Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Jésus et les femmes ....hystériques ou pas

Simone

le 9 octobre

En regardant sur mon calendrier : aujourd'hui, intercession pour les femmes...

Ce qui est frappant dans Jésus et les femmes est que contrairement aux auteurs des épitres, il ne dit rien de spécifique sur les femmes : Jésus ne fait pas de remarques sur la spécificité féminine, pas de remarque sur la maternité et les devoirs d'une bonne mère, pas de remarque sur les filles et spécialement les vierges, pas de remarque sur le devoir des épouses....pas non plus de louanges adressées envers celles qui s'acquittent de leurs devoirs et qui seraient montrées en exemple ,,, surtout pas dans l'histoire de Marthe et Marie où c'est le contraire .. Jésus fait l'éloge de Marie qui reste assise à ne rien faire pendant que Martha remplit son rôle féminin de maîtresse de maison...

(Pour ce qui est de son rapport personnel avec les femmes comme les évangiles ne nous disent pas grand chose, il y a de quoi faire des fantasmes et la figure de Marie Madeleine , la femme adultère est une trop bonne aubaine pour ne pas s'en emparer et ne pas l'associer avec le Jésus célibataire dont on ne sait rien quant à la sexualité:  ...il suffit de voir les films, les livres et les articles écrits là-dessus sans mentionner les tableaux pour voir que l'on s'en donne à cœur joie .... avec plus ou moins de succès d'ailleurs.....le couple Jésus Marie Madeleine, c'est très porteur... mais ça c'est une autre histoire...)

On ne se rend pas compte à quel point cette absence d'enseignements, est inhabituelle: toutes les religions, inclus le judaïsme et après le christianisme...ont quelque chose à dire là-dessus ( sans nommer l'Islam) ...Avec Jésus, il n'y pas de déclarations intempestives non plus sur les droits des femmes per se, seuls des actes posés et une critique de l'attitude des hommes qui l'entouraient chaque fois que eux décriaient ou rabaissaient une femme..

Dans les miracles que Jésus fait pour les femmes (en tout cas ceux qui nous sont rapportés) , il en est de même...c'est la compassion qui le guide pas le genre de la personne ...d'ailleurs les miracles qu'il a fait étaient semblent-ils presque toujours guidés par la compassion et très rarement pour prouver quelque chose et dans le cas de la femme guérie de ses pertes de sang qui la rendait impure, c'est l'évangéliste qui nous l'explique mais Jésus n'y fait pas allusion...

Alors Paul est-il venu tout gâcher avec ces quelques enseignements qui font de la femme un être inférieur qui doit être soumise à l'homme parce qu'elle n'a pas été crée en premier...même quand ces déclarations là ne représentent pas, si on les aligne les unes à la suite des autres, qu'une ou deux pages à tout casser et qu'elles sont tempérées par d'autres qui insistent sur la réciprocité des relations hommes-femmes ? Pourquoi ces enseignements ont-il pris une telle importance dans l'église quand il y en a tant d'autres qui pourraient être mis en exergue.. ? Parce-que ça arrangerait certains...ceux qui a un moment donné ont eu entre leurs mains le pouvoir de dominer les autres... ?

(Je n'entrerai pas dans la polémique ici sauf de remarquer une fois de plus que la manière dont on traite cette question et qu'on y répond relève beaucoup de la mauvaise foi...on a toujours un agenda , une cause ou un privilège même à défendre,  derrière ces polémiques...on appartient tous a une société particulière à un moment donné de l'histoire, et on porte tous des lunettes pour lire et décider dans les écritures, ce qui est essentiel et ce qui est secondaire, ce qui est incontournable et ce qui ne l'est pas....)

En tout cas, théories féministes ou pas, mentalités patriarcales ou pas, théories du genre ou pas ce qui reste sûr c'est que Jésus n'a jamais renvoyé la femme à ses fourneaux et il ne s'est même pas moqué de la femme hystérique qui s'est jeté à ses pieds pour implorer son pardon comme dans cette histoire :

Un pharisien invita Jésus à manger avec lui. Jésus entra dans la maison du pharisien et se mit à table.Une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville apprit qu'il était à table dans la maison du pharisien. Elle apporta un vase plein de parfum et se tint derrière, aux pieds de Jésus. Elle pleurait, et bientôt elle lui mouilla les pieds de ses larmes, puis les essuya avec ses cheveux, les embrassa et versa le parfum sur eux.

J'avoue que ce ne serait pas du tout mon truc parce-que pleurer comme ça, devant tout le monde, moi je ne trouve pas ça très digne, si ce n'est pas de l'hystérie je ne sais pas ce que c'est … Elle en rajoute un peu trop. J aurai réagi plutôt comme le pharisien qui n'a pas vu out ça d'un très bon oeil...

Mais Jésus lui dit et je saute quelques versets

«Tu vois cette femme? Je suis entré dans ta maison et tu ne m'as pas donné d'eau pour me laver les pieds; mais elle, elle les a mouillés de ses larmes et les a essuyés avec ses cheveux.Tu ne m'as pas donné de baiser; mais elle, depuis que je suis entré, elle n'a pas cessé de m'embrasser les pieds. Tu n'as pas versé d'huile sur ma tête; mais elle, elle a versé du parfum sur mes pieds.C'est pourquoi je te le dis, ses nombreux péchés ont été pardonnés, puisqu'elle a beaucoup aimé. Mais celui à qui l'on pardonne peu aime peu.»Et il dit à la femme: «Tes péchés sont pardonnés.» Les invités se mirent à dire en eux-mêmes: «Qui est cet homme qui pardonne même les péchés?» Mais Jésus dit à la femme: «Ta foi t'a sauvée. Pars dans la paix!»

Pars dans la paix, sois dans la paix, c'est ce que j'ai dit cet après-midi à une femme en détresse, c'est ce que Jésus dit à toute femme envahie par l'émotion et qui se répand en larmes …..

et à tout homme aussi qui se laisserait aller à de telles effusions..!

P.S. Pour terminer, ce magnifique coucher de soleil auquel je ne m'attendais pas, cadeau du ciel ( c'est le cas de le dire) après une journée un peu difficile

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments