Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Indignation: quand justice sera-t-elle faite?

Simone

Le 27 septembre, 2018  (Ford vs Kavanaugh: un jour qui fera date dans l'histoire des États Unis?)

Il pleut, il pleut...le temps est pluvieux !

Ce qui me rappelle une anecdote...de mes années d'enseignante dans un pays francophone où l'on essaie d'enseigner « le français des Français de la métropole » à des gens qui appartiennent à une culture tout à fait différente.... alors les cours de vocabulaire et de grammaire....c'est de l'imprévisible...

Le but de la leçon était de leur enseigner la valeur des adjectifs dans la description...Suivant bien les méthodes pédagogiques qui disent qu'on ne doit pas donner la réponse mais aider les élèves à la découvrir, ma question était : qu'est-ce que c'est un pays où il pleut beaucoup, la réponse que je voulais était évidente, me semblait-il... Il fallait dire, pluvieux...Un des élèves a donc levé la main et m'a répondu avec l'assurance de celui qui sait qu'il a la bonne réponse : un pays merveilleux, Madame m'a-t-il répondu, merveilleux !

Effectivement ! Quand on vit dans un pays semi-désertique où il ne pleut que deux fois par an et pendant à peine quelques jours, eh bien un pays où il pleut beaucoup, c'est bien un pays merveilleux...et merveilleux, c'est bien un adjectif...alors rien à dire !

En tout cas, moi j'ai appris quelque chose...

(Surtout après que les élèves aient enfoncé le clou en décrivant tous dans leur rédaction, un jour de pluie, alors que je leur avais demandé de me décrire un jour de beau temps... et qu'à mon insistance qu'ils s'étaient trompés, l'un d'entre eux m'a dit « Mais madame, ici quand il pleut il fait beau! »)

En réalité, j'ai appris beaucoup de choses que j'avais peut être étudiées auparavant mais qui prenaient tout leur sens...à quel point l'enseignement d'une langue, c'est aussi l'enseignement d'une culture (et dans ce sens une forme de colonialisme si on insiste sur le sens immuable des mots) et à quel point on peut se tromper sur le sens des mots qui sont utilisés pour parler d'événements qui se déroulent dans une culture autre que la nôtre...

C'est pour cela que je m'intéresse autant à des commentaires sur le Nouveau Testament qui puissent regarder le texte dans l'optique de la culture juive dans laquelle l'histoire s'est déroulée et c'est pourquoi je pense que chercher l'étymologie d'un mot ne donne pas nécessairement la clef de sa signification, mais que surtout, construire toute une théologie sur un mot ou un verset de la bible sans le replacer dans son contexte est une arnaque...surtout quand c'est à partir d'un texte traduit...

Mais...

Quelques heures plus tard...je suis rattrapée par l'actualité

J'avais décidé de ne regarder ni le témoignage de Madame Ford qui accuse le juge Kavanaugh de l'avoir agressée sexuellement, ni la réfutation de ce dernier qui depuis le début nie tout en bloc et se présente comme un enfant de choeur...(littéralement, puisqu'il est catholique)

Je connais trop d'histoires similaires et certaines très récentes pour ne pas croire l'histoire de Madame Ford ( les soirées arrosées qui se terminent en viols souvent collectifs avec des jeunes qui pour prouver leur masculinité s'encouragent avec rires et moqueries à agresser sexuellement une jeune fille sont, j'ai presque envie, de dire monnaie courante, aussi celle de mettre une drogue dans leur boisson pour qu'elles perdent conscience) ….

Je connais aussi trop bien la ligne de défense des hommes qui sont accusés pour ne pas être étonnée de la négation en bloc de faits car ils savent très bien qu'il sera très difficile à l'accusatrice de les prouver (objectivement) car en général il n'y a pas de témoins et si l'autre témoin est un homme, il défendra son pote.. et que c'est parole contre parole, et donc qu'il s'agit d'être convaincant...

Et surtout je connais trop bien mon émotivité pour être capable de regarder ces déclarations et surtout le questionnement par les sénateurs, sans être envahie par l'indignation, la colère, l'écoeurement mais aussi l'angoisse.. l'angoisse à l'idée que la vérité ne soit pas révélée et que contrairement aux films hollywoodiens où c'est le bon qui gagne et le méchant qui perd et où la vérité finit par éclater ce soit le menteur qui gagne, parce-qu'il est soutenu par ceux qui sont au pouvoir...

Quand, quand, je me dis dans ces moments là, justice sera-t-elle faite ? Pourtant je crois profondément qu'un jour justice sera faite car je crois que Dieu est du côté de la justice et de la vérité...mais en attendant comme maintenant où je ne sais pas si justice sera faite....

( J'ai malheureusement regardé même si c'était à peine quelques minutes la défense du juge Kavanaugh mais surtout, entendu les diatribes des sénateurs républicains qui mettent complètement de côté la question de si ou non leur protégé est en train de mentir … et cela de la part d'hommes qui appartiennent à un parti qui défend des valeurs chrétiennes ! Si au moins ils ne disaient pas qu'ils sont tous chrétiens ces gens là et qu'ils veulent choisir cet homme pour les défendre ces fameuses valeurs chrétiennes... ça ne me gênerait pas.. on sait bien que tous les hommes politiques mentent d'une manière ou d'une autre, ...mais faire valoir sa pratique chrétienne pour convaincre les gens d'un mensonge...ça je ne le supporte pas !)

Alors voilà, l'étude de l'interprétation juive du Nouveau Testament, ce sera pour un autre jour....

Aujourd'hui je suis au chapitre indignation !

À chaque jour suffit sa peine !

P.S Espérons que demain, j'aurai pris du recul, et je pourrais passer à autre chose...


 

Tout est dit dans l'image

Tout est dit dans l'image

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments