Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

De la journée internationale de la femme...des théories du genre etc...

Simone
De quoi se chauffer

De quoi se chauffer

Vendredi 8 mars../samedi 9 mars

Le temps est maussade mais on nous a livré deux stères de bois: on les a bien empilés...rien de plus agréable que de savoir qu' on n'aura pas froid même si les températures restent douces pour la saison....

*   *   *
Journée internationale de la femme

Beaucoup de belles déclarations et de belles initiatives mais comme le montrait la déclaration de cette Sénatrice américaine (mentionnée dans ma chronique d' hier) arrivée aux plus hautes sphères d'une organisation puissante comme les forces armées et qui pourtant avait eu peur de dénoncer un viol dont elle avait été victime par un officier supérieur....  la question fondamentale de la relation homme et femme et de leur égalité échappe aux cadres juridiques que l'on essaie de créer pour la faire respecter...

Est-ce parce qu' on oublie cette fameuse sexualité basique biologique qui fait qu'un homme en rut est un prédateur potentiel et donc dangereux pour les femelles qui l'entourent et que feigner d'ignorer cette réalité animale, c'est se voiler la face tant pour les hommes qui devraient être mis en garde contre la force de leurs pulsions que pour les femmes qui devraient savoir prendre des précautions pour s'en protéger?  Mais peut-on tout expliquer à partir de cette animalité première, cet instinct de survie de la meute qu'est celui de la reproduction?

Les théories du genre, qui peuvent être utiles par certains côtés, expliquent tout sauf ça...à trop vouloir trouver des explications psychologiques et sociologiques, elles oublient l'essentiel: que la différence homme femme est d'abord une différence biologique fondamentale sans laquelle ce serait l'extinction de la race humaine. Les progrès de la science aujourd' hui qui permet la fertilisation in vitro d' un être humain (mais qui pour l'instant en tout cas ne peut se passer d'une mère porteuse) cache cette réalité simple et basique que toutes les sociétés ont toujours su et qui pour cela ont toujours rejeté les rapports d' homosexualité aux marges de la société...en les interdisant quelque fois, en les censurant en d'autres mais en limitant toujours d' une manière ou d' une autre leur pratique, car d'en faire une norme pour les rapports sexuels aurait sonné le glas de l'humanité.

Il est quand même intéressant que dans un monde où les théories sur l'origine humaine se veulent entièrement matérialistes ne laissant pas ou peu de place à la possibilité d'un Dieu créateur qui donnerait à l'être humain sa dimension spirituelle, que la théorie du genre insiste sur le fait que la différence biologique masculin féminin n'est pas fondamentale et que donc que le genre est une notion floue que tout un chacun peut remettre en cause si bon lui semble. Pour qu' un homme ou une femme puisse se penser autre que son genre biologique, il faut faire appel à une définition de l'être humain qui va au-delà de sa dimension matérialiste.

Mais aussi, n'ayant pas de concept de l'existence du mal, en tant que réalité fondamentale, elles ne peuvent pas aborder la question des traumatismes causés par des abus sexuels qui dans bien des cas, font adopter aux uns et aux autres une identité autre que celle que sa réalité biologique devrait lui paraître évidente...

( j'ai connu des femmes et des hommes qui ayant été abandonnés dans la rue ont adopté une identité autre que la leur: même si généralement ce sont des femmes qui pour se protéger des hommes adoptent une identité masculine, j' ai rencontré aussi des cas ...ce qui m'avait surpris d' ailleurs... où c'était des hommes qui avaient adopté une identité féminine... fort de ces expériences je ne peux d'ailleurs m'empêcher de penser que le soldat transexuel Chelsea Manning a changé de genre après le traumatisme de son enfermement en prison et de sa mise en cellule d'isolement pendant de longues périodes qui avaient été dénoncés par sa famille comme de la torture.. d'ailleurs il est intéressant que l'armée a facilité ce changement alors qu' il était encore en prison (son séjour a duré de 2010 à 2017, son identité a été changée en 2013... certainement pour se dédouaner des accusations de torture à son envers...et de possibles poursuites judiciaires..)

Plus que pour l'égalité , ce pourquoi il faut absolument combattre, c'est la réduction de la femme en un objet sexuel, non pas en niant son genre, mais en affirmant sa dignité et sa grandeur humaine, créée au même titre que l'homme à l'image de Dieu...

Il est vraiment dommage que dans les deux récits de la Genèse, celui qui dit simplement "Dieu créa l'homme à son image, homme et femme, il les créa" n'' ait pas été le plus commenté et le plus retenu...et que le récit qui raconte que l' homme fut créé d'abord et la femme après a partir de sa côte ...ait été le plus populaire, (peut-être parce qu'il était plus imaginatif)  mais pour autant, il n'y avait pas de raison qu' il soit utilisé pour justifier la théorie de l'infériorité de la femme...
Jésus, lui n'a jamais fait allusion à une possible infériorité quelconque de la femme...mais peut-être que quand Paul a écrit ses lettres (avant que les évangiles ne soient rédigés et considérant que Paul n'avait pas été un disciple de Jésus et ne l'avait donc pas vu vivre) l'étonnante attitude de Jésus envers les femmes n'avait pas été totalement reconnue...

(Mais peut-être que si enfin de compte... puisque Paul s'est cru devoir remettre les femmes à leur place étant donné qu' elles s'exprimaient trop librement et perturbaient les réunions...!)

Dans ce combat pour l'égalité homme femme, il faut absolument que la femme soit convaincue de sa valeur et de sa dignité et qu'elle exige le respect...Si elle croit que sa valeur dépend du regard que les hommes porte sur elle, elle est foutue...si elle croit que sa valeur dépend de sa beauté physique et du désir qu'elle suscite en eux elle est aussi foutue...Le regard que la femme porte sur elle-même est ce qui lui permet de dire non et de repousser des avances non sollicitées et non désirées et de dénoncer les abus de pouvoir dont elle est victime... Le pouvoir de la femme sur l'homme, j'en suis convaincue est énorme mais il faut qu'elle y croie...

(Dans ce domaine, j'ai été privilégiée car j'ai eu une mère d' une grand intelligence qui avait un sens très fort de sa valeur, même si elle ne se serait jamais considérée comme féministe... ce qui fait que je n'ai jamais pensé que le fait d'être femme faisait de moi un être inférieur avec moins de capacités intellectuelles que l'homme et dont le devoir était d'être à son service ... J'ai toujours cru que la femme était plus forte que l'homme et que c'était parce que l' homme avait un ego plus fragile qu' il fallait " faire semblant" de le considérer plus fort)

En tout cas, je n' ai jamais désiré être un homme et je n'ai jamais trouvé la vie d' un homme plus facile ou plus enviable que celle d' une femme....(et je me suis réjouis quand ma petite-fille m'a dit qu' elle était heureuse d'être une fille et qu'elle ne souhaitait pas être un garçon!)

*   *   *

Après toutes ces considération sur l'homme et la femme, c'est quand même sympa d'être ensemble sans être compétitif, sans qu'il y ait un dominé et un dominant... c'est sympa de partager toute une vie  avec un autre (je pense à cette vieille chanson qui peut-être serait bannie aujourd' hui: "qu' on est bien dans les bras d' une personne du sexe opposé, qu'on est bien dans ses bras là" ) et de faire quelques enfants en chemin...

Considérations faites au coin du feu, bien au chaud dans une vieille maison de campagne auvergnate, un samedi soir.

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments