Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

du 4 juillet, de la fuite en Égypte et ...de mon hypocrisie religieuse...

Simone

le 4 juillet

Fête nationale aux États Unis,

Contrairement en France, il n'y a pas de défilé militaire ce jour-là, mais malheureusement Macron a invité Trump l'année dernière au défilé du 14 juillet et ça lui a tellement plu ce show, étant donné la poussée l'adrénaline de puissance que l'on peut avoir quand on préside ce genre de défilés, qu'il a décidé qu'il voulait en avoir un lui aussi: après tout si le président français dont le pays est tout petit peut avoir son défilé militaire, lui il peut en avoir un mais bien entendu plus grand et plus impressionnant pour satisfaire une soif insatiable d'adulation de son ego surdimensionné... On a entendu dire qu'il l'organisera le jour de la fête des anciens combattants...

S'il pouvait imiter ce qu'il y avait de bien en France comme l'assurance maladie pour tous, ce serait génial : mais malheureusement on imite toujours ce qu'il y a de pire chez ses voisins et souvent on le fait après que le pays en question l'ait abandonné...Il y avait une époque où chaque fois que je revenais en France, j'étais contente de savoir qu'en France, au moins on ne ferait pas ça, ça ne serait pas autorisé...mais peu à peu ces choses là (à cause de la mondialisation, direz-vous) faisaient leur apparition. La dernière en date ça a été les prix style 9,99 au lieu de dire que c'est 10 pour tromper le consommateur naïf ..ce qui a toujours la particularité de m'énerver ( pour qui nous prennent-ils, pour des imbéciles?)

On n'a pas été souvent aux États Unis pour des fêtes du 4 juillet mais la coutume a toujours été d'avoir un barbecue avec famille et amis qui inclut : hamburger, hot dogs, et un tas de truc pour mettre sur le pain pour s'en faire un sandwich ( rondelle de tomates, oignons, tranches de fromage etc....avec l'inévitable ketchup et mayonnnaise) des salades de toute sorte et des desserts souvent achetés et super sucrés...et pour les boissons, comme on est dans le sud des Étas Unis : le thé glacé à la menthe, les incontournables sodas.. la bière pour les hommes + toujours au rendez- vous une chaleur caniculaire avec de l'humidité, et des nuées de moustiques qui finissent par vous piquer malgré tous les produits qu'on se met sur la peau où les bougies à la citronnelle et que l'on fait brûler et qui sont censées les éloigner.

Comme on est plusieurs familles sur la propriété familiale pour ce genre de fêtes, il y avait toujours beaucoup de monde...chacun apportant sa chaise longue pour être installé confortablement ; il y avait surtout trop à manger sauf que systématiquement ( ce qui m'avait surpris au début) on rapporte chez soi, le plat qu'on a apporté...Quand il y avait des latinos, ils demandaient toujours de rapporter chez eux une portion de nourriture pour le membre de la famille qui n'avait pas pu venir...

D'une manière étonnante, dans ce pays patriotique à mort, cette journée a toujours été bon enfant, un jour où famille et amis se réunissent et il y a peu d'actes patriotiques symboliques et d'hommage aux forces armées...Peut-être la photo d'une visite présidentielle de courte durée dans un corps d'armée situé en dehors des États Unis et que l'on voit festoyer ce jour-là...

Certains vont donc trop manger aujourd'hui mais pour ne pas oublier les autres, voilà un dessin qui représente une famille réfugiée que l'on connait tous, et qui se retrouve dans une cage comme ces migrants qui sont pris alors qu'ils essaient de passer la frontière :

 

La fuite (ratée) en Egypte

( je ne sais l'origine de cette image...)

Pour un truc plus sophistiqué voir cet article : https://fr.aleteia.org/2018/02/03/la-fuite-en-egypte-un-theme-biblique-toujours-dactualite/

La fuite en Égypte

Au cas où on aurait oublié l'histoire dite sainte, celle qui rejoint l'histoire contemporaine, en voilà le récit :

Lorsqu'ils furent partis, un ange du Seigneur apparut dans un rêve à Joseph et dit:

«Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, fuis en Égypte et restes-y jusqu'à ce que je te parle, car Hérode va rechercher le petit enfant pour le faire mourir.»

Joseph se leva, prit de nuit le petit enfant et sa mère et se retira en Egypte. Il y resta jusqu'à la mort d'Hérode, afin que s'accomplisse ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète: J'ai appelé mon fils à sortir d'Egypte.

Quand Hérode vit que les mages l'avaient trompé, il se mit dans une grande colère, et il envoya tuer tous les enfants de deux ans et au-dessous qui étaient à Bethléhem et dans tout son territoire, selon la date qu'il s'était fait préciser par les mages.
Alors s'accomplit ce que le prophète Jérémie avait annoncé:
On a entendu des cris à Rama, des pleurs et de grandes lamentations: c'est Rachel qui pleure ses enfants et n'a pas voulu être consolée, parce qu'ils ne sont plus là. Après la mort d'Hérode, un ange du Seigneur apparut dans un rêve à Joseph, en Egypte, et dit: «Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère et va dans le pays d'Israël, car ceux qui en voulaient à la vie du petit enfant sont morts.»

 

En tout cas, cette histoire dont certains nient l'historicité et d'autres en soulignent la plausibilité, a été l'occasion pour certains auteurs, comme Camus, de condamner/critiquer un Dieu qui permettrait que des enfants innocents soient tués à cause de son fils....L'auteur portugais Jose Saramago (prix Nobel de littérature) en fait le centre de son livre « l'évangile selon Jésus-Christ » où un Joseph assailli par la culpabilité de ne pas avoir averti les autres parents du massacre pour lequel il avait été averti ( pas par un ange bien entendu après tout l'auteur se dit athée ou au moins agnostique) finit par se suicider et élève un Jésus qui sera marqué par le caractère dépressif de son père.... Jésus aussi est présenté comme étant très amoureux de Marie Madeleine

( c'est un peu un raccourci du livre : je l'ai lu dans une traduction anglaise, et si j'y ai trouvé quelques vertus, je dois avouer qu'il m'a souvent énervé...car on y sent trop l' auteur anti-clérical primaire de pays ultra catholique, qui a des comptes à régler avec l'église.. En tout cas comme je ne l'ai pas lu en portugais mais en anglais, je n'ai pas pu apprécier son style et donc j'ai certainement été plus critique que si j'avais lu dans la langue originale... Faut dire que l 'avantage quand on écrit un roman, c'est qu'on peut dire tout et n'importe quoi, tant que l'on reste dans l'univers du vraisemblable et c'est là tout l'art du romancier de nous faire croire en la réalité de personnages inventés...et en ce sens le roman « le Da Vinci code » de Dan Brown est une réussite car les gens ont confondu fiction et réalité, tellement il a joué adroitement avec ce clair-obscur qu'est l'histoire et la popularité des théories du complot ...)

Toujours est-il, que l'épisode de la fuite en Egypte que l'on puisse en prouver ou non l'historicité, reste une réalité tragique : la volonté de tuer des enfants ( ou de les empêcher de naître) parce-qu'ils représentent une menace pour le pouvoir d'un dictateur ou d'une classe gouvernante répressive ....réapparait continuellement dans l'histoire de tous les génocides...Et Jésus, comme tant d'autres avant et après lui appartient à ce groupe de personnes vulnérables à la merci des puissants de ce monde, sa pauvreté n'étant pas un vain mot : il n'y avait rien de romantique dans sa naissance dans une crèche car il n'y avait plus de place dans l'auberge, non-obstant toutes les représentations artistiques de l'événement qui en font une image attendrissante...et donc ont créé une mythologie

Alors qui sait si d'autres que lui ont aussi été sauvés et d'autres que Joseph ont aussi été prévenus : on ne sait pas et on peut imaginer ce que l'on veut selon sa conception de l'existence ou la non existence de Dieu, de sa bonté ou de sa supposée cruauté...On croit toujours en ce qui nous arrange...


 

* * *

À part ça, je ne décolère pas...quand je pense à cet arbitrage injuste d'hier envers la Colombie, même si les joueurs ont un peu pété les plombs...Je connais tous les beaux principes de l'évangile : tu aimeras ton prochain comme toi-même, aimez vos ennemis, pardonnez etc....et j'en passe, mais quand même...

J'espère que la Suède va mettre une raclée à l'Angleterre dans les quarts de finale !

Vive la belle fête planétaire de la coupe du Monde où tout n'est qu'harmonie et bons sentiments entre les nations !


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments