Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

L'audace ou la pauvreté?

Lundi 12 février: déjà !

 

En vrac: pour rattraper le week-end!

Le froid continue mais la neige va et vient : une poudrée au matin, quelques centimètres qui fondent au cours de la journée et laissent apparaître l'herbe au-dessous , et de nouveau le froid, et des flocons pendant la nuit.

Les jeux olympiques d'hiver continuent aussi : des signes d'espoir dans de nombreux gestes symboliques : les deux Corées qui défilent vraiment sous un même drapeau, mais aussi forment une seule équipe de hockey sur glace (féminine) même si elles perdent (8-0!) contre la Suisse.

Comme toujours dans ces événements sportifs, beaucoup de commentaires ineptes...mais grosse déception, (même si je m'y attendais) dans la présentation de la Corée du Sud aucune mention de la croissance étonnante du christianisme des dernières années.

(Normal en quelque sorte ! Ce ne serait pas la Corée des français, il nous la faut exotique. On parle de l'importance de Confucius, bien sûr du taekwondo, du tigre, mais aussi de l'immense bond en avant de la Corée qui est passé d'un des pays les plus pauvres de la planète dans les années 50 à un pays classé 11ème dans le monde de par son PIB ; on parle du développement sans précédent du numérique et de la musique pop, mais pas un mot, pas un seul en tout cas sur cette étonnante croissance du christianisme. Mais bon, je ne regarde pas toutes les chaînes et on n'est qu'au début des jeux olympiques)

 

Il paraît que cette semaine commence le carême (entendu à la messe) : une fois de plus, je suis prise de cours, j'ai à peine vu le nouvel an passer..et nous voilà déjà au carême : pour moi qui aime suivre un peu l'année liturgique mais surtout le carême, mon rythme de vie a été tellement chamboulé que je ne ne me vois pas entrer dans cette démarche maintenant...Pourtant, je crois en la valeur de poser des actes collectifs et le fait que les chrétiens à travers le monde vont vivre ce temps d'une manière particulière....rien que pour ça, je devrais m'y mettre..

Mes réflexions du dimanche après avoir été à cette messe, le culte protestant le plus proche étant bien trop loin, je suis frappée par la différence d'attitude dans la liturgie : il me semble que toutes les prières que l'on fait sont de l'ordre de la supplication et de la demande, style « prends pitié de nous », « entends notre prière », que l'on est dans le mode subjonctif mais que Dieu n'est pas obligé de nous écouter, de nous répondre, de nous faire grâce...

Par contre dans les cultes évangéliques et protestants on est beaucoup plus dans le mode affirmatif, de proclamation d'un droit à la grâce, au salut et au pardon comme si c'était normal....où l'on préfère les versets de certitude de Jésus, « demandez et vous recevrez..... »

Il y a quelque chose en tout cas de rafraîchissant, dans cette première attitude qui tient mieux compte de la souveraineté de Dieu mais aussi qui démontre une attitude de pauvreté où l'on reconnaît que Dieu ne nous doit rien....tout ce que l'on reçoit de lui est un don gratuit...

Mais d'un autre côté encore, c'est Jésus qui nous a donné cette audace  (Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l'ennemi; et rien ne pourra vous nuire: Luc 10-19)

Alors, qu'est-ce qu'on fait ?

Ou plutôt qu'est-ce que moi je fais : quel message ai-je besoin d'entendre aujourd'hui, dans mon quotidien du 12 février 2018.... ? ( C'est trop facile de se poser la question en général, dans le vide ou dans l'abstrait?)

L'audace ou la pauvreté ?

 

Aujourd'hui c'est celui de la pauvreté en esprit que me propose Dietrich Bonhoeffer

« Les disciples sont dans le dénuement complet. Ils sont tout simplement « pauvres ». Ils n'ont aucune sécurité …. aucune communauté terrestre à laquelle ils appartiennent totalement. Mais ils n'ont pas non plus aucun pouvoir spirituel qui soit leur, aucune expérience aucune connaissance sur laquelle s'appuyer et qui pourrait les réconforter....Maintenant ils sont si pauvres si inexpérimentés, si déraisonnables qu'ils ne peuvent espérer en rien d'autre qu'en celui qui les a appelés.... »

Ça, ça me parle, moi qui me crois quelquefois tellement savante...

 

P.S. En plus pour commencer le carême, ce n'est pas mal non plus comme thème..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments