Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Liberté, grandeur et soumission...

Simone
Le Puy, hier à l'aube

Le Puy, hier à l'aube

Mercredi 19 juin, 2019, Auvergne, 2019

 

(Dans un mois, on ne sera plus là...ce qui me donne envie d'en profiter d'autant plus...on ne regrette que ce que l'on quitte...)

 

Lecture ...

(C'est un passage de l'épître de Pierre...le deuxième chapitre de sa première lettre)

 

Son style me plaît, il est beaucoup plus simple et plus concret que Paul...Il ne passe pas son temps à polémiquer ni à se défendre...faut dire que Paul ancien persécuteur des juifs qui suivaient Jésus, n'ayant pas fait partie de ses disciples était très contesté et avait toujours besoin de se justifier...mais étonnamment il est devenu le point de référence très tôt dans l'organisation des communautés chrétiennes...et c'est  certainement parce qu'il savait écrire et qu'il a écrit... c'est ça qui lui a donné tellement d'ascendant ...

 

C'est étonnant de penser que ses lettres précédent dans le temps le récit des évangiles...Pour ceux qui suivaient Jésus mais qui ne l'avaient pas connu personnellement, c'est la tradition orale qui prévalait pas les textes... D'une certaine manière, c'était plus démocratique car tout le monde ne pouvait pas avoir accès à des manuscrits. Ce qui fait que de son vivant, Paul a certainement été très contesté (en tout cas dans les milieux juifs traditionnels) ...pour les non juifs ou ceux qui habitaient loin de la Palestine, il était le messie...!

 

Pierre, il n'avait plus rien à prouver: non seulement, il avait été un des disciples les plus proches mais surtout il avait renié Jésus trois fois...et ça tout le monde le savait, ce n'était pas un secret..il n'avait donc pas besoin de faire semblant d'être parfait de peur de perdre son statut, son autorité, il ne vivait pas dans la peur que l'on découvre sa honte et qu'après avoir été adulé comme un leader du groupe on le piétine ...Il n'avait rien à cacher à qui que ce soit...surtout pas à lui-même...et il savait que Jésus lui avait pardonné...alors...il était un homme libre.

 

En fait je le trouve paternel (dans le bon sens du terme) pas paternaliste: il donne des conseils plutôt que des ordres, il console, il encourage...

( il y a évidemment des discussions sur comment ces épîtres ont été écrites...s'il a dicté ces lettres à "un secrétaire" ou si elles sont une compilation de ce qu' il a dit ici ou là à un moment donné dans des sermons... c'est ça qui est vexant dans les textes du nouveau testament c'est qu'on n a pas le texte original...le premier manuscrit...la première version...la première copie... c' est d'ailleurs ce qui rend les recherches dans ce domaine si passionnantes... c'est parce qu' on ne sait pas, qu'on ne peut offrir que des hypothèses même si certaines certaines sont plus vraisemblables que d'autres.... mais peu importe la manière dont ces textes ont pris forme... l'important c'est qu'ils aient été validés par ces premières communautés de chrétiens et c'est ça qui les a conduit à obtenir leur statut canonique)

 

Dans cette lecture, il est question de la soumission aux autorités...mais elle est présentée d'une manière différente que dans Paul et sur un ton différent ( Pierre lui n'était pas un citoyen romain et dans ce sens n'en avait pas les privilèges...il était un simple marin-pêcheur de Palestine) ...la raison pour cette attitude n'est pas parce que Dieu leur a donné une autorité particulière mais plutôt pour éviter d'être accusé de mauvaise conduite:

Ayez au milieu des païens une bonne conduite, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ils remarquent vos bonnes oeuvres, et glorifient Dieu, au jour où il les visitera. Soyez soumis, à cause du Seigneur, à toute autorité établie parmi les hommes, soit au roi comme souverain, soit aux gouverneurs comme envoyés par lui pour punir les malfaiteurs et pour approuver les gens de bien.Car c'est la volonté de Dieu qu'en pratiquant le bien vous réduisiez au silence les hommes ignorants et insensés, étant libres, sans faire de la liberté un voile qui couvre la méchanceté, mais agissant comme des serviteurs de Dieu.

 

Et quand il parle d'honorer le roi, il le met sur le même plan que le devoir d'honorer tout le monde.

Honorez tout le monde; aimez les frères; craignez Dieu; honorez le roi.

Il n' y a que Dieu qu'il faut craindre dans le sens biblique du terme....pas les autorités car on ne s'agenouille pas devant elles...

 

Alors évidemment, on sait bien que les recommandations qui suivent sur l'attitude que doivent avoir les serviteurs envers leur maître ont été utilisées bien souvent par ces maîtres dit chrétiens pour soumettre leurs esclaves...et c'est là que le statut de celui qui parle importe ...il importe que ce soit Pierre un simple pêcheur au caractère bien trempé qui le dise et pas un maître d'esclaves, ce qui dévaloriserait le texte et lui donnerait un sens tout à fait différent.... sachant d'ailleurs que les premiers chrétiens tout comme Pierre appartenaient en général aux classes défavorisées ( les riches comme on le sait, n'ont pas besoin d' être sauvés car ils ont tout...surtout ils peuvent se donner leur propre absolution)

Serviteurs, soyez soumis en toute crainte à vos maîtres, non seulement à ceux qui sont bons et doux, mais aussi à ceux qui sont d'un caractère difficile. Car c'est une grâce que de supporter des afflictions par motif de conscience envers Dieu, quand on souffre injustement.

 

Qui délivre le message? Tout est là...quand c'est une classe de clercs privilégiés...ça fausse tout et surtout s'ils représentent les intérêts des puissants  et à ce moment là, ils tombent sous le coup de la condamnation du Christ lui-même quand il s'adressait aux docteurs de la loi...

Malheur à vous aussi, docteurs de la loi! parce que vous chargez les hommes de fardeaux difficiles à porter, et que vous ne touchez pas vous-mêmes de l'un de vos doigts.

 

Mais peut-être que le plus remarquable, c'est que juste avant de parler de la soumission, Pierre a affirmé haut et fort que eux justement ces gens qui ne sont que des serviteurs n'appartenaient pas à une race inférieure qui méritait d'être soumise au contraire...

Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière,

Et c'est le renversement de l'ordre établi, de la hiérarchie sociale qui est proclamé ici, les vrais grands de ce monde ceux sont eux les dédaignés... la soumission aux autorités humaines est une espèce de concession qui leur est faite à eux qui n'appartiennent pas à ce sacerdoce royal, ce peuple des élus de Dieu....Toute la différence est là... l'acte de soumission ici est un acte de liberté car ce n'est pas aux hommes qu'ils sont soumis mais à Dieu...

 

(Je n'avais jamais remarqué auparavant comme cette injonction à la soumission aux autorités venait juste après cette affirmation de  " la supériorité" de ces chrétiens persécutés ...il leur dit qu'ils doivent se soumettre parce-quils sont mieux/supérieurs aux yeux de Dieu. Seul quelqu'un qui avait fait l'expérience d'être méprise et considéré comme inférieur pouvait comprendre la nécessité d'insister sur cette affirmation de la grandeur de ce groupe de chrétiens)

 

Bref...n'ayant pas d' employeur qui me casse les pieds...ce qui me reste de cette lecture, ce n'est pas un enseignement particulier mais c'est le ton bienveillant de l'ancien qui a chuté et que Dieu a relevé et qui nous encourage à poursuivre la route quand le chemin se fait difficile... On ne se sent ni jugé, ni grondé...mais vraiment encouragé!

C'est difficile mais allons-y!

 

Méditation

Bien-aimés, je vous exhorte comme étrangers et voyageurs sur terre....

 

P.S  Aujourd'hui, dans la vraie vie:  petites peurs...et petits actes de courage pour y faire face... après on se sent soulagé: l'effort porte ses propres fruits...

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments