Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Récit de voyage

Récit de voyage

30 novembre 2017 ; salle d'attente dans l'aéroport

La vraie course d'obstacle, le vrai parcours du combattant...

L'enregistrement, les questions sur les personnes chez qui j'étais avant de venir ( une première), le strip tease pour passer la sécurité....mais pour une fois des employés aimables et qui savent accepter une plaisanterie, ce qui n'était pas le cas au départ de Washington...

La présence de Dieu à chaque pas : le lever un peu difficile avec de la fièvre mais vive l'Ibuprofen, la descente des 6 étages avec ma valise, qui magiquement ont semblé n'être que 4 et l'aide d'une jeune femme ( un ange) pour les deux dernières, j'ai pu retirer de l'argent sans me faire braquer par un passant et j'ai trouvé un ascenseur qui fonctionnait ( le vrai miracle) à la station RER et un employé sympa qui ne m'a pas engueulé parce que je ne savais comment le faire marcher...

Je sais que l'on prie pour moi des deux côtés de l'Atlantique,

Le vrai de vrai miracle sera si j'ai quelqu'un de sympa à l'immigration à Washington mais, on n'en est pas encore là et je crois que Dieu règne même dans l'Amérique de Trump où les marchands de haine ont maintenant pignon sur rue...

le 1er décembre, chez nous en Virginie

Bon, le vrai miracle ne s'est pas passé à se demander si l'Amérique de Trump n'est pas complètement prise dans l'étau du mal ou du malin malgré ces déclarations intempestives sur le fait d'être une nation chrétienne. Je n'ai pas eu quelqu'un de sympa à l'immigration même si tout est en ordre, et j'ai dû attendre plus de deux heures avant qu'ils vérifient que... tout était en ordre. Cette fois, j'ai demandé des explications même s'ils font ce qu'ils veulent et ils m'ont dit à m'attendre à la même chose jusqu'à ce que ma nouvelle carte de résidente ( green card) me soit envoyée) même si...ce sont eux qui ne l'ont pas encore envoyée...

En même temps le paradoxe de cette terre : à la sortie de l'avion, les premiers visages que j'ai vus étaient ceux de deux femmes qui portaient un hijab bien traditionnel et qui avaient autour du cou, un badge qui les identifiaient comme étant pleinement mandatées par l'aéroport pour pousser les chaises roulantes sans que personne ne s'en étonne... ce que je ne pourrai imaginer en France à l'aéroport Charles de Gaulle...( je ne crois pas avoir vu aucune employée portant un hijab).

Toujours est-il que me voilà de nouveau ici, au bord de l'épuisement et me surprenant d'avoir tenu le coup...Je m'étonne toujours de voir que l'on peut trouver des réserves dans notre corps quand on a besoin d'avancer quand s'il n'y avait pas ces circonstances particulières, on ne trouverait pas la force de sortir du lit...Mais je ne doute pas non plus que j'ai été poussée par les prières. Comment ça marche exactement , qu'est-ce qui a été le résultat de coïncidences fortuites ou au contraire de l'intervention de Dieu? Je ne saurais le dire mais ça ne m'intéresse pas de démêler tout ça. C'est pour ceux qui pinaillent...Une fois que l'on croit on accepte tout en vrac. C'est plus simple!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments