Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Malheur aux riches!

Simone

 

le 10 juillet, Auvergne 

La cloche a sonné de nouveau ce matin, et bien sonné : il y a dû y avoir du renfort...Cet après-midi des tas de voitures étaient garés partout et j'ai reconnu quelques personnes du village qui s'acheminaient vers l'église. Personnellement, je ne connaissais pas la défunte mais comme elle était d'ici tous les anciens du village et des alentours la connaissait...Il faisait chaud mais les gens étaient quand même endimanchés, mais pas trop : je n'ai pas vu de cravate et pratiquement pas de vestes...des polos propres et aussi des jupes...Pour les un peu moins vieux...des jeans mais pas percés...

16:22 : avant le match

Ce soir le match fatidique pour l'équipe de France contre la Belgique : on va le voir chez les voisins, c'est plus sympa à plusieurs...demain on prend le train pour la Belgique. Demain on saura qui des deux restera en lice..

C'est quand même fou de penser qu'on ne peut vivre et connaître que le présent : demain est totalement imprévisible et même pas demain les heures qui suivent...pourtant on a l'impression de maîtriser l'avenir...ce n'est qu'une illusion.

Pourtant, il faut prévoir, il faut se projeter dans l'avenir, on ne peut pas vivre uniquement dans le présent : on sème aujourd'hui pour récolter demain, on construit aujourd'hui pour s'abriter demain ...on ne peut pas vivre sans se projeter au-delà de l'instant qu'on vit...on essaie de contrôler au maximum le lendemain pour pouvoir gérer le présent...Ce n'est que dans des situations extrêmes de vie que l'on prend conscience que l'avenir ne nous appartient pas, ce n'est que quand on se trouve dans une situation de pauvreté et d'impuissance totale ( les deux sont étroitement liés), de précarité absolue...

Même s'il faut prévoir, il faut se méfier de ce désir de contrôler l'avenir en accumulant les richesses, en pensant aux investissements que l'on peut faire pour se prémunir contre le besoin, ce que nous disent toutes ceux qui veulent nous vendre des assurances...Il faut se méfier....

« Vous qui ne savez pas ce qui arrivera demain! car, qu'est-ce que votre vie? Vous êtes une vapeur qui paraît pour un peu de temps, et qui ensuite disparaît. Vous devriez dire, au contraire: Si Dieu le veut, nous vivrons, et nous ferons ceci ou cela. Mais maintenant vous vous glorifiez dans vos pensées orgueilleuses. C'est chose mauvaise que de se glorifier de la sorte."

C'est Jacques le fameux frère de Jésus qui écrit cela (polémique bien sûr si c'était vraiment son frère étant donné que Marie selon les catholiques et les orthodoxes seraient restée vierge toute sa vie ) et en fait, il s'adresse aux riches qui, parce-qu'ils ont de l'argent croient qu'il n'ont pas à se préoccuper de l'avenir, car leurs greniers sont pleins...Son conseil ? N'attendez pas demain si vous pouvez aider quelqu'un aujourd'hui...

« Celui donc qui sait faire ce qui est bien, et qui ne le fait pas, commet un péché »

Si on lit son épitre, on voit qu'il ne mâche pas ces mots envers les riches : on ne le lit pas souvent ce chapitre 5 (je ne crois pas que ça fait partie des textes qui sont lus le dimanche) mais on aimait le citer en Amérique Latine avec la théologie de la libération, pour bien montrer aux pauvres que Dieu n'était pas du côté des riches contrairement à ce qu'ils croyaient...C'est peut-être gràce à ce chapitre qu'un guerrillero dans la prison m'avait dit qu'il avait découvert que la foi chrétienne n'était pas du côté de l'injustice ! Voilà le texte :

A vous maintenant, riches! Pleurez et gémissez, à cause des malheurs qui viendront sur vous. Vos richesses sont pourries, et vos vêtements sont rongés par les teignes. Votre or et votre argent sont rouillés; et leur rouille s'élèvera en témoignage contre vous, et dévorera vos chairs comme un feu. Vous avez amassé des trésors dans les derniers jours! Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les cris des moissonneurs sont parvenus jusqu'aux oreilles du Seigneur des armées.…

Là, il ne s'agit pas de faire la charité et de donner quelques pièces à la sortie du culte ou de la messe, il s'agit de justice sociale, de payer l'argent qui leur est dû....et les moissonneurs ! C'est tellement d'actualité, tous ces gens qui travaillent dans les champs et qui sont exploités par ces gros propriétaires terriens, individus ou sociétés...Il me semble en écoutant cela que l'on parle de toute une population de l'Amérique latine, los jornaleros ….tous ceux qui ont travaillé dans les champs et sur lesquels les avions déversaient leurs pesticides... C'est génial de penser que Dieu a écouté leur cri. J'aime cette affirmation que Dieu écoute les cris de ceux qui sont exploités...et il agit...à travers les gens qui dénoncent cette exploitation et œuvrent pour la justice !...Mais combien ont été assassinés à cause de cela ?

( Je n'aurais pas dû lire ce chapitre 5 : j'étais partie pour sur des considérations sur le fait que l'on ne contrôlait pas l'avenir, et l'apôtre Jacques, m'a entraîné avec lui dans toute cette diatribe sur les riches ! )

Après le match....La France est en finale ! Il est tard...Demain en route vers Bruxelles...

Le 12 juillet, Bruxelles.

L'avenir est devenu le présent, un présent calme et tranquille après un voyage sans encombre : une grâce de plus accordée

Merci :


 


 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments