Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

De l'Assomption et des moutons...

Simone

Le 15 août 2018

Jour de fête...ça veut dire, on casse la routine, on prend la journée lentement et moi, je mets les petits plats dans les grands...c'est encore mieux quand il y a des invités..

Changement de saison : tout à coup, d'une jour à l'autre, après la canicule, les nuits sont devenues fraiches, on sent l'automne venir, les moutons sont revenus dans le champ d'à côté, on change de rythme.

Le 15 août, c'est toujours une date charnière où l'on commence à se tourner vers la rentrée...en tout cas la pub des magasins ont pris les devants avec leurs promotions sur les fournitures scolaires....

et le retour ne va pas se faire attendre de l'autre côté de l'Atlantique...

Évidemment, le 15 août, c'était l'Assomption, (ça l'est toujours mais de moins en moins le savent) ce dogme étrange que partagent l église orthodoxe (ils utilisent le mot dormition) et catholique quand on a voulu remettre Marie à l'honneur, cette Marie négligée et un peu mise de côté dans les évangiles canoniques mais que les fidèles ont vite adoptée et à laquelle il a fallu donner un visage, elle qui n'en avait pas.

Et cette jeune femme dont on savait si peu et qu'on a fini par parer de toutes les qualités on lui a donné celle de vierge perpétuelle,ce qui l'a rendu plus fréquentable et lui a permis d'être élevée presque au même statut que son fils...l'éloge de la maternité a pu y trouver son compte mais une maternité aseptisée, purifiée de l'acte sexuel qui en est pourtant à l'origine...

La femme est donc entrée de plein pied dans l'histoire du salut, mais une femme complètement lavée des souillures d'une Eve tentatrice et séductrice et par conséquent..  une femme amputée de sa féminité,  réinventée comme vierge perpétuelle...Cette féminité semble-t-il si irrésistible aux hommes qu'ils l'obligent à se voiler la face dans certains pays...

Lui a-t-on rendu service à cette femme, fille d'Eve, cette tentatrice et pécheresse en la privant de toute sexualité pour qu'elle puisse être vénérée ? Les opinions des féministes seront divisées là-dessus et surtout selon qu'elles soient théologiennes protestantes ou catholiques.....Avec les théories féministes en vent de poupe, il y a de quoi débattre pendant des années...il suffit de faire une recherche sur l'Internet pour s'en rendre compte...

En tout cas, comparé à ces dogmes et ces déclarations d'église sur la femme, Jésus est étonnement silencieux : dans aucune de ses rencontres avec les femmes ( celles qui nous sont rapportées) leur féminité est sujet de commentaires, qu'ils soient positifs ou négatifs, il est toujours question de foi (comme pour les hommes d'ailleurs). Pas d'éloge ni de la maternité ni de la virginité...là-dessus il est resté coi. Étonnant ce Jésus! Il devait avoir d'autres chats à fouetter...

(et moi aussi d'ailleurs sur cette question de virginité perpétuelle. Je m'en tiens aux textes bibliques et c'est déjà assez compliqué pour ne pas en rajouter...)

En tout cas, revenons-en à nos moutons...paisibles et indifférents à tous les dogmes possibles imaginables et imaginés


 


 


 


 

Le 15 août 2018

Jour de fête...ça veut dire, on casse la routine, on prend la jounée lentement et moi, je mets les petits plats dans les grands...c'est encore mieux quand il y a des invités..

Changement de saison : tout à coup, d'une jour à l'autre, après la canicule, les nuits sont devenues fraiches, on sent l'automne venir, les moutons sont revenus dans le champ d'à côté, on change de rythme.

Le 15 août, c'est toujours une date charnière où l'on commence à se tourner vers la rentrée...en tout cas la pub des magasins ont pris les devants avec leurs promotions sur les fournitures scolaires....

et le retour ne va pas se faire attendre de l'autre côté de l'Atlantique...


 

Evidemment, le 15 août, c'était l'Assomption, (ça l'est toujours mais de moins en moins le savent) ce dogme étrange que partagent l église orthodoxe (ils utilisent le mot dormition) et catholique quand on a voulu remettre Marie à l'honneur, cette Marie négligée et un peu mise de côté dans les évangiles canoniques mais que les fidèles ont vite adoptée et à laquelle il a fallu donner un visage elle qui n'en avait pas.

Et cette jeune femme dont on savait si peu et qu'on a fini par parer de toutes les qualités on lui a donné celle de vierge perpétuelle,ce qui l'a rendu plus fréquentable et lui a permis d'être élevée presqu'au même statut que son fils...l'éloge de la maternité a pu y trouver son compte mais une maternité aseptisée, purfiée de l'acte sexuel qui en est pourtant l'origine

La femme est donc entrée de plein pied dans l'histoire du salut, mais une femme complètement lavée des souillures d'une Eve tentatrice et séductrice et par conséquent.. en tant que vierge perpétuelle, une femme amputée de sa féminité. Cette féminité semble-t-il si irrésistible aux hommes qu'ils l'obligent à se voiler la face...

Lui a-t-on rendu service à cette femme, fille d'Eve, cette tentatrice et pécheresse en la privant de toute sexualité pour qu'elle puisse être vénérée ? Les opinions des féministes seront divisées là-dessus et surtout selon qu'elles soient théologiennes protestantes ou catholiques.....Avec les théories féministes en vent de poupe, il y a de quoi débattre pendant longtemps...il suffit de faire une recherche sur l'Internet pour s'en rendre compte...

En tout cas, face à ces dogmes et ces déclarations d'église sur la femme, Jésus est étonnement silencieux : dans aucune de ses rencontres avec les femmes ( celles qui nous sont rapportées) leur féminité est sujet de commentaires, qu'ils soient positifs ou négatifs, il est toujours question de foi (comme pour les hommes d'ailleurs). Pas d'éloge ni de la maternité ni de la virginité...là-dessus il est resté coit. Il avait d'autres chats à fouetter...

(et moi aussi d'ailleurs sur cette question de virginité perpétuelle ou pas. Je m'en tiens aux textes bibliques et c'est déjà assez compliqué pour ne pas en rajouter...)


 

En tout cas, revenons-en à nos moutons...paisibles et indifférents


 


 


 


 


 


 

 


 


 


 

 


 


 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments