Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Des bûcherons, de Jacques (St) et des gilets jaunes

Simone

Le 4 décembre 2018, bientôt 2019…

On attend de la neige demain, mais rien de dramatique…sauf qu'on ne sait jamais

Aujourd’hui, c’était la coupe du bois : ça sent bon le bois coupé  et c’est impressionnant de voir ces énormes troncs d’arbres sur le camion prêts à être transportés…Il fallait les couper sinon ils seraient morts…de vieillesse…il y avait surtout des chênes qui seront utilisés pour construire les voies de chemin de fer. Toute la matinée j’ai entendu la scie résonner dans le bois de chez nous.

Ces deux bûcherons, un père et un fils m’ont impressionné : leur travail me semble tellement dur mais aussi dangereux et surtout nécessite un savoir faire  hors du commun.  Ils s’affrontent à la nature, une nature qui leur résiste et avec laquelle on ne peut jouer ou faire semblant…

À côté de ça  les intellectuels ça ne m’impressionne pas du tout ( peut-être parce que j’en suis une) : jouer avec des mots et des idées, c’est tellement facile et en plus une faute d’orthographe, une phrase bancale ou des idées un peu tordues, ça n’a pas de conséquence funeste, on a droit à l’erreur …. mais pas quand on coupe les arbres, un moment d’inattention et on  risque de se prendre une bûche sur la tête ou de se retrouver écraser sous un tronc qui tombe où il ne devrait pas…

C’est ce qui lui est arrivé d'ailleurs m’a dit l’un des deux hommes :  il  a été coincé sous un arbre pendant plus de deux heures avant que les secours n’arrivent ( il m’a même montré ses cicatrices)…une semaine à l’hôpital, 5 mois de réhabilitation et une note de $60.000 de soins médicaux pour couronner le tout ! Et en plus quand on est à son propre compte…

(Bon je sais le système médical en France laisse à désirer…mais quand  même !)

Je me demande pourquoi, on valorise si peu le travail manuel et on a l’impression qu’il ne nécessite pas une intelligence supérieure…quand en réalité c’est faux ! Tout travail physique exige une forme d’intelligence même si ce n’est que pour déplacer des objets lourds …sinon on risque de se blesser sérieusement. On parle de la  force brute, mais la force n’est pas nécessairement brute et d’ailleurs on ne peut rien construire avec ses mains, sans calcul, sans imagination … et de plus pour cela  il faut aller dehors affronter quelquefois vents et tempêtes…sans costume cravate ...avec des jeans troués...

(Alors évidemment, maintenant les jeans troués c’est la mode, mais quand on travaille vraiment on a besoin de se protéger et les jeans troués aux genoux, ça ne sert à rien…)

En tout cas après à l'intérieur, bien au chaud, je me suis dit...

Je ne sais pas quelle était la profession de Jacques, l’auteur de l’épitre de ce nom, frère de Jésus, mais je suis sûre que c’était un manuel, quelqu’un avec les deux pieds sur terre qui ne passait pas son temps à se demander quel était le sexe des anges. La théologie, les grosses discussions théologiques, ça ne le branchait pas…

Je ne sais pas quel rapport il avait avec Paul, mais ça ne m’aurait pas étonné qu’il ne s’entende pas très bien…d’ailleurs on a l’impression qu’il lui répond carrément, au sujet du salut par la foi…Au texte d’Hébreu qui insiste et insiste lourdement sur l’importance de la foi …

C'est par la foi qu'Abraham offrit Isaac, lorsqu'il fut mis à l'épreuve, et qu'il offrit son fils unique, lui qui avait reçu les promesses, et à qui il avait été dit: En Isaac sera nommée pour toi une postérité. Il pensait que Dieu est puissant, même pour ressusciter les morts [ …] C'est par la foi qu'Isaac bénit Jacob et Esaü, en vue des choses à venir. C'est par la foi que Jacob mourant bénit chacun des fils de Joseph, et qu'il adora, appuyé sur l'extrémité de son bâton.…

Jacques répond en deux temps, trois mouvements:

Veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les oeuvres est inutile? Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les oeuvres, lorsqu'il offrit son fils Isaac sur l'autel? Tu vois que la foi agissait avec ses oeuvres, et que par les oeuvres la foi fut rendue parfaite.… Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les oeuvres est morte.

Et vlan…prends ça en pleine figure !

( Alors évidemment, je sais que d’imaginer que les déclarations de Jacques sont une réponse directe au texte d’hébreu de Paul ( ou de quelqu’un d’autre) et qu’il ait même lu ces phrases  tient de la pure spéculation et d’une imagination débordante…mais qu’ils se soient connus et rencontrés, ça c’est du domaine  du plausible…et qu’ils ne se soient pas particulièrement estimés, ça bon ça c’est possible même si on n’en sait rien du tout… sauf que quand on voit comment les théologiens continuent à se chamailler aujourd’hui pour des questions de doctrine, on n’est pas dans le fantasme complet)

En tout cas, ça fait du bien de lire l’épitre de Jacques après les envolées lyriques des textes orthodoxes sur les extases.

Il faut de tout pour faire un monde…

Et une église

P.S, Ça fait du bien aussi de voir des bûcherons au travail après avoir lu les analyses plus ou moins oiseuses sur les gilets jaunes dans la presse ou pis dans les forums de discussion sur le web…surtout quand elles finissent par des insultes)

 

 

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments