Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

De la beauté du monde et des bonnes résolutions à ne pas tenir

Simone

Le 12 janvier 2019

14:06
Elle arrive finalement notre tempête de neige...ça devait commencer hier et puis ce matin...et finalement il neige...la féérie des paysages enneigés, cette beauté gratuite, totalement gratuite qui couvre notre laideur et transforme tout...c' est comme quand vient la pluie dans le désert et que tout devient vert et souriant, et se met à fleurir, une vraie fête pour les yeux...

La gratuité de la beauté de la nature autour de nous qui interrogeait les chercheurs dans l' article cité hier, ( ou plutôt avant-hier) quant à son rôle dans l' évolution des espèces,  a été en tout cas chantée par un Jésus qui pourtant n' était pas connnu pour ses envolées lyriques et n' avait pas l' air d' avoir eu un tempérament très poétique...( faut dire que quand on finit clouer sur une croix, c' est pas parce qu' on a écrit de la poesie même  si elle était mauvaise!) Lui, il a bien fait remarquer que son Père avait bien un monde où la beauté de la nature n' était pas le résultat d' un hasard fortuit, mais l' expression d' une volonté délibérée....

Il ne s' agissait pas de faire un grand discours sur l' origine du monde, ce n' était pas le thème ( il parlait plus de la fin du monde que de ses débuts, ce qui était plus intelligent car sur l' origine du monde on ne peut plus rien faire, c' est déjà passé alors pourquoi s' en préoccuper ... par contre, pour l' autre bout, ce qui suit, pour cela on a un peu plus de prise et  en plus, il y a de quoi se faire du souci étant donné l' état de notre planète et la folie du pouvoir des dirigeants du monde, )

Il s' agissait donc dans son discours  de nous aider avec nos soucis plus prosaïques du quotidien: ceux de la préoccupation du lendemain pour le pain quotidien... Alors il dit:

Regardez les lis des champs: ils ne travaillent ni ne filent; cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n'a pas été vêtu comme l'un d'eux. Si Dieu revêt ainsi l'herbe des champs, qui existe aujourd'hui et qui demain sera jetée au four, ne vous vêtira-t-il pas à plus forte raison, gens de peu de foi?…

Bon,   il faut le reconnaitre , le ton n' était pas particulièrement plaisant: ce n' était pas dit dans le cadre d' une invitation à la contemplation de la beauté de la nature, plus un reproche du maître énervé envers des disciples obtus qui visiblement n' y comprennent rien!

En tout cas, reproche ou pas,  pour en revenir à la beauté de l' univers et à la résolution d' avant-hier, celle de commencer la journée en  la célébrant  par la lecture du psaume 150....eh ben, c' est pas magique...

Si on ne fait que lire ( le plus vite possible pour passer à autre chose) ça ne sert pas à grand chose ...surtout que juste après, j' ai reçu des nouvelles qui m' ont encore perturbée...alors l' effet n' a pas été très durable

Alors lire d' accord, mais sans méditer? sans penser vraiment à ce que l' on lit..., c' est comme n' importe quelle prière que l' on récite pas habitude et l' on croit que parce-qu' on l' a récitée, on a accompli un devoir religieux qui automatiquement fera de nous des gens meilleurs....eh bien ça ne sert strictement à rien...autant ne pas le faire, c' est une résolution inutile.... à barrer de la liste....

A moins de suivre les recommandations de ce cher apôtre Jacques...

Car, si quelqu'un écoute la parole ( ou la lit?) et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, et qui, après s'être regardé, s'en va, et oublie aussitôt quel il était. Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n'étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l'oeuvre, celui-là sera heureux dans son activité.

Lire seulement? Plutôt plonger ses regards....et se mettre à l'œuvre...

Alors, peut-être à ne pas barrer de la liste mais au moins à amender!

 

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments