Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Méditer

Méditer

jeudi 9 novembre,

Dehors il fait noir, il pleut et il fait froid...

Dedans , il fait bon, le feu brûle dans le gros poêle à bois.. C'est le moment de faire silence et de méditer...

Dimanche dernier, j'appréhendais d'aller à l'église à cause des élections qui se profilaient et des conversations qui allaient se tenir avant et après le service religieux....d'autant plus que quand je suis arrivée et que j'ai vu qui allait prêcher.... quelqu'un qui il y a quelques années m'avait parlé avec enthousiasme des théories d'un prédicateur qui faisait des prophéties de fin du monde à l'aide d'interprétations rocambolesques de passages bibliques... Je m'attendais un peu à tout et à n'importe quoi...

Mais comme souvent, j'étais agréablement surprise car quand il a pris la parole et qui l'a lu le passage de l'évangile qu'il avait choisi, mes peurs se sont apaisées : Le texte était un texte magnifique, tellement beau qu'il n'avait pas besoin d'en faire un commentaire, le lire me semblait suffisant. Il l'a lu et je me suis réjouis en l'écoutant, réjouis tellement que je me suis dit il faudra que le relise et le médite pendant la semaine

Alors je le recopie ici ce soir pour le lire et le méditer. Le lire en cette fin de journée calme, auprès du poêle au son du tic tac de la grande horloge,  écouter ces mots rassurants, apaisants, en ce monde où l'on ne sait plus à quel saint se vouer, qui croire et à qui faire confiance.

Surtout ne pas imaginer un visage qui va avec ces mots, ça nous éloignerait du texte, lire ces mots et se laisser imprégner de leur sens...surtout ne pas essayer d'imaginer qui est le voleur ou le brigand, seulement se laisser conduire par la description de ce vrai pasteur qui ne s'impose pas par la force mais qui guide par le son de sa voix, qui avance en premier et s'expose au danger pour nous protéger,

Ne penser à rien de plus que ces mots, taire tous les raisonnements, toutes les interprétations,

 

« En vérité, en vérité, je vous le dis,

(celui qui n'entre pas dans l'enclos des brebis par la porte mais s'y introduit par un autre endroit est un voleur et un brigand.)
 

Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis.

Le gardien lui ouvre et les brebis écoutent sa voix; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent et il les conduit dehors.

Lorsqu'il les a [toutes] fait sortir, il marche devant elles et les brebis le suivent, parce qu'elles connaissent sa voix.


(Elles ne suivront pas un étranger, mais elles fuiront au contraire loin de lui, parce qu'elles ne connaissent pas la voix des étrangers.» 6 Jésus leur dit cette parabole, mais ils ne comprirent pas de quoi il leur parlait.)


Jésus leur dit encore: «En vérité, en vérité, je vous le dis, je suis la porte des brebis.
 

(Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands, mais les brebis ne les ont pas écoutés)

C'est moi qui suis la porte. Si quelqu'un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et sortira, et il trouvera de quoi se nourrir.


( Le voleur ne vient que pour voler, égorger et détruire)

Moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie et qu'elles l'aient en abondance. Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis.


( Le simple salarié, quant à lui, n'est pas le berger et les brebis ne lui appartiennent pas. Lorsqu'il voit venir le loup, il abandonne les brebis et prend la fuite; alors le loup s'en empare et les disperse.[Le simple salarié s'enfuit] car il travaille pour de l'argent et ne se soucie pas des brebis)
 

Moi, je suis le bon berger. Je connais mes brebis et elles me connaissent,
tout comme le Père me connaît et comme je connais le Père. Je donne ma vie pour mes brebis » Jean 10:1-15

 

* * *

Aide-moi Seigneur à goûter à la beauté de ces paroles, non seulement à leur beauté mais à croire profondément en leur vérité.

 

Il me faudra tout le reste de mon existence pour arriver à en saisir la portée !

 

 

 

 

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments