Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

De la canicule et...de la peur des migrants...

Simone

Samedi 29 juin, 2019

Incroyable ces vieilles maisons! Le thermomètre indique 38 dehors, et 22 à la maison...Selon les prédictions, aujourd' hui c'est le pic....Si ce n'est pas la canicule dans la maison, dans le jardin on commence à en voir les ravages.. l'herbe tourne au brun par endroits, les feuilles des fraisiers sont desséchées et même les roses qui m'enchantaient tellement ont mauvaise mine. Dès que s'ouvrent les boutons, les pétales tout autour de la corolle se flânent...le spectacle commence à être desolant si on ne veut pas trop arroser...Il va falloir recommencer à réutiliser l'eau de la baignoire, celle des douches et celle qui s'y déverse du rinçage de la lessive...(vaut mieux utiliser des produits naturels et pas d'assouplissant!)

*   *   *

La photo d'un enfant et de son père, noyés dans le fleuve alors qu'ils essayaient d'entrer aux Etats Unis (rio grande Mexique), vus de dos leur visage submergé dans l'eau, remet au premier plan la question des migrants qui essaient d' entrer aux États Unis...Elle émeut tout un pays... alors tout le monde se mobilise...les corps sont identifiés et l'histoire de ces anonymes, est racontée: on apprend leur nom...ils deviennent plus que des statistiques...

En Europe aussi, les migrants et leurs histoires de souffrance font la Une avec un bateau qui attend d'avoir le droit d'accoster sur les côtes d'Italie... et dont finalement la capitaine prend le risque d'accoster et se fait arrêter en descendant du bateau...ce qui bien entendu relance le débat...

 

Pendant ce temps là... conversation avec un monsieur à l' hôpital qui exprime ses peurs sur cette question des migrants et qui considère que la situation est explosive et qu' on ne peut pas les laisser tous entrer...les arguments classiques... du coup il parle de son inquiétude face aux événements mondiaux, pensant que la situation était plus critique qu'avant ...(avant c'est-à-dire dire dans le passé quand il était plus jeune...)

Est-ce que vous croyez que le système va changer, que ça va s'arranger... qu'il va y avoir moins de corruption, que les pauvres vont pouvoir vivre mieux et que les riches vont partager et se préoccuper de leur sort?

Quand il mentionne à un moment donné qu'il est catholique pratiquant....alors pour le rassurer (et me rassurer moi en même temps) je lui rappelle ce que signifie la foi en Jésus Christ: que oui, les hommes continueront à être injustes et égoïstes, mais que Jésus a vaincu le mal quand il est ressuscité et que Dieu est du côté de la justice.... alors quand on pose des actes de justice et de paix et d'amour, ce n'est jamais perdu....

 Et aussi que oui,  on pouvait croire qu'il continuerait à y avoir des justes qui se mobiliseraient et aideraient les autres mais que non, malheureusement ce n'est pas ça qui fait la Une des journaux ou que très rarement... et qu on entendait parler uniquement des événements tragiques car c'était ça qui faisait recette...

(Ça fait du bien d'essayer de convaincre les autres de ce que l'on croit car ça nous aide à nous convaincre nous-mêmes ou je devrais dire plutôt à nous rappeler ...  de ce que l'on est censé croire...)

Finalement, il avait l'air rasséréné et moi j'avais tué le temps en attendant que le docteur vienne faire sa tournée...

Et puis, plus tard...je me suis souvenue de ce que m'avait dit ma mère une fois, il y a très longtemps... "Un jour tu verras, ils...viendront les affamés du Sud ( pas du nord) pour venir manger notre pain..." (je me demande d'où elle avait sorti ça, elle qui n'était pas le genre alarmiste...)

En tout cas dit comme cela, c'est cauchemardesque ...Il y a de quoi avoir peur ...on a des images de colonnes de gens qui partent sur la route pour chercher un lieu où manger et où vivre...et on les imagine entrer dans nos maisons et les vider de tous nos biens...

(En fait ça arrive mais en général ce sont les armées, les soldats affamés qui attaquent les villages, très rarement les civils qui eux mendient ou plutôt envoient leurs enfants mendier du pain...et si beaucoup a priori préfèrent fermer leurs portes ou en tout cas se barricader quand il s'agit de troupes d' hommes armés, pour les autres, c'est la générosité qui prime, beaucoup partagent leur pain...volontiers...)

La peur est une mauvaise conseillère, elle est très dangereuse et elle nous fait faire n'importe quoi, elle nous fait croire en ces charlatans qui nous promettent de nous sauver et à accepter leurs idées qui sont quelquefois contraires à nos convictions...

En tout cas parler de la misère humaine en général, est une chose ...mais la confronter réellement en est une autre et quand on se retrouve face à face avec la misère d' autrui ... c'est là que l'on se découvre un coeur de chair ou..... un coeur de pierre..... pas dans les grands discours ....

Et c'est là aussi que résonnent dans toute leur intensité et leur radicalité les paroles que l'on a entendu plus d'une fois : "ce n'est pas celui qui dira Seigneur, Seigneur qui entrera dans les royaume de Dieu mais celui qui fera la volonté de Dieu...car j' avais faim et vous ne m'avez pas donné à manger, j'étais étranger et vous ne m'avez pas reçu etc..."

 C'est ça  l'examen de passage, pas celui qui constitue à donner une bonne réponse aux questions de théologies...mais celui qui fait que l'on ferme ou ouvre notre cœur à celui qui est en détresse...


N.B: Le confort...c'est ça qui me fait peur...m'y habituer trop maintenant que j'en fais l'expérience, ne pas être prête à ouvrir mon cœur le moment venu...par peur d'être dérangée...

Prière (orthodoxe):

Seigneur, fils de Dieu, aie pitié de moi, pauvre pêcheur...

 

PS:  Des migrants, il y en a toujours eu....À une réunion où les gens du village se retrouvent pour essayer de reconstituer leur histoire, on regarde des photos du début du XXème siècle et on essaie d' identifier les gens...chacun donne son opinion...et au détour d'une conversation, des gens sont nommés dont personne ne se souvient du nom de famille réel, seulement du sobriquet...c'étaient des réfugiés disent-ils, on leur avait donné le nom de l'endroit d'où ils venaient... Des réfugiés? Oui des réfugiés qui venaient d une autre région de la France... Je n'en saurais pas plus...

PS 2...Pendant ce temps-là, à Osaka, c'est la fin de la réunion du G20...À quoi ça sert ces réunions?

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments