Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Les messies sur la toile versus Sola Scriptura

Simone

Vendredi 27 juillet, 2018,

Canicule, mais pas vraiment ici car les nuits sont fraîches...

Pour qui écrit-on et pourquoi écrit-on ? C'est la question que je me pose aujourd'hui....

« Mes petits enfants je vous écris ces choses.. »

Ainsi Jean, l'apôtre, commence sa lettre....et si l'on continue à la lire on voit que tout au cours de cette lettre (de ces trois lettres), il répète cette même formule...je vous écris parce-que ou pour que...son souci principal semble de mettre en garde ses auditeurs-lecteurs (les lettres étaient lues devant l'assemblée) contre ces gens plus ou moins honnêtes qui parlent de Jésus-Christ tout azimut...

Moi aujourd'hui, c'est un peu ce que j'ai envie d'écrire : chaque fois que je consulte l'internet pour me renseigner sur un prédicateur « connu » (mais que je ne connais pas) je m'étonne de découvrir sa popularité et ces témoignages qui en vantent les qualités et les dons extraordinaires... je m'étonne de l'enthousiasme qu'il suscite et du nombre de followers pour ne pas dire disciples que ces personnes ont...et surtout de l'éventail d'articles, de conseils d'enseignements etc...qui sont trouvés sur ce site où l'on trouve des réponses à tout....je m'étonne que des gens qui soient chrétiens se laissent voler aussi facilement leur confiance et la mettent en une personne qu'ils ne connaissent pas personnellement comme si leur salut dépendait d'elle ....

Ce n'est pas tant le fait qu'ils sollicitent des fonds qui me frappe ( il y a toujours une rubrique boutique et une mention faites un don) mais le fait que les gens aient tellement soif de réponses, tellement soif de conseils surtout quand ils sont en souffrance qu'ils ne savent plus et c'est bien le terme à quel saint se vouer....Cette quête de sens mais surtout cette quête de miracles pour leurs maux divers et nombreux en font des proies faciles...et c'est cela le piège...

Justement quand il y a miracle, parce-que Dieu le concède, quand il y a un enseignement juste parce-qu'il a été donné par Dieu, c'est le messager qui reçoit toute l'attention et toute la gloire et alors, on ne jure que par lui....on cherche à se ressourcer auprès de lui ( ou d'elle si c'est une femme) et peu à peu, insidieusement notre dépendance envers les enseignements d'une personne englobe tous les aspects de notre vie....de statut de pasteur, il passe à celui de gourou...Ce qui était une bénédiction au début termine par être nocif car on devient dépendant au sens fort du terme...comme d'autres sont dépendants des jeux vidéo ou de programmes de télévision....on ne peut pas vivre sa foi sans consulter leur opinion mais comme ils sont chrétiens alors on croit que ça ne peut pas nous faire du mal...

Le problème c'est que bien souvent tous ces spécialistes de Jésus-Christ se contredisent sur des tas de choses ...quand on veut avoir des idées tranchées du type légaliste sur : est-ce que c'est un péché de...qu'est-ce qu'il faut faire quand....comment je sais que ou si je dois....

Et puis ce n'est pas que le quidam qui devient dépendant, c'est aussi le prêcheur qui lui devient dépendant de l'adulation de ces admirateurs et ne peut plus s'en passer...Être sollicité pour parler devant un public qui boit tous vos mots et qui vous considère comme celui ou celle qui a la seule bonne parole, c'est fort grisant...et c'est trop tentant de ne pas entretenir ce genre de dépendance ..

Mais finalement les problèmes de ce type ne datent pas d'aujourd'hui si on lit bien les textes des épitres comme celle de Jean où il exhorte ses « petits enfants » à « ne pas se laisser égarer » et aussi celles de Paul... on se rend compte que dès que Jésus a cessé d'être présent en chair et en os, ceux qui ne l'avaient pas rencontré ont cherché des messies pour remplacer celui qui n'était plus présent pour satisfaire ce besoin de solutions miracles que l'on a tous … au lieu d'avoir à parcourir le chemin semé d'embûches que les disciples avaient dû faire en décidant de le suivre.

Ce n'était plus comme l'Ancien Testament où l'on construisait des idoles de pierre et de bronze quand Dieu semblait être absent et l'attente se faisait trop longue, mais des idoles humaines, des hommes et des femmes qui auraient eu la même perfection et la même autorité que Jésus mais qui bien souvent contrairement à Jésus ne parlent pas de la difficulté d'être chrétien et des renoncements que cela peut représenter...les promesses faites ne sont que miracles les uns à la suite des autres...

(Il faut avouer que le transfert est facile à faire et c'est un peu de la faute à Jésus car il a partagé son autorité et son pouvoir avec ses disciples .....il n'aurait peut-être pas dû car c'est trop tentant de se laisser éblouir par ce pouvoir et cette autorité et de l'utiliser à ses propres fins...Jésus fait un peu trop confiance à ses disciples, peut-être est-il autant déçu que nous quand l'un d'eux dérape... ?)

Alors qu'elle est l'antidote pour ne pas se créer des messies humains qui finiront pas nous décevoir ? Pour moi, en tout cas, c'est l'étude de la bible encore et toujours...quoi de plus clair que ces paroles de Jean pour démêler, le vrai du faux, l'éternel de l'éphémère, les fake doctrines ( aussi dangereuses que les fake news) des véritables ?

« Voici le message que nous avons entendu de lui et que nous vous annonçons : Dieu est lumière et il n'y a pas de ténèbres en lui.Si nous disons que nous sommes en communion avec lui tout en marchant dans les ténèbres, nous mentons et nous ne mettons pas la vérité en pratique. »

Fini de surfer...Sola scriptura....c'est suffisant.!

P.S: En sourdine, toute la journée, prier et encore prier...


 


 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments