Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Exister tout seul: ça existe?

Simone


28 février, dernier jour du mois

(Ça fait tout drôle de penser que l'on passe dès demain au mois de mars et que l'on s'achemine vers le printemps. Peut-être que c'est parce-qu'il semblait qu'on était en plein hiver quand on est parti la semaine dernière, avec le froid et la neige que ce mois de mars a l'air d'arriver si vite...en tout cas dans ma tête on est encore en hiver...même si aujourd'hui le thermomètre est monté jusqu'à 22 et il faisait plus chaud dehors qu'à l'intérieur...)

Exister tout seul... c' est la question que je me pose aujourd'hui...

Est-ce que ça existe vraiment des gens qui existent tout seuls? Qui tiennent sur leur deux pieds tout seuls..sans le regard attendri ou au moins approbateur d' un quelqu'un ou d'une quelqu'une... sans se demander si leurs actions ou leur inaction, leurs paroles ou leur silence, leurs allées et venues ont un impact sur les autres et quel impact...sans se situer par rapport à celui ou celle que l'on a croisé sur son chemin ( qu'on lui ait parlé ou non)...sans se comparer à elle ou à lui... Quand on évalue sa propre vie, le fait-on jamais sans la comparer avec celle des autres?

Est-on jamais indépendant? Ce qui semble être pourtant l'état le plus désirable au monde car la preuve d'être arrivé à la vraie maturité...

Je ne le crois pas...

On n'existe jamais tout seul, on ne se tient jamais sur ses deux pieds que si d' une manière ou une autre, on nous a appris à marcher et qu'encore aujourd'hui de loin en loin quelqu'un nous regarde et nous encourage, à nous tenir debout, ferme et confiant...Comment pourrait-il en être autrement? Contrairement aux autres animaux qui peuplent cet univers, l'homme est le seul qui ne puisse pas survivre sans qu' on lui prodigue des soins pendant au moins les deux premières années de sa vie...

Même l'ermite qui a choisi la solitude nous dit Merton reconnaît à quel point, il a besoin de la reconnaissance d'autrui pour définir son existence et à quel point  sans elle il est " hopeless" (désespéré) ...à moins que Dieu ne lui "donne des pieds sur lesquels tenir tout seuls" Mais encore...faut-il le rencontrer dans l'intimité de notre être...et ne pas oublier qu' Il est là...

Alors, devant la beauté du ciel étoilé d' hier...(je n'arrivais pas à en croire mes yeux..il me semblait que les étoiles étaient tellement brillantes et qu' il y en avait tellement que ça devait être une nuit de l'année exceptionnelle!), je me tenais debout toute seule ou en tout cas, je n'étais consciente de personne d'autre ....j' existais seule face à la beauté inouïe....

La contemplation de l'univers (qui est contemplation de la grandeur de Dieu) seul moment où l' on peut exister seul,

Pour le reste....on a besoin des autres...

Alors pourquoi ne pas embrasser notre dépendance au lieu de la renier ...
(C' est du mal qui est en nous et autour de nous dont on a besoin d'être libéré, pas des autres!"Délivre-nous du mal (ou du malin comme le dit la version originelle)"
Après tout, on commence bien cette prière dite universelle en disant

 "Notre Père"

(N'en déplaise à ceux qui pensent qu'Il n'appartient qu'à eux"

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments