Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Attachement versus détachement

Simone

Le 23 janvier 2020, Washington DC

Dernier jour à Washington: mon devoir de nounou qui m'a conduite ici s'achève.

( même si ça ne s'achève pas vraiment: un être humain qui entre dans le monde et dans notre entourage familial plus particulièrement, c'est une responsabilité pour toute la vie, de près ou de loin...On ne peut pas se sentir responsable pour tous les trillions de vies qui sont sur la planète, on n'est pas Dieu, on ne peut le faire sérieusement qu'une vie à la fois et c'est pour ça que l'injonction de Jésus, aime "ton prochain" comme toi même a tellement de sens...sinon on devient comme les hypocrites qu' il dénonce ... ceux qui aiment tout le monde sauf leurs proches car c'est plus facile d'aimer ceux qui sont loins: ça n'engage à rien et ça reste dans le domaine de l'exotisme ou l'autre est intéressant justement parce qu' il n'est pas un proche et que la distance, une forme de détachement artificiel, nous protège de devoir être remis en cause...Les proches ça risque toujours de faire mal à un niveau ou à un autre)

Peut-être maintenant que je quitte la capitale, pourrais-je plus facilement m'éloigner de la farce au semblant de légitimité que représente ce procès ou le verdict est connu d'avance et n'a rien à voir avec la culpabilité du sieur en question. C'est le tout politique et les règles minutieuses pour assurer l'impartialité n' y font rien (comme par exemple, le silence requis pendant les sessions, l'interdiction de ne boire rien d' autre que de l'eau, ni de s'absenter une fois que la session a commencé etc...) .

Je continue à m'extasier  sur la capacité humaine à contourner pour les corrompre les systèmes les plus justes d'un côté et 'un autre, à se ménager un espace de liberté dans les systèmes les plus restrictifs et punitifs...Grandeur et bassesse de l'être humain.

*  *  *

Mais revenons-en aux perles que je trouve dans ce livre sur la méditation chrétienne.

La question de l'attachement et du détachement. Le but de la méditation orientale est le détachement dit l'auteur " faire le vide"  afin de se libérer des souffrances de ce monde et se perdre pour trouver le Nirvana dans l'impersonnel du Cosmos...mais le but de la méditation chrétienne c'est l'attachement, la rencontre avec l'être spirituel, Dieu qui habite ce cosmos pour être régénéré en Lui et retourner à ce monde dans lequel on vit. Le détachement n'est qu'une étape, jamais un but...

Pourtant, l'attachement aux proches ça risque toujours de faire mal à un niveau ou à un autre...alors pourquoi ne pas s'en détacher?
(Ce que m'expliquait longuement quelqu'un dans un message reçu aujourd'hui)

Aime ton prochain...

Le devoir de l'amour des proches auquel, il faut toujours revenir..malgré les blessures, mais après seulement, seulement après avoir fait un long voyage dans le pays de la méditation pour recevoir le courage et la force.

Et ça, ce n'est que Dieu qui peut les donner.

(C'est pour ça que ce n'est que Lui qui peut le demander!)

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments