Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Des pièges de la médiatisation chez ...les religieux

Simone

le 23 janvier...mercredi,

Le temps s'est réchauffé mais on ne dirait pas: avec ce vent froid et un ciel couvert on s' attendrait a des chutes de neige mais  le thermomètre indique bien qu' on est au-dessus de zéro. L' hiver sans la neige, ce n' est pas très réjouissant!

Le jeûne, ça simplifie la vie?

Je continue la lecture des méditations de l' ermite/moine Thomas Merton...et évidemment, il y a des réflexions qui sonnent creux ou qui semblent à côté de la plaque quand on ne vit pas seul et qu' on a la responsabilité quotidienne comme tant de femmes .... de s' occuper des besoins matériels d' une famille... ce que l' on fait sans état d' âme, avant même d' avoir le temps de se demander si on a envie de le faire ou ou pas ...les bouches à nourrir qui piaillent, ça n' attend pas...

C' est pour ça que sa remarque que jeûner simplifie la vie et nous donne du temps de libre parce-que faire réchauffer de la nourriture (même si c' est rapide) nécessite d'utiliser une casserole et au minimum un bol et une cuillère pour manger qu' il faut nettoyer après... ca semble bien beau et c' est certainement vrai .....sauf que ça suppose que l' on vive seul... et qu' il n' y a pas d' autres bouches à nourrir à moins de mettre tout le monde au pain et à l' eau ou au jeûne obligatoire...

Théoriquement c' est ce que propose le Ramadan où tout le monde est censé jeûner ce qui voudrait dire que les femmes ne devraient pas avoir à travailler...sauf que c' est tout le contraire qui se passe car comme tout le monde le sait, le Ramadan est une période de fête où l' on prépare des plats spéciaux que l' on ne fait pas d' habitude (qui varient selon la région) ce qui fait que si les femmes et les hommes jeûnent pendant la journée ça ne veut pas dire que les femmes chôment...bien au contraire, elles passent toute leur journée a préparer des petits (ou grands) plats pour le soir...Alors le jeûne qui simplifie la vie, c' est un peu raté de ce côté-là! ( ça n' empêche qu' on puisse trouver du plaisir à cuisiner surtout quand on le fait avec d' autres femmes...)

Du péché de vouloir être écouté ou regardé

Par contre ....les réflexions de l' écrivain connu et le lider religieux admiré qu' il était qui pointent du doigt les travers ou plutôt les péchés (car c'est le mot qu' il utilise ne voulant pas minimiser cette faute) qui sont les siens m' ont semblé d' une grande justesse parce qu' elles étaient d' une grande sincérité et authenticité....

Sous le  titre " le péché de vouloir être écouté" il met en lumière un mal qui ronge toutes les personnes qui de part leur fonction ou leur statut exercent une autorité spirituelle sur les autres grâce à leurs enseignements ou leurs écrits ce qui leur vaut toute une cour d'admirateurs et d' admiratrices, ce qui était son cas...

" le péché de vouloir être un Monseigneur (pontiff en anglais), de vouloir être écouté, de vouloir avoir des convertis, de vouloir avoir des disciples... du fait de m' être retrouvé  dans un cloître, je croyais y avoir renoncé! Eh bien non, ce n' est pas le cas et tout le monde autour de moi le sait bien....[ . . .]

Il faut que je fasse face au fait qu' il y a en moi un désir de continuer à exister comme une espèce de Monseigneur, comme un prophète, un écrivain et pourtant ce n' est que si j' y renonce que je pourrais enfin être moi-même !"

Il touche là à quelque chose de très profond, de très réel et qui explique tellement cet engouement pour se mettre en scène sur facebook, cette médiatisation de soi-même sur les réseaux sociaux, ce désir d' exister sous le regard admiratif des autres pour être reconnu.

Mais pour un leader religieux cela peut avoir des conséquences fatales car si ce " péché"  n' est pas reconnu, confessé, avoué,  il provoquera tôt ou tard la chute de la sommité morale que représente le leader et plus grave encore affectera d' une manière adverse et quelquefois irréversible la vie de ses nombreux  " followers"  déçus par celui qui était devenu leur exemple, leur modèle à imiter ( pour ne pas dire leur idole ou leur gourou) et qui ne se remettront pas de si tôt de leur déception ( sauf par la grâce de Dieu)

Quand Thomas Merton a écrit ces lignes, l' Internet et les réseaux sociaux n' existaient pas mais s' ils n' ont pas créé le problème, ou le péché. ils sont une caisse de résonance qui l' amplifie et rend la tentation plus forte....et pour le lider religieux, le piège c' est de croire que son exposition médiatique sert la cause de Dieu...alors que c' est la sienne...

( C'est pour ça que je suis contente qu' il n' y a pas beaucoup de monde qui suit ce blog! Bon on se console comme on peut...)

 En tout cas, il me fait prendre conscience à quel point on ou plutôt je vis pour le regard des autres. C' est toujours une prise de conscience qui m'étonne et me déçoit chaque fois que je m' en rends compte...non mes motivations profondes ne sont pas celles pures et saintes que je crois, le regard des autres m' importe plus que je ne le voudrais...

Ce n'est que quand on se retrouve seul et que ce cercle de " gens qui nous regardent" (pour ne pas dire admirent) nous est enlevé que l' on découvre notre dépendance...tant qu' il est à notre portée, on n' en mesure pas l' importance...comme l' alcoolique ou le fumeur qui dit un verre ou une cigarette à la main, je peux m' en passer quand je veux....

Renoncer, mourir à soi-même, il faut que le grain meure pour porter du fruit etc...on en revient toujours aux mêmes principes de base du vivre évangélique: il n' y a pas de secrets compliqués mais pas non plus de raccourcis...pour trouver la vraie liberté

A  méditer et à s' examiner!

P.S : On peut méditer aussi sur ce verset
 Qui connaît ses égarements? Pardonne-moi ceux que j'ignore.

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments