Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Tuerie au Japon (suite)

Simone

Mercredi 29 mai, 2019, Auvergne

Il fait encore frais...

Kawasaki, Japon..

La tuerie au Japon n'est plus d'actualité mais moi je continue à chercher à avoir des renseignements sur l'auteur de l'attentat et de sa motivation...il semble avoir le profil assez classique d'un homme solitaire, désœuvré, replié sur lui-même, mal dans sa peau mais dont on n'aurait pas pu imaginer la dangerosité...

Il vivait depuis un certain temps avec un oncle et une tante de plus de 80 ans et ils n'échangeaient pas beaucoup ni avec eux ni avec les personnes qui s'occupaient de ce couple âgé...... La première personne qu'il a attaquée était un adulte pas une enfant mais le plan était prémédité puisque ce matin là, il avait pris le train pour se rendre à ce lieu avec des couteaux dans son sac à dos... Les voisins le connaissaient mal et comme il s'est tué on ne saura jamais ce qui se passait dans sa tête

Colère profonde non exprimée, contre qui, contre quoi?,...Dépression est le diagnostic des policiers... désir de se tuer et d'en entraîner d'autres dans sa mort...pour se venger de quoi, de qui? Ou une voix dans la tête qui ordonne de tuer et de se tuer?

Comment détecter des problèmes mentaux qui conduisent au meurtre avant qu'ils le commettent pour les en empêcher? Même ceux qui sont suivis par des psychiatres sont imprévisibles...et ce sont surtout les silencieux qui sont dangereux, ceux qui ne se confient à personne...

( On loue souvent le sens communautaire des japonais et de leur dignité dans le malheur, mais on ignore l'interdit profond sur l'expression de la douleur et du désarroi...on ne parle pas de sa souffrance ni de sa maladie me disait-on quand je demandais des nouvelles d'une jeune femme japonaise qui était en phase terminale du cancer et souffrait terriblement..."elle n'en parle à personne à aucune de ses amies".... c'est un couteau à deux tranchants, ce devoir de réserve)


"Aime ton prochain (ou ton voisin) comme toi-même"

C'est la phrase qui me vient à l'esprit comme le seul rempart peut-être pour sauver ses loups solitaires de ne pas passer à l'acte... une parole d'encouragement... un regard bienveillant...un sourire...un geste amical de reconnaissance envers celui que l'on croise tous les matins...ne suffiraient-ils pas pour qu'ils cessent de se sentir invisibles, seuls au monde, rejetés ou simplement ignorés de tous ,...?

On entend parler de ceux qui passent à l'action mais pas de ceux qui ne l'ont pas fait parce-quelqu'un leur a adressé la parole...et il y en a sûrement...

"Aime ton prochain (ou ton voisin) comme toi même"

Celui qui est là sous tes yeux et que tu côtoies tous les jours

Maxime simple à mettre en pratique...

Et qui finirait pas englober toute l'humanité, une personne à la fois.

Simple, simplissime...


P.S. J'en apprends plus sur cette école catholique au Japon fondée par des soeurs québécoises qui sont venues dans les années 50...l'école est gérée par des laïcs maintenant (seule une religieuses québécoise y travaille encore) mais les liens étant étroits, de l'autre côté  du monde, toute une communauté soutient dans la prière et par des paroles d'encouragement, les familles affectées par cette tragédie. Le prochain, ce n'est pas toujours nécessairement le voisin, c'est aussi celui avec qui on a créé des liens...
https://www.lesoleil.com/actualite/monde/japon-attaque-sur-une-ecole-fondee-par-des-soeurs-de-quebec-50a16689ba44fd4931db325a3357bb13

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments