Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Du désir de justice immédiate et des apocryphes

Simone

Le 15 novembre, Virginie, du côté de chez nous

 

Décevante cette tempête de neige ! Ce matin, voilà le paysage ! Alors oui, il y avait une pluie verglacée qui tombait et beaucoup de vent, ce qui rendait les routes dangereuses pour la circulation mais pour ce qui est de la neige, je suis vraiment restée sur ma faim!…

Malgré tout comme les écoles ont été fermées, c’est quand même un snow day ce qui justifie rester chez soi bien au chaud …

 

L’histoire de Saphira et .Annanias

Cette histoire me revient à l’esprit car dimanche dernier le pasteur en a parlé à l’église où je suis allée et aussi parce que malheureusement elle nourrit des sentiments…pas très sympa…!

L’histoire parle d’un homme et d’une femme dans cette église primitive idyllique où l’on vendait tous ses biens et on donnait l’argent aux apôtres pour qu’ils le répartissent selon les besoins des membres de la communauté...

 

L’homme et la femme en question Ananias et Saphira ont vendu un de leurs biens mais au lieu de donner tout l’argent de la vente, ils en ont gardé une partie ce qu’ils avaient le droit de faire sauf que …devant l’assemblée, (pour se faire mousser ?)  ils ont menti et raconté qu’ils avaient tout donné… Moralité ils sont tombés raides morts….!Un peu radical quand même pour avoir menti et être vantard !…Surtout si on suppose que c’est le Bon Dieu qui les a punis…!

 

Alors évidemment, cet épisode fait problème et comme il fait problème… il y a toujours la possibilité de dire que c’est un épisode inventé, qui a été mis là pour inciter les gens à donner généreusement ou à ne pas mentir… (toujours une option pour les passages qui ne nous plaisent pas sachant qu’il n’y a pas moyen de prouver la véracité historique d’’un épisode qui s’est passé il y a deux mille ans …) C’est quand même la solution de facilité!

 

Pour les autres, il y a différentes thèses qui sont avancées pour expliquer l’épisode, celle du contexte religieux disant qu’il était normal de vendre ses biens et de les donner dans les sectes juives de l’époque ( la preuve c’est ce que Jésus a demandé au jeune homme riche de vendre tous ses biens) et particulièrement celle dont on a retrouvé ce trésor de manuscrits à Qumran…

 

D’autres insistent sur le fait que l’expression expirer ne veut pas vraiment dire mourir, ( on trouve de tout quand on cherche sur l’Ínternet)  d’autres encore qui assurent que le texte ne dit pas que Dieu a causé leur mort mais qu’ ils sont morts parce qu’ils avaient eu tellement honte quand Pierre a dit devant tout le monde qu’ils mentaient et qu’ils avaient eu ....une crise cardiaque…

 

Mais il y en a d’autres (comme moi, je l’avoue,) qui acceptent le texte tel quel peut-être parce qu’ils ne sont pas très charitables, et qui disent, c’est bien fait ! ils n’avaient pas qu’à mentir et à se vanter…et qui se demandent pourquoi le Seigneur ne le fait pas plus souvent dans l’église, car des gens qui mentent et qui se vantent d’être de bons chrétiens il y en a plein…. ! (Il y a vraiment des moments où l’on se demande comment Dieu n’intervient pas plus directement pour punir) En tout cas c’est un très bon texte pour faire un sermon qui fait peur…

 

Sauf que, sauf que

 

L’histoire elle-même est étonnante parce qu’elle est unique dans le Nouveau testament où l’on a aucun autre exemple d’histoire de punition immédiate parce qu’on a commis un péché…c’est toujours des histoires de guérison, de pardon des pêchés, même de gens ressuscités mais pas de gens qui meurent instantanément parce que Jésus les punit ( il parle bien des châtiments à venir envers les scribes et les pharisiens hypocrites sans toutefois les châtier lui-même sur le coup).

 

Si on veut des récits où Dieu punit instantanément ceux qui sont mauvais, on en trouve mais pas dans les évangiles canoniques, dans les évangiles apocryphes, spécialement dans le texte gnostique de l’évangile de Thomas qui nous fait un portrait un peu perturbant du….gentil petit Jésus (!) et je cite les chapitres suivants extraits de ce texte car ils valent le coup d’être lu : vous apprécierez!

 

chapitre III.

Le fils d'Anne le scribe était venu arec Joseph, et prenant une branche de saule, il fit écouler les eaux que Jésus avait ramassées. Jésus voyant cela fut irrité et lui dit : « Homme injuste, impie et insensé, quel tort te faisait cette eau? Tu vas être comme un arbre frappé de sécheresse et privé de racines, qui ne produit ni feuilles, ni fruit. » Et aussitôt il se dessécha tout entier.  (sympa le petit Jésus !)[…].

chapitre IV.

Jésus traversait une autre fois le village, et un enfant, en courant, lui choqua l'épaule. Et Jésus irrité lui dit : « Tu n'achèveras pas ton chemin. » Et aussitôt l'enfant tomba et mourut. Des gens voyant ce qui s'était passé dirent : « D'où est né cet enfant? chacune de ses paroles se réalise aussitôt. » Et les parents de l'enfant qui était mort s'approchèrent de Joseph, lui dirent : « Tu as un enfant tel que tu ne peux habiter le même village que nous, ou bien apprends-lui à bénir et non à maudire, car il fait périr nos enfants. » ( ils avaient bien raison les parents du petit garçon !)

 

C’est quand je lis ça que je rends grâce pour les évangiles canoniques même si les apocryphes sont plus intéressants !

 

À côté de cela cet épisode de Saphira et d’Ananias ne semble pas si mauvais que ça…il n’y a pas d’anathème prononcé contre eux.. ni par une voix qui viendrait du ciel ni pas non plus par Pierre .C’est en comparant ce texte avec celui d’un texte apocryphe que l’on apprécie sa valeur…Ce que l’on peut dire en tout cas, c’est que si cet épisode nous est rapporté c’est parce qu’il a été considéré authentique mais aussi qu’il y avait une leçon à tirer de l’épisode…

 

Quelle leçon alors ? tout est là…

 

En tout cas, en le lisant,  je reconnais que cette histoire peut satisfaire un désir inavoué que justice soit faite immédiatement…et qu’elle soit faite d’une manière spectaculaire…devant tout le monde, pour humilier nos contradicteurs !

Pourtant sa singularité nous rappelle que même dans ce cas le châtiment ne nous appartient pas  (Pierre n’a pas maudit Saphira et Ananias et ne les a pas condamnés à la peine de mort) même si notre désir que justice soit faite est un désir valide…C’est quelque chose que Jésus dit très clairement, c’est Dieu qui pouvant seul juger décide du quand et du comment du châtiment…

 

(Ça n’empêche pas aux églises d’avoir le droit et même le devoir de censurer, de rappeler à l’ordre ou même d’exclure un de ses membres et encore plus de ses dirigeants quand il a fait des fautes graves... et on a vu comment ne pas le faire dans le cas d’abus sexuel, peut avoir des conséquences catastrophiques).

 

Mais pour l’instant bye bye Saphira et Ananias, c'est quand même dommage qu'il n'y ait pas plus d'histoires comme ça qui nous permette d'assouvir notre désir de justice immédiate...

 

Pour les autres bien entendu!

( pour nous on préfère quand même la miséricorde!)

 

*   *   *

Ci-dessous le texte d’Actes à noter que les apôtres ne passaient pas leur temps à jeter des malédictions….

*Mais un homme nommé Ananias, avec Saphira sa femme, vendit une propriété,et retint une partie du prix, sa femme le sachant; puis il apporta le reste, et le déposa aux pieds des apôtres.

 Pierre lui dit: Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton coeur, au point que tu mentes au Saint Esprit, et que tu aies retenu une partie du prix du champ? S'il n'eût pas été vendu, ne te restait-il pas? Et, après qu'il a été vendu, le prix n'était-il pas à ta disposition? Comment as-tu pu mettre en ton coeur un pareil dessein? Ce n'est pas à des hommes que tu as menti, mais à Dieu.

Ananias, entendant ces paroles, tomba, et expira. Une grande crainte saisit tous les auditeurs.

Les jeunes gens, s'étant levés, l'enveloppèrent, l'emportèrent, et l'ensevelirent.

Environ trois heures plus tard, sa femme entra, sans savoir ce qui était arrivé.

Pierre lui adressa la parole: Dis-moi, est-ce à un tel prix que vous avez vendu le champ? Oui, répondit-elle, c'est à ce prix-là.Alors Pierre lui dit: Comment vous êtes-vous accordés pour tenter l'Esprit du Seigneur? Voici, ceux qui ont enseveli ton mari sont à la porte, et ils t'emporteront.

Au même instant, elle tomba aux pieds de l'apôtre, et expira. Les jeunes gens, étant entrés, la trouvèrent morte; ils l'emportèrent, et l'ensevelirent auprès de son mari.

Une grande crainte s'empara de toute l'assemblée et de tous ceux qui apprirent ces choses.

 Beaucoup de miracles et de prodiges se faisaient au milieu du peuple par les mains des apôtres. Ils se tenaient tous ensemble au portique de Salomon,et aucun des autres n'osait se joindre à eux; mais le peuple les louait hautement. Le nombre de ceux qui croyaient au Seigneur, hommes et femmes, s'augmentait de plus en plus ;en sorte qu'on apportait les malades dans les rues et qu'on les plaçait sur des lits et des couchettes, afin que, lorsque Pierre passerait, son ombre au moins couvrît quelqu'un d'eux. La multitude accourait aussi des villes voisines à Jérusalem, amenant des malades et des gens tourmentés par des esprits impurs; et tous étaient guéris.

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments