Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

De la tranquilllité à l'inquiétude et vice versa

 

Le 28 avril, Auvergne 2018

De nouveau, la tranquillité, le calme retrouvé...à deux.

Je ne peux pas m'asseoir devant un bon repas que j'ai pris du plaisir à cuisiner, avec quelqu'un qui l'apprécie sans avoir un sentiment profond de reconnaissance...Pouvoir manger et bien manger mais aussi avoir le temps de savourer un vrai repas, n'est pas donné à tout le monde. Il ne m'a pas toujours été donné non plus quand les repas sont une course contre la montre, quand on ne peut s'acheter que ce qui est le moins cher, quand on a à gérer des enfants turbulents que l'on doit surveiller... C'est dans ces moments là que prendre le temps pour rendre grâce n'est pas un rite religieux superflu, ni une obligation rébarbative mais quelque chose qui va de soi  : c'est la moindre des choses, pourrait-on dire...

Mais le moment du repas, quand il est aussi un moment de retrouvailles est toujours très émouvant et ce n'est plus la nourriture qui compte mais la joie de se retrouver ensemble une fois de plus autour d'une table ( évidemment quand c'est bon..ça ajoute au plaisir) quand on n'y croyait plus. Pas étonnant que Jésus ait tant parlé d'histoires de banquet quand il a voulu illustrer ce qu'était le royaume des cieux. Pas étonnant non plus qu'il nous ait dit de demander à Dieu, notre pain quotidien, sachant que c'est là une nécessité incontournable....

 

* * *

Si l'on peut profiter à fond des bons moments de calme qui nous sont donnés, on sait qu'on ne peut pas éternellement s'isoler...Il y a les autres, tous les autres qui existent et restent un appel et le premier appel, celui auquel on peut répondre n'importe où, n'importe quand c'est la prière...la prière pour autrui....qui nous rappelle qu'on est connecté à tous ceux qui luttent...même si on voudrait les oublier quelquefois...car prier est un effort...

 

C'est dommage de penser que les moments où je prie le plus pour les autres c'est quand je suis inquiète pour eux...et j'ai fini par admettre ou accepter que mon inquiétude presque maladive à certains moments pour les personnes que je connais et qui me sont chères, pouvait être transformé en une grâce celle de me tourner vers Dieu pour les présenter devant Lui...C'est dommage car on voudrait toujours être plus pur ou faire les choses d'une manière plus gratuite que celle de faire les choses pour mitiger nos angoisses...

Comme je me suis rendue compte dans ces derniers jours de voyage seule où je risquais de me perdre dans des lieux inconnus et devant des situations déroutantes que mon unique ancrage était en Dieu...pas en mes capacités à voyager, pas en mes expériences passées, mais au fait de pouvoir m'accrocher à quelqu'un d'autre, à la foi que je professe... Je ne serai jamais cette femme sûre d'elle-même que j'aimerais être...c'est comme si je n'avais plus le choix que de dire toujours et en tout lieu : Seigneur je compte sur toi parce-que moi je ne fais pas le poids...

En fait c'est vraiment libérateur à un niveau profond de réaliser que je ne pourrai jamais faire face seule aux vicissitudes de ma vie future surtout pas celle où il faudra marcher dans « les ravins de la mort..

 

Si je traverse les ravins de la mort,
je ne crains aucun mal,
car tu es avec moi :
ton bâton me guide et me rassure

 

(Ça pour moi c'est vraiment vrai même si ces derniers jours je n'ai en aucun cas traversé les ravins de la mort)

Alors pourquoi essayer d'anticiper, alors pourquoi essayer de me préparer au lendemain, quand je n'ai aucune idée de ce dont ce lendemain sera fait?

J'ai décidé un beau jour de suivre Jésus alors tant pis ou tant mieux mais je continue à lui faire confiance....

Pour pouvoir avancer...

 

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments