Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Rendre grâce

Vendredi 2 février : Auvergne

 

Bonne journée tranquille et reposante : c'est agréable de ranger et nettoyer une maison où je vais rester quelque temps. Je m'installe et j'ai du plaisir à redécouvrir des choses et des vêtements que j'avais oubliés. Il fait froid dehors mais la maison commence à se réchauffer.

Je m'efforce de ne penser à rien ni à personne...je fais mon égoïste...il y aura toujours demain.

L'actualité en France : la mise en examen de Tariq Ramadan...une histoire malheureusement tellement classique de prédicateur religieux qui prêche la morale sexuelle mais semble-t-il ne l'applique pas à lui-même...évidemment ici, c'est vraiment grave car il s'agirait de viol et de violence ( comme si l'un et l'autre n'allaient pas ensemble).

 

Du côté des politiques, ce n'est pas beaucoup mieux. Je n'oublierai jamais la morgue d'un DSK et de la pléthore de ses défenseurs, qui faisaient valoir tout ce que je déteste : l'arrogance d'une classe intouchable de cette élite de gauche qui se croit tout permis, de cette immoralité assumée d'une France qui se targue de ne pas être puritaine en donnant aux hommes tous les droits...tous les droits sur toutes les femmes et en particulier sur celles qui pour une raison ou une autre sont considérées inférieures...agressées sous prétexte que tout à coup l'envie leur prend à la vue de....et qu'on a la certitude de l'impunité...

Alors, celles qui parlent sont sacrifiées, traînées dans la boue, l'objet d'un véritable lynchage...pas étonnant qu'elles ne veulent pas parler, pas étonnant qu'elles se taisent pendant des années.

(Je le lui avais dit pourtant qu'il fallait qu'elle parle avec quelqu'un, qu'elle dénonce au moins pour les autres, que c'était certainement pas un cas isolé, mais elle avait eu tellement honte...ce qui m'avait tellement frappé, c'était cette honte qu'elle avait)

Bien entendu, maintenant à peine a-t-on le temps de dénoncer tous se actes vils d'hommes en manque de puissance, que l'on s'empresse de parler d'excès, de mensonges, de fausses accusations, (non pas qu'ils ne puissent exister) pour discréditer la parole de celles qui ont le courage de parler...Il faudrait mesurer l'ampleur du problème avant de parler de ces cas-là qui sont les exceptions qui confirment la règle... C'est comme quand on comme on parle de « reverse racism » aux États Unis, envers les blancs, c'est une manière de se voiler la face et de refuser de dénoncer des injustices flagrantes.

 

Alors évidemment comme il est musulman, on se déchaînerait ? Peut-être....mais on en disait tout autant pour la pédophilie des prêtres, ..on s'acharnait sur eux disait-on parce qu'ils étaient catholiques...(en France comme les protestants ou les juifs ne sont pas très nombreux et pas très connus, leurs scandales ne font pas la Une des journaux mais ils la font certainement outre-atlantique...)

 

Ce qui m'attriste, c'est que dans les commentaires que l'on lit, le déchaînement c'est la religion qui en fait les frais. Et c'est vrai que les hommes religieux exercent un pouvoir énorme sur les gens : leur autorité morale leur permet d'abus de toutes sortes sur leurs ouailles et le plus grave d'entre eux c'est de les obliger au silence ou à la soumission.

Cet abus du pouvoir religieux, Dieu l'a dénoncé plus que tout autre, car il est inadmissible que l'on utilise Son nom pour se justifier... C'est dommage que l'on ne connaisse pas ces paroles de condamnation tellement virulentes envers ceux qui sont chargés des brebis mais qui au contraire les dévorent:

« Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel: Malheur aux pasteurs d'Israël, qui se paissaient eux-mêmes! Les pasteurs ne devaient-ils pas paître le troupeau?Vous avez mangé la graisse, vous vous êtes vêtus avec la laine, vous avez tué ce qui était gras, vous n'avez point fait paître les brebis.… Vous n'avez pas fortifié celles qui étaient faibles, guéri celle qui était malade, pansé celle qui était blessée; vous n'avez pas ramené celle qui s'égarait, cherché celle qui était perdue; mais vous les avez dominées avec violence et avec dureté. » Ézéchiel 34-2-4

Et Jésus est plus dur encore quand il parle des hypocrites qui ne font pas ce qu'ils disent (Tout ce qu'ils vous disent [de respecter], faites-le donc et respectez-le, mais n'agissez pas comme eux, car ils disent et ne font pas.  ! Mathieu 23:3)

 

Mais laissons de côté tous les Tariq Ramadan, et autres hommes religieux de tout poil qui se revendiquent de leur foi ....

Au moins pour un soir,

Après tout, on ne m'avait rien demandé...seulement contempler cette journée qui s'achève,

et rendre grâce!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments