Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Bienvenue à l'année 2018, une année imprévisible

1er janvier 2018, Cali, 2 heures du matin

 

Voilà, il est deux heures du matin et on a fêté le nouvel an au son de la cumbia, du vallenato avec un orchestre qui avait mis la sono à fond et où l'on ne pouvait pas parler à son voisin tellement la musique était forte...mais j'étais contente d'être là au milieu des gens qui étaient heureux au moins pour un soir.

La coutume ici pour le nouvel an, c'est de manger 12 raisins à minuit et faire 12 vœux pour chaque mois de l'année et je me suis demandée en mangeant chacun d'eux qu'est ce que je souhaitais pour la nouvelle année, quels vœux j'aimerais voir exaucer...Traduit en langage chrétien quelles prières je voudrais que Dieu exauce cette année...

En fait, la première chose qui m'est venue à l'idée, c'est la guérison de ce monsieur qui avait voulu en ce jour de l'an réunir sa famille sachant qu'il était en train de mourir du cancer...c'est pour ça qu'on était là, dans ce lieu à Cali...mais d'autres vœux me sont venus à l'esprit pour des personnes qui me sont chères.. Il me faudra y réfléchir plus...

Mais pas ce soir, ou plutôt pas ce matin, après une nuit passée à danser la cumbia...et deux jours (au lieu d'un) de voyage éprouvant pour arriver jusqu'ici...dont voici des notes écrites à la volée...

*   *   *

Le 29 décembre 2017 aéroport,

Mauvaise surprise quand j'arrive au comptoir d' Air Canada : j'ai besoin d'un visa car on a un changement à Toronto! Je ne peux pas prendre l'avion sans une autorisation spéciale...il faut que j'aille en ligne et remplisse un formulaire avec des tas de renseignements et je dois payer....Je suis sidérée et furieuse surtout que mon mari qui est citoyen américain, lui n'est pas obligé de le faire.....Il faut que je recommence deux fois à remplir le formulaire avant finalement d'être approuvée pour passer une petite heure sur le sol canadien....

Comme toujours, il y a quelqu'un qui me sauve la vie ( un ange) : une des employés est du Pérou, on parle en espagnol et elle fait tout pour m'aider....Le reste du voyage promet d'être agité car c'est un de ces voyages ( comme le billet était moins cher) où l'on doit changer deux fois et si un des vols a du retard, on est cuit ! L'aventure ne fait que commencer !

Le 30 décembre 2017 aéroport Toronto, 6:53

Effectivement, l'aventure ne faisait que commencer....On est encore à Toronto et on va à Bogotá via Panama !

Il y avait une tempête de neige à Toronto ce qui fait qu'on a eu du retard, ce qui fait qu'on a raté notre vol pour Bogotá et comme de Toronto il n'y a qu'un vol à Bogotá tous les deux jours....donc finalement, encore une fois, une employée de Air Canada, super sympa (et d'origine brésilienne cette fois) s'est démenée pour nous trouver un vol avant le 31 et nous a donné toute sorte de bons pour s'acheter à manger....et aussi elle nous a réservé une chambre d'hôtel pour la nuit...mais il a fallu quand même faire une queue super longue pour passer le contrôle des frontières canadien et remplir un formulaire de plus...et puis plus d'une demie heure d'attente dehors dans le froid pour la navette pour l'hôtel...Pour moi qui aime les changements, et les imprévus, je dois avouer que cette fois-ci c'en était un peu trop....

Dans l'avion pour Panama,

Je regarde un film...Glass castle c'est pas très réjouissant.....

Panama, 14 heures toujours le 30 : température 32

Ça fait plaisir d'être en Amérique du Sud, je peux souffler....les gens je les connais, les relations humaines sont beaucoup plus chaleureuses, on n'a pas l'efficacité ou l'organisation des pays du nord, mais qui a envie d'avoir ça si on n'a pas l'assurance que la personne qui va vous parler ne va pas vous traiter comme un numéro.

Peut-être est-ce parce-que j'ai vécu dans ces régions que les gens me semblent se comporter d'une manière normale....pas artificielle...en tout cas, je sens que je peux me détendre....finalement après le froid de Toronto et l'administration canadienne...on verra quand on arrivera à l'émigration colombienne....

Bogota Colombia, 19 heures

Les aventures ne sont pas terminées ; pas de problème au service de « migraciones » par contre quand il a fallu passer le contrôle de sécurité pour les vols intérieurs,( pour prendre l'avion pour Cali) moi je n'ai pas pu passer : il a fallu que je retourne pour que l'on me donne une carte d'embarquement à l'autre bout de l'aéroport......

 

*   *   *

Finalement, on est donc arrivé le 30 au soir au lieu du 29 et on est passé par Panama, et aujourd'hui le 1er janvier 2018, on se retrouve à Cali, en terre colombienne qu'on avait quitté il y a plus de 25 ans....L'aventure ne fait donc que commencer.

 

Dieu est totalement imprévisible ! Heureusement qu'on peut compter sur sa fidélité !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments