Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

L'improbable résurrection...

Dimanche 1er avril, 00:30

C'est Pâques ici....je reviens d'une veillée pascale où dans cette région d'Auvergne le nombre des croyants (les catholiques) se réduit chaque jour comme une peau de chagrin et où un prêtre de plus de 80 ans qui a une énergie étonnante assure tous les services religieux ( particulièrement les enterrements) dans un rayon de 20 ou 30 kilomètres....

Alors un jeune couple qui se fait baptiser en cette veillée pascale dans une église ou l'énorme Jésus sur la croix a l'air bien mort...il ne fallait pas le rater en ce jour où justement cette veillée s'ouvre avec la proclamation que Jésus est bien ressuscité et bien vivant aujourd'hui et que le baptême de ce jeune couple improbable met en évidence...

La veillée pascale dans cette église vétuste où l'on voit des fissures se former tout en haut du plafond, où le chauffage se met en route tous les demi-heures en faisant un boucan pas possible, où la chorale de mamies doit s'y reprendre à deux fois pour arriver à chanter les antiennes car elles n'arrivent pas à atteindre les notes plus hautes, où le prêtre doit demander aux gens qui sont présents s'il n'y aurait pas quelqu'un qui pourrait se dévouer à faire la quête et un peu plus tard à distribuer la communion..... eh bien....elle était certainement plus ancrée dans le réel que ces belles cérémonies, bien huilées, avec des chorales magnifiques dont la voix résonne sous les voûtes majestueuses et et qui commence avec toute une procession de prêtres et évêques habillés en vêtements ornés de fils dorés, précédés par une ribambelle d'enfants de choeur et autres officiants en aube blanche portant des croix qui valent leur prix en or ...Pas une cérémonie où l'on vient pour avoir des émotions fortes suscitées par l'ambiance...En fait, ce qui me convenait très bien !

Finalement, elle était plus proche de l'histoire de Jésus où une bande de perdants, d'improbables disciples enfermés par peur des représailles apprennent que Jésus n'est pas mort … par quelques femmes (qui n'étaient pas des mamies, elles par contre...mais qui sait, on ne nous dit pas!) et que le tombeau est vide.

 

En fait le récit de la résurrection est décevant, pour nous qui aimons le cinéma à grand spectacle, avec de la musique, des applaudissements, des jeux de lumière, ou même un beau carillon de cloches, tout ce qui accompagne normalement une victoire ou le retour triomphal d'un héros....où ...on aimerait un scénario différent, une espèce de revanche devant les détracteurs de Jésus et tous ces puissants, on aimerait (Il a tellement été humilié devant tous, on ne peut que le répéter, mort parmi les criminels)  que la résurrection se fasse devant Ponce Pilate en plein prétoire, ou devant la foule assemblée, ou devant les autorité juives qui l'avaient condamné, tous ces puissants qui avaient commis cette injustice honteuse ( c'est pour cela qu'il y a des évangiles apocryphes où l'on remède à cette désillusion en racontant une résurrection beaucoup plus cool !)

Rien de tout cela, rien de spectaculaire, rien de vraiment prodigieux, le récit normal ou logique selon la coutume, des femmes juives (encore les femmes qui décidément jouent un rôle majeur dans cette histoire) qui vont faire leur devoir d'aller embaumer le corps de quelqu'un qu'elles aimaient, de leur maitre, leur sauveur, après le sabbat, aux aurores dès que leurs lois religieuses juives les en autorisaient...alors à cause de cet événement vécu dans la discrétion, on est obligé de se fier au témoignage de ces mêmes improbables disciples qui n'ont rien écrit sur le moment même, qui n'ont pas pris de notes, mais surtout qui n'en croyaient pas leurs yeux....

(Bien entendu comme le reste des évangiles, mais particulièrement, cet épisode là...les théories et hypothèses sur la résurrection ou pas résurrection de Jésus ont fait couler énormément d'encre... D'un côté il y a ceux qui n'y croient pas et qui rejettent toute validité à cette partie des évangiles et assurent que c'est une invention...et les autres qui parlent d'évidences incontestables que personne ne pourrait réfuter...Entre les deux, il y a une marge, du plus ou moins probable ou plus ou moins raisonnable...(voir la fin du post))

Évidemment quand on affirme que la résurrection est le fondement de la foi chrétienne, ce en quoi je crois fermement d'ailleurs, ce n'est pas étonnant que ce soit autant contesté... Moi ce qui me gêne dans cette histoire c'est quand j'entends des chrétiens dire qu'il n'y croient pas vraiment et que ça n'a pas d'importance que Jésus ait ressuscité ou pas qu'eux ils continueraient à croire en lui...Moi, ça me gêne beaucoup quand on dit cela, non pour des raisons théologiques, mais pour des considérations historiques... pour la simple raison que si Jésus n'était pas ressuscité, ou si dit autrement, les disciples n'avaient pas cru que Jésus était ressuscité, eux ne sauraient même pas que Jésus avait existé, étant donné le genre de disciples qu'il avait, il serait complètement tombé dans l'oubli...

Ce qui ne fait pas de doute c'est que vrai ou pas vrai, le premier message des disciples, le premier sermon qui nous est rapporté et les premières déclarations qui ont été faites, étaient simples  : ce Jésus que vous avez tous vus mourir, il est ressuscité et c'est ce que nous vous faisons savoir aujourd'hui à vous qui l'avez vu humilié, condamné, crucifié, nous on vient vous dire qu' il est vivant aujourd'hui....Alors certains ont cru ce qu'ils ont dit et d'autres pas...comme aujourd'hui...

 

En tout cas, c'est à partir de cela, que les disciples ont revu leur copie...en d'autres termes, ce qu'ils avaient vécu auprès de Jésus prenait une autre dimension, mais aussi leur interprétation et compréhension de leurs écriture juives, ce que Paul, le dernier venu mais le premier à le rapporter par écrit ( le lettré et expert du groupe) fera en long, large et en travers.

C'est énorme, c'est un bouleversement total, qui conduira Paul à affirmer que l'on n'a pas besoin d'être juif pour suivre cet improbable maître du judaïsme qu'était Jésus...ce qui pour lui Paul a été la grande révélation de sa vie, ce mystère caché depuis le commencement des temps, pour Paul, le juif par excellence, que des non juifs puissent être sauvés, c'était impensable avant :la résurrection de Jésus a tout changé....

« A celui qui peut vous affermir selon mon évangile et la prédication de Jésus-Christ, conformément à la révélation du mystère caché pendant des siècles, mais manifesté maintenant par les écrits des prophètes, d'après l'ordre du Dieu éternel, et porté à la connaissance de toutes les nations, afin qu'elles obéissent à la foi » Romains 16:26-27

Malheureusement cet événement fondateur du christianisme, qui ne s'est pas passé comme un film à grand spectacle, l'est devenu pour certains courants du christianisme qui leur feront oublier la judéité du Christ et des premiers disciples, et feront de lui quelqu'un qui était un extra terrestre et n'existait pas vraiment avant sa résurrection, quelqu'un qui serait né …..au moment de sa résurrection....

 

Non, la résurrection de Jésus n'a pas été un moment spectaculaire, ça a été moins spectaculaire même que sa naissance où l'on nous a rapporté qu'il y avait des anges qui chantaient dans le ciel et des rois mages venus d'Orient qui se sont prosternés devant Jésus.... la résurrection a été annoncée, à ces mêmes improbables disciples parmi lesquels, il y avait des femmes, pour rendre l'histoire encore moins crédible, encore moins probable ou vraisemblable...

 

Oui d'une certaine manière, la résurrection de Jésus, historiquement parlant est décevante. Les temps messianiques auxquels on s'attendait et qui mettraient Jésus sur le trône pour apporter ce long règne de paix et de justice, ce shalom, dont le monde a tant besoin....ne sont pas advenus...

 

On se retrouve avec un Jésus ressuscité, mais le même Jésus humble, pas revanchard pour deux sous, qui ne dit même pas aux disciples : vous voyez bien, je vous l'avais dit que je ressusciterai, vous me croyez maintenant ? qui ne dit même pas à Pierre : tu as vu j'avais raison, je savais que tu me renierais....le Jésus de la Résurrection n'est même pas arrogant...c'est donc bien le même que celui d'avant !

 

C'est ce Jésus là, qui est avec nous aujourd'hui, vainqueur du mal, oui, vainqueur de la mort oui revanchard non... mais qui vit au milieu de notre temps où la guerre sévit encore, et la souffrance et la maladie, et qui nous donne sa force, son courage, et aussi sa sainteté pour continuer à avancer. Les temps messianiques ne sont pas encore là, mais le royaume de Dieu, oui et c'est notre responsabilité de le vivre et de le faire avancer....

 

"Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde » Mathieu 28:20

 

(Alors évidemment, Jésus n'a jamais dit ça...mais bon... je laisse passer)

 

* * *

 

Il a souffert...il est mort...Il est ressuscité...

Ma profession de foi

Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde.

Avec cette promesse !

 

P.S1 : Quelques mots et un lien intéressant (en anglais) sur la question de l'historicité des récits sur la résurrection. En gros ( vraiment en gros) les exégètes aujourd'hui, et c'est vrai aussi pour les miracles ne sont pas intéressés à savoir si les miracles ont bien existé ou si le Christ ait ressuscité, l'approche est oblique. Ils ne doutent pas que ceux qui ont vécu, rapporté ou transmis ces événements ont cru qu'ils étaient vrais, c'est-a-dire qu'ils s'étaient passés, mais si leur récit est crédible historiquement parlant, c'est-à-dire correspond à ce que quelqu'un qui aurait vécu au premier siècle avant Jésus Christ aurait pu écrire ou raconter...les autres ressources d'archéologie ou d'études de textes qui ne sont pas bibliques servent à éclairer ce point.

Personne, mais personne ne s'attend ni ne prétend qu'il puisse y avoir aujourd'hui des preuves matérielles de la résurrection de Jésus 2000 ans après le faits...l'évidence qui peut-être présentée est toujours oblique, c'est-à dire elle est circonstancielle...

Je vous propose de lire de débat sur l'historicité de la Résurrection car il met en présence deux grands exégètes mondialement reconnus,que l'on cite souvent, l'un conservateur et l'autre libéral : Craig et ehrtman. Ce débat est d'autant plus intéressant qu'ils se connaissent personnellement...J'espère que vous retiendrez en tout cas de ce débat le mot « probablement » « hypothèse » et vraisemblablement quand il s'agit de prouver quelque chose qui ne fait entrer le jeu la foi....L'endroit où l'on met le curseur dépend de notre fois personnelle, mais on ne peut quand même pas dire n'importe quoi...

https://www.reasonablefaith.org/media/debates/is-there-historical-evidence-for-the-resurrection-of-jesus-the-craig-ehrman/

PS2 : alors comme on parle d'historicité, d'exactitude des faits etc....je termine en disant, que maintenant il n'est plus une heure du matin mais 13 heures 25, heure à laquelle j'avais écrit le premier paragraphe avant d'aller me coucher ! Et que maintenant il y a un soleil magnifique !

Et je ne peux pas m'empêcher de dire non plus « la résurrection de Jésus ce n'est pas un poisson d'avril », c'est facile mais trop tentant de ne pas le faire...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments