Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Semaine Sainte, premier jour: Notre Dame de Paris brûle

Simone

Lundi 14 avril,

Forte gelée hier soir (-4) mais les températures se radoucissent

Les rameaux


Hier, dimanche des rameaux...Le cœur n'y était pas...quand on connaît la suite de l'histoire comment peut-on se réjouir de ce jour-là où Jésus est acclamà par la foule en liesse? Comment peut-on le commémorer avec joie?  Je n'en ai pas eu envie...cynisme de ma part, preuve d' un esprit blasé malvenu, lassitude? Mais quand on sait la fin de l'histoire, la trahison, les huées qui ont suivi ces acclamations alors comment ne pas regarder ces moments-là avec scepticisme...surtout que l'histoire n'est que trop commune...la gloire d' un moment transformée en mépris le lendemain...

(En fait, je crois que le vrai problème était que je n'avais pas assisté à une messe des rameaux depuis longtemps et que je ne savais que l' on faisait la lecture de tout le récit de la passion le même jour....alors évidemment, ça plombait toute l'ambiance festive de la lecture du texte sur l'acclamation de l'entrée à Jérusalem...les deux moments n'en faisaient plus qu' un, l' illusion du temps compressé, ils étaient inséparables...)

Est-ce pour cela que quand une relation termine, on ne peut pas garder les bons souvenirs de cette relation et on s'acharne à effacer tous les moments de bonheur qu' on a eu pour ne se rappeler que les moments pénibles? On ne vit qu' un moment à la fois et la perspective historique fausse le vécu du moment: il y a des moments de bonheur et de réjouissance que l'on vit a pleins poumons et qui ne peuvent pas être entamés par une suite tragique qui n'existe pas encore et qui donc n'effleure pas la conscience de ceux qui les vivent...

On aurait tort de les regretter après coup...et de croire qu'ils sont effacés, on ne vit jamais qu' un seul jour à la fois...A chaque jour suffit sa peine (et son bonheur) Ne vous souciez pas du lendemain...sauf que Jésus savait ce qui l'attendait...(mais c'est toute la question insoluble de son être profond..pour savoir comment il la vivait cette dimension divine ..même si humainement parlant, ... il savait bien qu'on cherchait à l'arrêter!)

Les actualités/lectures

Ce qui me trouble: une série d'articles sur la BBC de personnes qui se sont laissés enrôlées dans des sectes et qui racontent comment leur recherche de spiritualité les a conduites a devenir dépendantes de groupes, dont certains étaient d'obédience bouddhistes, d'autres de développement personnel pur et simple et ont vécu une expérience de paix, de bien-être, presqu'une extase mystique au cours des premières séances de méditations...mais qui peu à peu se sont transformés en cauchemars d' exploitation financière et sexuelle...

Ce sont toujours des gens tellement vulnérables, et ça me fait mal au coeur quand je vois la manipulation de ces personnes en recherche et en souffrance qui sont exploitées... toutes ces brebis égarées qui cherchent un guide et un pasteur et qui tombent sur des loups qui les dévorent...

 

NOTRE DAME DE PARIS BRÛLE! 19 heures 40!

Quel spectacle désolant! J'en ai le souffle coupé!

(Pourtant ce n est pas la fin du monde ... après tout ce n'est qu'un bâtiment!  C'est quand même étonnant comment on peut être attaché à ces choses...comme une maison...perdre une église c'est comme perdre une maison  )

En tout cas, les images vont faire le tour du monde et les commentaires vont aller bon train: je souhaite surtout qu' il n'y ait pas de mort d' homme à déplorer...Les sapeurs pompiers... quel travail dangereux...leur vie est en danger!

Je n'arrive pas à y croire: la flèche est tombée


(Quand un événement d'une telle ampleur arrive,  instinctivement je retiens mes émotions pour ne pas être prise de plein fouet par l'ampleur de la tragédie...je dédramatise...j'essaie de relativiser...finalement ce n'est qu'un bâtiment...mais je pense à la tristesse et aussi à l'émotion de Jésus quand il anticipait la destruction de Jérusalem...
"Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu! Voici, votre maison vous sera laissée déserte;…"
Que dirait-il devant une telle catastrophe!)


L'imprévisible de l'histoire: qui l'eût cru ce matin que Notre Dame de Paris allait brûler aujourd'hui!:21:25

 Heureusement que notre foi est en Jésus ressuscité qu'aucun bâtiment ne peut contenir!

P.S 22:18.  La cathédrale brûle toujours...mais je baisse le son pour ne pas écouter les commentaires, trop typiques des journalistes devant les catastrophes ... avec tous les superlatifs de circonstances.... aussi ceux des experts qui nous expliquent ce qu'on ne veut pas savoir et finalement, les plus énervants ceux qui anticipent déjà les conséquences politiques et sociales de l'évènement....En tout cas les tours semble-t-il en péril un peu plus tôt ne vont pas s'effondrer... Je suis rassurée...

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments