Overblog
Edit post Follow this blog Administration + Create my blog
simone-over-blog Vivre la foi chrétienne au quotidien ici et ailleurs: réflexions , réactions et méditations en chemin.

Bonne méditation!

Jeudi 2 Novembre

 

Autre belle journée où je peux être présente dehors et voir les arbres qui commencent à être clairsemés avec des feuilles qui ont viré au rouge. Je sais que l'hiver viendra et que toutes les feuilles tomberont mais il n'est pas encore là : il est encore inimaginable. Avec les prédictions de la météo, il semble qu'il n'arrivera pas de si tôt : pas de température au-dessous de zéro dans les nuits à venir.

 

Toute la journée, j'essaie de me taire intérieurement et d'arrêter le cours de mes pensées et surtout, surtout de ne pas penser à ce que je vais écrire dans mon blog aujourd'hui : ça fausse mes réflexions. Méditer pour le partager à quelqu'un d'autre au lieu de le faire seulement pour soi, ça change complètement la donne. C'est le problème d'ailleurs des professionnels de la parole de Dieu : ils ne se tournent vers elle que pour chercher ce qu'ils vont dire aux autres et pas ce qu'elle leur dit à eux....Ce sont souvent ceux qui passent le moins de temps dans une lecture de la parole, où il n'y a que Dieu et eux et personne d'autre, surtout pas d'auditoire potentiel...c'est un piège...que je connais bien !

 

Alors je relis mon journal et je me trouve devant ce texte magnifique que j'avais copié, écrit par un moine du 6ème siécle et cité sur le site l'évangile au quotidien. Je le trouve magnifique :

 

 

Mais qui pourra suivre le Très-Haut jusqu'en son être inexprimable et incompréhensible ? Qui scrutera les profondeurs de Dieu ? Qui tentera de rechercher l'origine éternelle de l'univers ? Qui se glorifiera de connaître le Dieu infini qui emplit tout et enveloppe tout, pénètre tout et dépasse tout, embrasse tout et se dérobe à tout, « lui que personne n'a jamais vu » (Jn 1,18) tel qu'il est ? Que personne n'ait donc la présomption de sonder la profondeur impénétrable de Dieu, le quoi, le comment, le pourquoi de son être. Cela ne peut être ni exprimé, ni scruté, ni pénétré. Crois simplement mais avec force que Dieu est et qu'il sera toujours tel qu'il a été, car Dieu est sans changement.

 

 

À savourer !

 

Bonne méditation !

 

Saint Colomban (563-615), moine, fondateur de monastères.Instructions spirituelles 1, La foi, 3-5 (trad. Orval rev. ; cf bréviaire 7e vendr.)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

To be informed of the latest articles, subscribe:

Comments