Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Le bonheur: qu'est-ce que c' est?

Simone

Le 28 janvier 2019

On est presqu'à la fin du mois...peut-être le temps de voir quelles sont les résolutions du nouvel an que j'ai faites et que j' ai gardées....Ce serait un peu trop déprimant peut-être...

*   *   *

16 enfants! Je n'en croyais mes oreilles: elle m'a dit qu' elle venait d' une famille de 16 enfants...je n'aurais jamais cru! Comment peut-on venir d' une famille de 16 enfants, c' est à peine imaginable ( nous on était 5 et ça nous semblait exceptionnel)...et elle m' a bien précisé qu' il y en avait eu un à la fois, pas de jumeaux ...de quoi en faire le sujet d' un programme de télévision où l' on voit ces familles hors du commun... en général ce sont des familles qui ont des sextuplés (résultat d' avoir pris des trucs pour la fertilité) et on les exhibent comme on le ferait pour des animaux de cirque.

En tout cas, je devrais dire à ma grande honte que ma réaction a été de penser: mais elle n' a pas l' air du tout d' avoir été traumatisée! C'était quelqu' un que je connaissais et que j' appréciais, et qui me paraissait particulièrement équilibré...en plus elle travaille comme infirmière dans un hôpital psychiatrique..et pour ajouter à son portrait succinct, elle n' est pas laide non plus...bien quoi!

 "Je suppose qu' on était pauvre mais on n'en souffrait pas..., a-t-elle fait la remarque elle qui était le numéro 8...  comme on avait une ferme, c'était bien pratique d' être autant pour tous les travaux qu' il y avait à faire"

La manière dont elle parlait ça avait l' air presque idyllique d' avoir été 16 frères et sœurs...en tout cas tout à fait normal... tellement qu' après coup, je me suis dit que j' aurais dû lui pauser plus de questions sur la manière dont elle avait grandi surtout sur sa mère... comment elle avait vécu cela sa mère?

(Mais bon, il faut dire aussi que c' était il y a longtemps .... malgré tout ça m' a quand même fait réfléchir...)

Qu' est-ce que c' est qu'une enfance heureuse? Quel est le minimum vital dont on a besoin pour dire qu' on a eu une enfance heureuse? Avoir eu une chambre à soi et un lit à soi tout seul (ce qu' elle n' avait certainement pas eu) Avoir eu de beaux vêtements tout neufs ou au moins assez chauds pour l'hiver ( au lieu de ceux déjà portés et usés jusqu' à la trame de ses nombreuses sœurs qui l' avaient précédée)? Avoir eu des jouets dernière technologie recommandés par les pédiatres? Avoir été dans les meilleures écoles primaires ou maternelles? Avoir eu des parents qui étaient au courant des dernières recherches sur le développement de l' enfant et qui consciencieusement essayaient de mettre en pratique ce qu' ils avaient lu sur la question?

Je crois que l' on connaît tous la réponse à  ces questions dans ce sens que l'on sait bien que le confort matériel n' a rien à voir ou pas grand chose avec le bonheur, mais on se laisse tous prendre par l' environnement dans lequel on vit et qui nous bombarde non seulement de pub pour que l' on achète ce que nos enfants désirent ( parce qu' on les leur a fait desirer) et  dont ils n' ont pas besoin pour être heureux mais aussi tous ces articles qui sont publiés sur comment élever les enfants et comment ils seront traumatisés à vie si on a la mauvaise réaction quand ils refusent de manger ce qu' ils ont sur leur assiette ou qu'ils ne veulent pas aller se coucher...

Être heureux c' est quoi pour eux et pour nous? Qui décide de ce qui est le bonheur? Quels en sont les critères? Ce que font les autres ou ce qu' ont les autres (on en revient à la convoitise, croire que l' on doit avoir ce qu' ont les autres ont pour être heureux)  Comment savoir si on est heureux ou pas...?

Quand on n'est pas heureux, ça on le sait mais quand on est heureux, le sait-on? Ou s' autorise-t-on a l'être car notre bonheur ne ressemble pas à ce que l' on croit qu' il devrait être?

À cause de ça, bien souvent on passe à côté... ce n' est qu' après quelquefois qu' on découvre qu' on a été heureux parce qu' à ce moment-là on n' a pas su recevoir le don de bonheur qui nous était offert.

"Nous vous avons joué de la flûte, et vous n'avez pas dansé; nous avons chanté des complaintes, et vous ne vous êtes pas lamentés. Car Jean est venu, ne mangeant ni ne buvant, et ils disent: Il a un démon. Le Fils de l'homme est venu, mangeant et buvant, et ils disent: C'est un mangeur et un buveur, un ami des publicains et des gens de mauvaise vie." ( encore du Jésus)

Comme quoi, jamais contents!

(Pas de quoi être déprimée alors pour des résolutions que je n' ai probablement pas tenues! je peux toujours en faire d'autres si ça me dit)

P.S  Par contre avoir appris cet après-midi que la fille d' une amie avait le cancer.... ça c' est d'un autre ordre...

 


 

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments