Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

De Notre Dame, de la laïcité ....et du jeudi saint

Simone

Le 18 avril: jeudi saint...

On a encore tous la gueule de bois après l'incendie de Notre Dame: la Une des journaux est toujours pleine d'analyses sur l'événement mais je dois avouer que ça commence à bien faire, je suis très proche de l'indigestion ...Surtout ces millions que les riches de ce monde nous jettent à la figure pour reconstruire la cathédrale, ça, ça ne passe pas...ça me reste coincé à la gorge...Comment peut-on en un seul geste comme ça promettre 100 millions d'euros... et je me rends compte que je ne suis pas la seule à tiquer...

Hier, aux États Unis, il y avait un tweet qui posait la question: combien d'argent a été promis aux églises des noirs qui ont été brûlées ces derniers temps par des blancs racistes? La réponse était zéro! Mais aujourd'hui, miracle des miracles, ils viennent de recevoir un million pour leur reconstruction...Finalement quelqu'un a eu honte... c'est une bonne chose...

De la laïcité...

Le plus drôle de tout dans un pays laïc comme la France c'est qu'il va y avoir une cérémonie présidée par les élus politiques, pour "rendre hommage à Notre Dame de Paris" le monument bien entendu,....symbole de l'unité de la France, symbole de tout ce que l'on veut (le mot symbole est devenu tout a coup extrêmement populaire)...sauf de ce qu'il représente vraiment, la foi chrétienne une foi ou Marie, la vierge mère dont on se moque souvent (Vierge mère? On ne nous la fait pas...Comment peut-on concevoir du Saint Esprit... c'est bien une histoire de curés, ça), est largement représentée...

Comment vont-ils s'en sortir pour faire des discours laïcs sur la question? Ca va être intéressant...mais s ils sont élus c'est justement qu'ils sont des maîtres dans l'art de dire des inepties, sinon ils n'en seraient pas là...Alors on se demande pour qui cette Cathédrale est devenu un objet d idolâtrie et de manipulation du peuple...pour les non croyants, vraiment? Qui l'eût cru?

Heureusement d'ailleurs que cette Cathédrale n'appartient pas à l église mais à l'État ce n'est donc pas elle qui doit faire la quête pour la reconstruire ou distribuer des indulgences qui servent à effacer les péchés des mieux lotis pour réduire leur temps passé au purgatoire  (seulement réduire leurs impôts)...ça avait fini ççailleurs par se retourner contre l'église cette politique... avec Luther qui avait dénoncé l'escroquerie ...ce qui avait sonné le glas de l'hégémonie de l' église catholique dans l'Europe chrétienne...Les élus défenseurs de la laïcité feraient bien de s'en souvenir...

(Au milieu de ça, l évêque de Paris a été invité à parler (quand même) et il s'époumone, en vain, d'ailleurs semble-t-il à expliquer que l église est faite de pierres vivantes qui sont les croyants...mais qui va l'écouter... il s'agit de remplir les caisses de l'État pour reconstruire la Cathédrale alors pour ça, on met le paquet ...on ne s'arrête à rien..)

 

Du Jeudi Saint

En tout cas je crois que Dieu doit bien rigoler là-haut: il leur a joué un bien mauvais tour à tous ces élus qui veulent se faire mousser et qui se sentent obligés de se presser sur le parvis de Notre Dame pour  rendre hommage... à qui...à quoi?

Mais qu'est-ce que tout ce spectacle a à voir avec un Jésus qui lave les pieds de ses disciples et qu'on est censé commémorer en ce jeudi Saint..?

Jésus qui insiste et insiste, toujours et encore, que pour être le plus grand dans le royaume de Cieux, il faut être le serviteur des autres:

" Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres; je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait. En vérité, en vérité, je vous le dis, le serviteur n'est pas plus grand que son seigneur, ni l'apôtre plus grand que celui qui l'a envoyé.Si vous savez ces choses, vous êtes heureux, pourvu que vous les pratiquiez" dit il au cours de son dernier repas avec les disciples

Et voilà,  pourvu que vous les pratiquiez...le problème est que le rituel même est devenu un spectacle (surtout au Vatican!) au lieu d'être un mode vie, une manière d être, non un rite que l'on pratique devant tout le monde une fois par an et qui donne à voir..mais d'une certaine manière, un préambule au sacrifice de soi qui conduit au chemin de croix...à l'amour inconditionnel que l'on se doit les uns aux autres...

(Ceci dit, je ne dédaigne pas le rituel non plus ...venant d'une petite communauté d'églises qui pratique systématiquement le lavement de pieds avant la sainte cène...c'est toujours un moment de grande émotion de laver les pieds et de se les faire laver par un des membres du groupe...et d'étreindre la personne après...signe d'un pardon demandé et d'un pardon reçu, signe d'un amour partagé par notre notre condition pécheresse commune...)

Jésus, reviens nous laver les pieds! On en a bien besoin!

(La reconstruction de la Cathédrale...ça viendra après)

PS. Moi en attendant, qui voulait jouer les peintres, je me suis prise le portail sur la figure quand il est tombé a cause d'un gros coup de vent pendant que je le peignais... j'espère que je n aurais pas un oeil au beurre noir, sinon je vais avoir l'air d une femme battue et tout le monde va regarder mon mari de travers...!

PS2. Je ne peux m'empêcher de terminer en donnant les paroles de cette magnifique chanson sur les bâtisseurs de Cathédrale d' Anne Sylvestre... Paroles de la chanson

Les Cathédrales par Anne Sylvestre

Ô bâtisseur de cathédrales
D'il y a tellement d'années         
Tu créais avec des étoiles
Des vitraux hallucinés

Flammes vives
Tes ogives
S'envolaient au ciel léger
Et j'écoute
Sous tes voûtes
L'écho de pas inchangés

Mais toujours à tes côtés
Un gars à la tête un peu folle
N'arrêtait pas de chanter
En jouant sur sa mandole


Sans le chant des troubadours
N'aurions point de cathédrales
Dans leurs cryptes, sur leurs dalles
On l'entend sonner toujours

Combien de fous, combien de sages
Ont donné leur sang, leur cœur
Pour élever devers les nuages
Une maison de splendeur

Dans la pierre
Leurs prières
Comme autant de mains levées
Ont fait chapelle
Plus belle
Que l'on ait jamais rêvée

 

Une vielle très vieille mais très belle chanson

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments