Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Johnny Hallyday, versus le Roi de gloire...

 

le 6 décembre 2017

 

Ici : manifestation en ville aujourd'hui en faveur des enfants d'immigrants sans papiers ( The dreamers)

 

En France : j'ouvre mon ordi et je vois à la une d'un journal local (de l'Auvergne) « disparition de Johnny Halliday » ?? Je vais donc sur le site du Monde pour confirmer et là alors.....je suis sidérée... la Une de leur site est complètement envahie par l'annonce de la mort de Johnny Halliday..... !

Un vrai blitz médiatique où il y a tout, vraiment tout, vidéos, articles, photo et le live où l'on prend les témoignages des fans éplorés et les inévitables déclarations des hommes politiques en commençant par le Président où les uns et les autres rivalisent de superlatifs pour être sûrs qu'ils compatissent suffisamment à la douleur de leurs électeurs... sans parler des analyses pour le décrire et où le mot « icône » apparaît comme le mot clef ( très approprié pour un journal comme Le Monde, même si le terme « roi du rock » y est mentionné aussi mais ça fait un peu plus peuple...)

Je cherche quand même à savoir de quoi il est mort et j'arriverai finalement à savoir que c'était du cancer du poumon. Je dois avouer que je ne m'attendais pas à ça dans un journal comme le Monde, ce qui n'est pas d'ailleurs nécessairement une critique, mais en tout cas, je sais que je n'ai pas besoin d'aller sur d'autres sites de journaux français car ils parleront de la même chose avec quelques petites variantes dans leurs analyses reflétant leur politique d'édition...

Évidemment, ici ce n'est pas du tout à la Une.... n'en déplaise à ceux qui m'avaient affirmé une fois que Johnny Halliday était très connu aux États Unis et m'avaient regardé d'un air sceptique quand je leur avais dit que ce n'était pas le cas...

(C'est fou comme les gens qui n'habitent pas dans un pays savent mieux ce qui s'y passe que ceux qui y vivent, soit disant parce qu'ils auraient lu un article d'un expert ou d'un journaliste connu: ça a toujours le don de m'énerver. Et en France là-dessus, je crois qu'on a le pompon. Ça énervait particulièrement mes enfants quand on essayait de leur expliquer ce qui se passait dans le pays où eux ils vivaient mais où leur interlocuteur n'avait jamais les pieds. Les pires dans ces cas là ce sont ceux qui ont passé quelques semaines, car alors là, ils savent absolument tout)

Toujours est- il que j'ai quand même trouvé l'information sur le Washington Post, CNN et le New York Times mais avec toujours là même remarque qu'il était peu connu en dehors de la France

« although little known outside of France Mister Halliday sold more than 100 millions records https://www.nytimes.com/2017/12/05/obituaries/johnny-hallyday-dead-french-elvis.html

Ce que réitère d'ailleurs CNN sur son site « While the French Elvis was hardly known by many Americans, in the French-speaking world there was only one Johnny »

Je dois avouer que pour moi, qui ne venait que ponctuellement en France, je m'étonnais que ce Johnny Halliday de ma jeunesse continuait à être une idole en France quand tant d'autres n'avaient pas duré. Mais bon, si beaucoup de français pensaient qu'il avait une grande renommée de l'autre côté de l'Atlantique c'est grâce au bon travail de marketing que faisaient ses rabatteurs... et c'est le boulot des publicitaires d'en rajouter pour obtenir des cachets élevés pour leur poulain.

Heureusement, ce matin, j'avais lu la méditation du prêtre vietnamien avant de regarder les titres des journaux...C'est toujours une bonne idée de commencer sa journée par une lecture biblique avant de se laisser happer par l'actualité. Et dans cette lecture je cite cette phrase où il explique en quoi consistait la marque de la gloire d'un roi au Viêt Nam autrefois

« La gloire d’un roi dans l’ancien Viêt Nam se mesure à son tombeau, aussi grand qu’un temple. Dès son vivant, il construit sa future demeure et exige des serviteurs pour le bâtir et l’entretenir. .. »

Alors, tout à coup je me suis dit c'est la même chose ici ! La gloire d'une personne se mesure aux Unes de la presse au moment de sa mort et c'est un temple que l'on construit autour de ce mort à travers les hommages, les éloges, les reportages, les témoignages et les déclarations des grands hommes. C'est un vrai mausolée qui n'est peut-être pas de pierre mais qui n'en est pas moins un mausolée. C'est étonnant comme on est moderne nous... c'est étonnant comme on est encore semblable aux habitants de l'ancien Viet Nam...oui la technologie change mais pas l'être humain semble-t-il...

 

Et évidemment le contraste est flagrant..

 

Avec Jésus, bien sûr quand il est mort : pas d'hommages pas de déclaration publiques et d'expression de tristesse au vu et au su de tous et encore moins d'éloges d'hommes politiques ; on ne fait pas l'apologie d'un homme accusé de terrorisme, condamné à mort ; les mots d'ordre c'était la honte et la peur.

Seuls, comme on le sait, étaient au pied de la croix deux ou trois femmes avec le gringalet que devait être Jean ( les femmes n'abandonnent jamais leurs hommes qu'ils soient un fils, un mari ou un amant, ça je l'ai vérifié maintes fois dans ces longues queues que faisaient celle qui voulaient rendre visite à un prisonnier). Tous les autres s'étaient cachés et n'auraient certainement pas osé publiquement protester contre sa mort injuste, et on connaît tous l'histoire du Pierre aux mains calleuses et à la carrure certainement plus impressionnante qu'un Jean.. qui a nié avec véhémence connaître ce condamné.

Et bien entendu, calculé avec intelligence, prévu pour.., le lendemain de l'exécution étant le shabbat, pas question de se réunir pour manifester ou enterrer le mort sous les cris de ses partisans jurant qu'ils vengeraient sa mort injuste...ça permettait de limiter les chances d'attroupements dangereux...

On est tellement habitué à cette histoire, baptisée du nom de « passion », on l'a tellement idéalisée , on l'a tellement vue transformée sur les vitraux des cathédrales ou dans de belles peintures exposées au musée que l'on ne voit pas cette honte et cette peur qui lui colle à la peau...Elle est devenue mythe et donc complètement détachée du réel : une belle histoire avec une fin un peu dramatique...

*   *   *

Johnny Halliday n'était certainement ni meilleur ni pire que beaucoup d'autres et méritait peut-être l'adulation qu'il a reçu de son vivant mais si finalement on veut utiliser sa mort pour que le tiroir de caisse des médias et autres marchands d'information puissent sonner et se remplir des pièces pourquoi pas.....même après sa mort il continuera à rapporter à son entourage...

Quoiqu'il arrive, lui ou un autre, roi du rock ou icône française de... il se retrouvera, les pieds nus et les mains vides devant cet autre roi : un vrai roi de gloire celui-là , pas parce-qu'il a bien chanté, bien écrit ou gagné beaucoup d'argent mais parce qu'il a donné sa vie...et les hommages qu'il reçoit ne sont pas ceux d'homme politiques en perte de vitesse qui cherchent à se faire redorer le blason, ils viendront des 4 coins de la terre et perdurera à jamais.

 

« L'agneau qui a été immolé est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l'honneur, la gloire, et la louange. Et toutes les créatures qui sont dans le ciel, sur la terre, sous la terre, sur la mer, et tout ce qui s'y trouve, je les entendis qui disaient: A celui qui est assis sur le trône, et à l'agneau, soient la louange, l'honneur, la gloire, et la force, aux siècles des siècles! Apocalypse 5 : 12-13

 

À chacun son dû, le vôtre, le mien quand on se retrouvera devant ce Roi de gloire qui, quand il était sur terre n'en était pas un...

 

P.S  La manifestation s'est bien terminée sans incidents ici mais un contingent de policiers impressionnant..Par contre à Washington, il y a eu des arrestations...

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 


 


 

 

 

 


 


 

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments