Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Faire l'ange ou la bête...tout finalement termine en chansons

Simone

Le 12 novembre 2018, chez nous en Virginie,

On est toujours entre l’automne et l’hiver mais samedi, c’était carrément l’hiver, un soleil lumineux mais un vent glacial qui m’a pris par surprise…pas très agréable… heureusement qu’on a une maison chaude grâce au poêle à bois…

En vrac le week-end…

Lecture,

Qui veut faire l’ange fait la bête : église et abus sexuels (cette fois-ci c’est chez les protestants)

Un compte rendu détaillé de comment un lider de l’église qui s’était rendu coupable d’agressions sexuelles envers les femmes sous couvert de faire un travail d’investigation ( faut le faire quand même !) …. était passé entre les filets des dénonciations et des tentatives de correction et de sanctions de la hiérarchie de son église et ce pendant des années…jusqu’à ce que finalement, il soit obligé quand même de reconnaître certaines de ses fautes, ( il y avait trop d’accusatrices crédibles même si les premières ont été désavouées)) Il a fallu attendre pratiquement 10 ans après sa mort pour que puisse être faite  une analyse approfondie de ce qui s’était passé…

 http://www.bishop-accountability.org/news5/2015_01_Goossen_Defanging_the_Beast.pdf

 

Ce qui m’a frappé dans cette analyse (entre autres)  c’est la fascination que peut exercer dans l’église la réussite et la notoriété d’un homme surtout que dans ce cas,  l’ADN de la tradition ecclésiale à laquelle il appartenait ( Mennonite) était l’humilité et le sacrifice…Qu’un homme de sa propre « tribu » ( toutes les églises sont vraiment des tribus …je ne le dis pas d’une manière critique, c’est seulement une constatation) ) puisse être reconnu et même adulé,  est un motif de fierté pour tout le groupe qui se sent valorisé par la réputation de l’un des siens, comme tout simplement on l’est pour un membre de sa famille…

 Alors le remettre en cause, mais surtout que ses écarts de sa vie sexuelle soient connus, est trop risqué car on ne veut pas que la destruction de sa réputation affecte celle de tout le groupe ce qui n’est pas vraiment une motivation particulièrement altruiste…. Ce qui fait que tout baigne dans le secret et celui qui ose parler ouvertement est considéré comme un traitre et est renvoyé comme  un malpropre…car il faut préserver à tout prix la  réputation et pour utiliser  un vocabulaire religieux, le bon témoignage de l’institution…et ce faisant on oublie totalement les personnes qui ont été ses victimes ou qui le seront…(les catholiques dans les cas de la pédophilie sont en train de le payer cher…)

 

L’adulation ( qui est une forme d'aveuglement) pour les êtres humains m’a toujours étonnée surtout chez les chrétiens : ne savent-ils pas que seul Jésus-Christ était parfait ? Même Paul, ni non plus Jean pas plus que Jacques ou Luc, ou Pierre aucun des disciples n’était parfait, on le voit bien dans le récit des évangiles et il est sous-jacent dans certaines épitres et dans les Actes…! Mais ça me surprend aussi de voir que des personnes mûres ne puissent pas se rendre compte qu’un homme brillant, beau parleur peut être en même temps complètement amoral …les deux ne sont aucunement liés comme si l’intelligence était une garantie de la  sincérité….quand on sait qu'avec la brillance vient aussi facilement l'orgueil, la suffisance, voire l'arrogance...on devrait se méfier quand même!

Bref, on en finit jamais avec cette intersection bien souvent désastreuse, hommes religieux/sexualité, et  la sentence de Pascal qui dit si bien « l’homme n’est ni ange ni bête et le malheur veut que qui veut faire l’ange fait la bête » s’applique si bien (surtout que le stratagème que cet homme avait inventé portait le nom de defanging the beast)….

Oui c’est un grand malheur…tous ces hommes qui  font  la bête  (plus que les femmes, là-dessus, je suis formelle même si je crois en la parité) en essayant de nous faire croire qu’ils font l’ange… tout ça parce qu’ils sont derrière une chaire…qui leur donne une fausse légitimité

(ces  fameux hypocrites religieux que Jésus dénonçait si bien….si adroits pour utiliser les écritures et inventer des théologies qui les auto-justifient)

 

Mais tout ça, c’est bien déprimant ! Par contre….

le baptême

Plus lumineux, ce week-end la grande joie de voir une adolescente se faire baptiser, une adolescente bien dans ses baskets…le faire avec simplicité et naturel (par immersion comme il se doit… toutes les églises ici sont équipées d’un baptistère suffisamment grand pour que ce soit possible). Évidemment sa mère qui l’a élevée pratiquement seule et moi étions très émues …et on est allé fêté ça tous les 4 (avec mon mari qui sait s’il était ému …. mais content certainement) dans un restaurant… Simplement et joyeusement.

(Dans l’église, j’ai aussi été émue par cet enfant très volubile et un peu déconnectée .. et je me suis inquiétée quand j’ai vu qu’elle allait se faire baptiser aussi me demandant comment elle allait réagir quand elle aurait la tête sous l’eau….mais tout s’est bien passé avec l’aide de son père et de sa mère : en tout cas elle était rayonnante et elle continuait à sautiller de joie à la fin du culte, cette fois-ci entourée de ses grands-parents : la voir bien entourée ainsi…présageait bien de son avenir…)

L’Armistice, c'était quand même le 11 novembre!

Finalement je n’ai pas pu m’empêcher de faire un tour d’horizon de la Une des journaux français pour voir les cérémonies de la commémoration du centenaire de l’Armistice de 14-18…Je dois avouer que j’ai en un peu trop fait et je me suis presque payée une overdose..

Alors rien de mieux pour m’en remettre que d’écouter la chanson de Brassens sur la guerre de 14-18.. un petit joyau…

Finalement tout termine en chanson

 

 

 

Enjoy!

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments