Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

He's got the whole world in His hands

Jeudi 25 janvier, banlieue de Washington, 20:27

Première étape : presque 3 heures de route en prenant notre temps, il faisait beau et le paysage hivernal entre campagne en jachère et forêt dégarnie dans les régions montagneuses était tranquille et reposant. Peu de circulation si on n'emprunte pas la grande artère (Interstate 81) qui est pleine de camions d'une taille impressionnante...

 

On passe par toutes ces petites villes où les panneaux indiquent encore aujourd'hui qu'elles ont été des hauts lieux de la guerre civile entre le Sud et le Nord (Virginia, civil war trails)...C'est tout autour de Washington où se trouvait le front que se sont livrées de nombreuses batailles de cette guerre qui continue à marquer les esprits ...et la bataille continue à faire rage sur les vraies raisons de cette guerre, une guerre sanglante comme le sont toutes les guerres fratricides où le nombre de soldats tués dépasse celui de toutes les autres guerres que le pays a livré à l'extérieur depuis y compris la guerre du Vietnam ! :

Les sudistes disent que la guerre n'était pas sur la question de l'esclavage des Noirs mais pour le droit des États à être indépendants et à avoir leurs propres lois et qu'en réalité les gens du nord ( les yankees) sont plus racistes qu'eux et que les Noirs étaient mieux traités dans le sud que dans le nord..... Il disent que la proclamation de leur liberté ( the act of emancipation proclamé par Abraham Lincoln en 1883) a été le moyen de rallier les Noirs à la guerre au moment où ils avaient des difficultés à gagner contre le sud. ( il est vrai que cette proclamation donnait la liberté seulement aux esclaves des États qui étaient en rébellion contre le pouvoir central)

Évidemment, ce genre de discussion qui est plus raciste que qui, elle se tient entre Blancs du nord et Blancs du sud ( comme quand les français et les britanniques discutent de qui a été le pire colonisateur en Afrique sans se demander quelle est l'opinion des colonisés...). Pour les Noirs en tout cas, c'est clair : la guerre de Sécession c' est ce qui a mis fin à leur esclavage et donc marque un tournant historique dans leur vie : passer du statut d'esclave à homme libre, ce n'est pas n'importe quoi...

Comme toujours, la réalité est beaucoup plus complexe et les motivations idéologiques aussi nobles soient-elles sont rarement la véritable cause des guerres  Mais en tout cas on ne peut pas comprendre ce qui se passe aujourd'hui si on ne comprend pas les ressentiments des sudistes envers les yankees et leur fierté d'avoir tenu tête pendant un certain temps à cette armée plus puissante et plus nombreuse ....et combien le pouvoir fédéral vainqueur représente pour eux au contraire la perte d'une certaine liberté et indépendance..

Évidemment, ce qui a suivi a continué à marquer cette ambiguïté car c'est de nouveau, le gouvernement fédéral c'est-à-dire Washington et qui plus tard a imposé la fin des lois de ségrégation et l'intégration forcée des noirs dans les écoles de blancs....Ce ne se serait pas fait certainement sans la grandeur d'un Martin Luther King qui a mis en exergue avec sa non-violence, la violence terrible de ce racisme, où les policiers mais aussi le peuple des États du sud ne se sont pas particulièrement illustrés !

(Personnellement parlant, j'ai encore du mal à supporter ces images horribles des années 60 où les gens se font tabasser, injurier par une foule hurlante et haineuse pendant ces marches et je me demande comment ces personnes ont eu le courage de défiler...et parmi eux bien entendu il y avait des blancs, des blancs qui ont aussi payé cher et sur qui certains se sont acharnés car ils les voyaient comme des traîtres.)

Cette ambiguïté du lien entre un racisme sous-jacent et le rejet d'un pouvoir central, est aussi combiné au droit d'avoir des armes comme garantie d' indépendance et de liberté face à ce pouvoir fédéral tout puissant.. Trump l'a exploité à fond pour être élu. ...Cet ennemi interne, complotiste, qui voudrait aussi leur enlever la liberté de religion et leur imposer des valeurs comme par exemple le mariage homosexuel ….(Ce qui en fait n'était pas simple, c'est que les pasteurs sont aussi des agents de l'état civil puisque le mariage religieux qu'ils font, a une valeur légale. La question pour eux était de savoir s'ils avaient le droit de refuser de marier un couple homosexuel qui le leur demanderait...)

Pendant toute l'ère Obama, il y avait des vents de panique dans la région où je me trouvais à cause des rumeurs qui couraient que le gouvernement fédéral allait venir leur prendre leurs armes et comme il était noir par surcroît, il y avait de quoi avoir peur...C'est donc ce fonds de commerce là, qui marche si bien chez les électeurs et qui voient dans Trump un rebelle qui utilise le même langage que le leur...

 

Deuxième étape : le 26 janvier 23:06, Washington DC

J'ai quitté ces terres sudistes, et me voilà replongée dans ce milieu urbain fait de latinos, de noirs et d'immigrants récents de tous les pays de la planète, ce milieu qui fait si peur à ceux qui vivent là-bas... Demain soir, je m'envolerai vers Paris, un monde où c'est encore une toute autre histoire...

J'espère que Dieu s'y retrouve dans tout ça, moi ça me donne le tournis...

De quoi chanter:

He's got the whole world in His hands

 

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments