pas à l'esprit de paresse, de découragement,
de domination et de vain bavardage.

(On fait une prosternation)

Fais-moi la grâce, à moi ton serviteur/ta servante,
de l'esprit de chasteté, d'humilité, de patience et de charité.

(On fait une prosternation)

Oui, Seigneur et Roi, accorde-moi de voir mes fautes
et de ne pas condamner mon frère,
toi qui es béni dans les siècles des siècles. Amen.

(On fait une prosternation.
Ensuite on dit trois fois en s'inclinant jusqu'à terre :)

Dieu, aie pitié de moi, pécheur.
Dieu, purifie-moi, pécheur. Dieu, mon créateur, sauve-moi.
De mes nombreux péchés, pardonne-moi !     

 

Amour envers le prochain et repentir (en particulier envers nos prochains les réfugiés syriens),
Deux mots d'ordre pour faire face aussi à cette pandémie où l'on se répand en vains bavardages et en jugements à l'emporte pièce...

De quoi méditer!

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments