Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Commémoration (fin): du Débarquement à Hiroshima...et de l'idolâtrie.

Simone


Le 7 juin 2019, Auvergne...

 

Commémoration...

Finalement, c'est terminé: Teresa May n'est plus premier ministre, Trump est rentré chez lui, Macron et Merkel vont retrouver leur parlement et le défi de leurs oppositions ...et Putin, lui a été boycotté...

(bon c'est vrai, les russes n'étaient pas là parce- qu'à ce moment là, ils étaient bien occupés à se battre et se faire tuer autre part mais quand même si on regarde le nombre de morts, ce sont les russes qui ont payé le plus cher en termes de vie humaine pour obtenir la victoire finale)

Je ne veux pas jouer les trouble-fêtes mais quand même, il y a eu beaucoup de morts inutiles dans cette histoire, d'horreurs commises de part et d'autre (sans mentionner que ce n'est pas le débarquement qui a empêché l'extermination des juifs qui d'ailleurs s'est accélérée après...pour cacher l'horreur) mais comme la fin justifie les moyens, on passe l'éponge et on ne remet pas en cause les gagnants: les perdants on le sait bien ont toujours tort...

C est avec un certain soulagement que je découvre que je ne suis pas la seule trouble-fête....la seule à penser qu'on en fait un peu trop pour ces commémorations.. Un article dans le journal anglais "The Guardian" intitulé  "It’s time to move on from these overblown commemorations of war" de Simon Jenkins, estime que ces commémorations sont dangereuses et qu'au lieu de fomenter la paix, elles préparent  la prochaine guerre...Je le cite (ma traduction)

"Se rappeler des guerres passées est la chose la plus dangereuse qu'une nation puisse faire..Trop de commémorations  a contribué à semer les graines de presque tous les conflits dans l'histoire de l'Europe... On dit que l'on apprend des leçons de la guerre, mais c'est rarement le cas. La mémoire déforme l'histoire et la rend sentimentale. De par sa nature, elle se focalise sur les récriminations,l'hostilité et la rétribution.."

Pour moi, ces réflexions sur cette 75ème commémoration du Débarquement ne sont pas anodines...

 

Après avoir fait un petit tour sur Internet pour avoir des chiffres (même si tous les chiffres des morts sont contestés, il y quand même une fourchette qui peut donner une idée)  du nombre de morts civils et militaires en Europe, les chiffres sont impressionnants surtout quand ils sont présentés en terme de pourcentage de la population  (la Pologne a eu un des taux les plus élevés....évidemment avec tous les juifs polonais mais aussi entre ceux tués par les allemands et par les russes...) Mais en même temps j'ai aussi vu les chiffres des gens tués par les japonais...pas très réjouissant non plus...pas plus que ceux morts à Hiroshima et Nagasaki...

Et justement, mes petits enfants iront visiter ces lieux pendant leur séjour au Japon, eux qui ont la double ou même la triple nationalité, et je me demande quelles seront leur conclusions...qui vont-ils voir comme les victimes et les bourreaux... les bons et les méchants....avec qui ils vont s'identifier...dans cette guerre où on a fait tellement couler le sang des deux côtés...

Tout dépend ou dépendra....du ton et de la perspective des discours prononcés à ces commémorations qu'ils auront l'occasion de voir... celles faites au Japon ou celles faites aux États Unis ou en Europe, car ce sont ces grands-messes de la mémoire avec leurs mises en scène impressionnante, et leur cérémonial émouvant ....qui décident de quel côté on doit se ranger et qui sont les héros et qui sont les vilains ..

Mais encore plus que ces célébrations,  ce sont les récits de ces événements qui sont orchestrés et enseignés dans les écoles qui comptent, car c'est là que se forme l'identité nationale... d'où l'importance donnée à ces lettres lues dans les écoles (dont l'une voulue par Sarkozy) et celles lues solennellement au-cours de cette commémoration par le président Français et les Britanniques ....de ces jeunes soldats ou résistants qui s'apprêtent à mourir pour leur pays.....

(Est-ce pour qu'ils apprécient le sacrifice de leurs aînés...ou plus pour qu'ils ne rechignent pas à endosser le bon uniforme et mènent le bon combat dans l' avenir quand ce sera leur tour...)

Alors que est-ce qui les émouvra le plus: celles lues à la commémoration du Débarquement ou ces lettres d'adieu à leur fiancée ou a leurs parents de ces jeunes soldats japonais kamikazes avant de se lancer dans ces missions suicides qui leur étaient commandées par leur supérieurs... du même âge que ceux de l'autre côté de l Atlantique?

Finalement les commémorations à quoi ca sert ?  Exprimer sa reconnaissance à ceux qui sont morts et aux quelques survivants ou a faire des émules pour les prochaines batailles?

Je finirai par cette dernière citation de cet article en anglais dans le texte( avec ma traduction très littérale après)

"The truth is that history can be found to teach any lesson you want. But when it is fuelled by the emotions of war it is likely to teach the wrong ones"
(La vérité est que l'histoire peut nous enseigner les leçons qu'on veut qu'elle  enseigne. Mais quand elle est alimentée par les émotions de la guerre, ce ne sont  pas les bonnes qu'elle aura tendance à enseigner)

 

*  *  *

Autre commémoration et action de grâce....

C'était il y a 5 ans, le 5 juin 2014...moi, j'étais ici en Auvergne, pendant que là-bas au Japon, naissait un petit garçon en bonne santé ... mais la maman était entre la vie et la mort, ayant perdu près de 6 litres de sang...je me souviens de nos suppliques et de nos prières pour qu'elle vive..on était engagé dans un combat contre la mort...

Cinq ans après, le petit garçon  a fêté ses 5 ans avec sa maman,son papa, ses grands-parents et ses frères au Japon...

5 ans après, en Auvergne encore, je célèbre ce miracle de la vie que je n'oublierai jamais ...de cet enfant inattendu,  (dont la gestation avait été difficile, accompagnée de nombreux obstacles et de dangers) ...et de sa mère sauvée...

Cette histoire du Débarquement m'avait fait oublier que... les vrais commémorations sont celles qui célèbrent la vie,

Et que la reconnaissance, elle est due à celui qui est l'Auteur de la vie...

Ni plus, ni moins...

Méditation:

"Vous ne vous ferez point d'idoles....pour vous prosterner devant elles car je suis l'Éternel, votre Dieu"

 

P.S: Vie de village . C'est la coupe du monde du football féminin qui commence, on va le regarder avec les voisins... France Corée du sud...pas de conflit...pour ce soir...Sinon Nadal a gagné contre Fédérer en demie-finale: mérité mais dommage quand même...

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments