Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Du carême malgré tout

Simone

Le 4 mars, Auvergne

Alors paraît-il que mercredi commence le carême, déjà, me semble-t-il ...il y a des années où j'attends ce moment presqu'avec impatience mais pas cette année... je me demande pourquoi...les années se suivent mais ne se ressemblent pas...Heureusement d'ailleurs!

*   *   *

La vie chrétienne avec ses hauts et ses bas ai-je écrit pour présenter ce blog... et je m'étonne de ces bas, de ces trous noirs qui semblent si profonds, si irréductibles, si opprimants, si définitifs... et pourtant quand le voile se lève quand la clarté revient, ils sont tout aussi incompréhensibles...que s'est-il passé..pourquoi ai-je été prise dans cet étau?

La porte de sortie, on ne la voit pas, quand on est en plein milieu ... mais quand même, j'ai appris quelques leçons.. et l'une est de continuer à avancer , à faire les gestes et les tâches du quotidien, comme si de rien n'était... et que finalement au contact de la réalité des choses qui résistent  aux mauvais rêves, tout redeviendra normal...

Ce qu'il y a de plus à craindre dans ces cas-là est la paralysie... c'est de rester enfoui sous ses couvertures ou de rester assis sur une chaise et se laisser envahir par toutes ses pensées qui nous plombent ...et de les laisser tourner, tourbillonner dans notre tête et nous aspirer vers le bas comme on le voit dans ces images des ouragans où sont pris dans ces vents en forme d'entonnoirs, des objets de toute sortes aussi gros que des voitures ou des maisons...

( Dans les actualités aujourd'hui, dans l' état de l'Alabama, il y a eu un ouragan qui a dévasté toute une région faisant plus de 25 morts...et nous on a appris que l'autre jour deux grands arbres sont tombés près de la maison...heureusement personne n'était là)

L' autre est de savoir que contrairement à l'impression du moment, contre toute évidence du contraire ..ça ne durera pas...le soleil se lèvera...

Et effectivement tôt ou tard, il se lève...

(et ça il faut se le rappeler constamment : hier et avant-hier, et avant-avant-hier le soleil s'est levé...la preuve c'est qu'on est encore là alors ce qui doit vouloir dire que Dieu écoute, que Dieu entend..)

Le désespoir, c'est cela croire et je dis bien croire que ça ne s'améliorera pas... s'installer dans l'abattement et finir par s'en revêtir comme d'un vêtement d'apparat que l'on fait valoir devant tout avenant qui croise notre chemin...déversant sur lui un flot de lamentations sur le sort malheureux que nous a réservé le destin...

Alors évidemment l'idéal serait de les éviter ces trous noirs...Mais peut-être que c' est comme les giboulées du mois de mars, il faut accepter qu'elles reviennent périodiquement sachant qu'elles ne dureront pas éternellement...Il faut se protéger le mieux possible quand arrivent ces vents contraires et faire à mauvais jeu, bonne mine.

*   *   *
Demain, mardi gras...

Peut-être que si je fêtais le mardi-gras, j'aurai envie de faire le carême...mais je ne suis malheureusement ni à Rio, ni à la Nouvelle Orléans...ni à Cartagena ..., et le mardi-gras, sans le soleil, sans la chaleur, sans les musiques et les danses endiablées dans les rues, ça ne peut pas vraiment être le mardi-gras...

Faute de mardi-gras, il faudra bien accueillir le carême...

P.S  Pour me consoler, ces quelques fleurs qui pour s'ouvrir n'ont pas eu besoin d'attendre ni le mardi-gras ni le carême

 

Du carême malgré tout
To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments