Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

De l'automne qui arrive de l'Évangile de Marc et du pain...

Simone

Le 16 et le 17 septembre 2019

 

Il fait un temps magnifique dehors mais je suis déçue...les moustiques ont fait leur apparition et je me demande pourquoi maintenant...impossible de sortir sans se faire piquer et pourtant on est presque en automne époque où ils devraient commencer à disparaître...

(Le lendemain...)

Par contre aujourd' hui, c'est l'automne... le temps s'est rafraîchi et le ciel est couvert, le vent souffle et de plus en plus de feuilles mortes sont sur la pelouse...

Je ne marche plus pieds nus, j'ai mis des chaussettes... c'est tout dire...

On entre dans une nouvelle saison...du coup... j'ai décidé de commencer un nouveau blog... où je ne me regarde plus le nombril ni celui des autres...sur l'Évangile de Marc...on verra si je continuerai a écrire dans celui-ci....ou si je commencerai vraiment celui-là...

En tout cas, voila le début de mes réflexions là-dessus,

*   *   *

Pourquoi Marc?  car c'est l'Évangile le plus direct, celui où il y a le moins de commentaire, le moins de théologie et de ce côté là il me semble le moins prétentieux...il est plein de points de suspension...il vous laisse décider ce que vous en penser et puis, je veux marcher sur un terrain plus ferme que celui des émotions du quotidien...En plus, il est à la mode...ces dix années  passées les chercheurs se sont de nouveau intéressés à cet évangile qui avait été délaissé...la roue du temps tourne...

Ces derniers temps, (surtout à l'occasion du suicide de ce pasteur) j'ai pas mal consulté les sites et les médias chrétiens...et finalement j'ai trouvé ça saoulant...on y trouve tout et n'importe quoi... c'est une vraie cacophonie...une prise de becs entre les partisans de Paul, de Pierre ou de Barnabé...les dits conservateurs et les dits progressistes ou libéraux...sans parler des témoignages de réussites mirobolantes, des recettes inratables... pour être un chrétien toujours heureux et joyeux et pour les femmes en particulier, sur ce sujet là les sites surabondent et débordent de conseils pour être un femme belle, spirituelle, une épouse et mère parfaite, et pour celles qui sont célibataires comment attendre le prince charmant en toute sérénité... en plus comment avoir une profession enviable admirée de tous et de toutes...admirée? plutot enviée c'est ce qui semble être derrière beaucoup de ces sites...de quoi être cynique...

Cynique, moi, vraiment?

En tout cas, face à l'Évangile, je ne peux pas être cynique, je me fais toute petite: je me sens face à un texte à la fois mystérieux et sacré....mystérieux, car on a encore tellement de questions sur cette histoire rapportée qui date de plus de 2000 ans...

Qui a vraiment écrit ce texte? quand a-t-il été écrit...à qui s'adressait-il? comment a-t-il été composé? D'où proviennent les différents morceaux du puzzle évangile de Marc qui ont permis d'en faire un texte cohérent? Quels petits morceaux ont été perdus et qu'il a fallu reconstituer pour le terminer...où Marc est-il allé les chercher ses informations, a-t-il été lui un témoin oculaire ou a-t-il parlé avec des témoins oculaires ou a-t-il laissé des trous sans essayer d'imaginer parce qu' il avait peur de se tromper....Et pourquoi a-t-il été écrit en grec? Est-ce une traduction d'un autre texte écrit dans une autre langue?

Ah! si on pouvait en avoir l'original...le premier manuscrit, ou encore mieux le brouillon...celui qui a été écrit par l'auteur et que tout le monde a copié après et a diffusé ...si on pouvait vraiment reconstituer son élaboration...

On a eu l'espoir quand les fameux manuscrits de la Mer Rouge, ceux dont on parle tellement, ont été découverts, qu' il y ait un manuscrit d'un des évangiles...certains ont même affirmé que c'était le cas...mais peine perdue...même si ces textes sont très importants en décrivant la culture juive de l'époque, même s'ils éclairent la compréhension de certains passages ...on n'a pas trouvé, de texte original des évangiles..même pas des fragments...par contre des textes de la Torah oui!

Qui dira les conséquences de la destruction de Jérusalem par les romains pour l'histoire des débuts du christianisme...mais aussi le fait que Jésus n'a pas été un rabbin fortuné, suivi par des disciples fortunés qui auraient pu écrire au fur et à mesure ses déclarations et ses enseignements pour qu'ils soient gardés pour la postérité... Il est mort trop tôt ou trop jeune...lui qui n'avait ni facebook ni Instagram ni tweeter pour se fidéliser des "followers" ...

Ça a été le bouche à oreille dès le départ jusqu'au moment où quelqu' un a finalement pris la plume...et a commencé à écrire...

Alors, on se retrouve avec toutes ces questions, avec un champ énorme de recherches qui ne sera jamais épuisé, tellement les questions sont nombreuses mais tellement on est aussi curieux, friands de détails qui ne sont pas aussi importants qu'on le croit mais qui bien souvent sont sujet de divergences théologiques et dont chacun veut prouver la véracité...

Et justement le fait que ce soit un texte devenu sacré à travers les âges et l'usage qui en a été fait... n'arrange rien. Quand il s'agit de lire et d'analyser le sens du texte de l'Évangile lui-même, personne n'est neutre... après 2000 ans d'une histoire mouvementée du christianisme, une histoire honteuse de guerres et de luttes de pouvoir où les textes bibliques ont été utilisés pour persécuter les uns et légitimer le pouvoir des autres, ce n'est pas étonnant que les textes fondateurs soient devenus suspects, matière à une critique intense, à être examinés , mot par mot, phrase par phrase pour remettre en cause les fondements de l' institution église que beaucoup veulent voir s'effondrer... et pour ceux qui en font partie les querelles de chapelles, pour ne pas dire d'église orientent la recherche, la lecture et l'interprétation du texte...

Et pourtant... malgré tous ces assauts de l'extérieur et de l'intérieur, la pérennité du texte reste remarquable....le texte que l'on a aujourd' hui avec ces multiples traductions, ces multiples interprétations, ces multiples commentaires, sujet de multiples recherches linguistiques et archéologiques est fondamentalement le même que celui qui est devenu texte canonique il y a plus de 1700 ans et qui avait commencé à circuler largement deux siècles auparavant...c'est pour cela que l'on peut parler, de l'historicité du texte, c'est pour cela que l' on peut le lire avec confiance...

(Ouf, je suis finalement retombée sur mes pieds!)

 

*   *   *


Bon, je me laisse emporter par mon enthousiasme...l'idée d'étudier un évangile et de m'y astreindre, ça me fait vraiment plaisir...je dois avouer que ces derniers jours, j'étais plutôt abattue...un peu déprimée sur les bords mais l'idée de me plonger dans un texte, de le décortiquer, de l'interroger, ça me fait rêver...

Et puis aujourd' hui a été une bonne journée: ma voisine a repris espoir, elle a trois entretiens d'embauche demain (même sideux sont pour travailler dans la cafétéria d'une école) pour des emplois qui lui permettraient de ne pas avoir à faire garder ses enfants...et ça faisait du bien de l'entendre rire et plaisanter et pouvoir envisager l'avenir avec plus de sérénité... et penser à la joie du vieux monsieur visité hier dans un centre de réhabilitation qui rentrait chez lui aujourd'hui et...(le pain que j'ai fait  a embaumé toute la maison...et il en plus il était vraiment bon...)

 

Mieux vaut m'arrêter là sur cette note positive... surtout que la visite que je ferai demain s'annonce plus costaud...

( La suite de mes réflexions sur le sujet des écritures, je les mettrai sur le nouveau blog...)

Demain sera un autre jour!

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments